AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[EVENT] Et ces voix... Vous les entendez ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: [EVENT] Et ces voix... Vous les entendez ? Ven 22 Oct - 21:30


    Et ces voix... Vous les entendez ?


    Dardevil et l'archer vert sont venus ensemble, et savent chacun l'identité de l'autre. Quand à Maryline et Lady gaga, elles se sont reconnues dès qu'elles se sont vues. Il s'agit là en quelques sortes de deux clans, qui essayent de deviner l'identité des deux autres. Au bout d'un moment, l'archer vert s'absente pour aller chercher à boire. Maryline le suit pour faire de même. Dardevil cherchant son compagnon, il se dirige sans le vouloir vers les tableaux. Alors... il les entend. Oui, il entend des voix, venant des portraits, des murs ! Lady Gaga le questionne, mais il n'arrive pas à comprendre ce qui se dit. Lady Gaga informe les deux autres de ce phénomène à leur retour. Lady gaga pense que Dardevil est fou, Maryline qu'il veut faire son intéressant et l'archer vert se demande quelle mouche peut bien le piquer... Mais les voix ne se taisent pas, et Dardevil croit même entendre des menaces !

    Premier post pour : Dardevil
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [EVENT] Et ces voix... Vous les entendez ? Sam 23 Oct - 8:50

Très facile, presque trop, l'idée de son costume était venue d'elle-même, s'était imposée comme s'il était impossible de penser à autre chose qu'à cela. Lorsqu'il avait reçu l'invitation, il était occupé à écouter un film. On dit bien écouter dans son cas. Qu'écoutait-il à ce moment? Daredevil évidemment! C'était presque ridicule de recevoir du courrier, surtout celui de la banque qui n'avait pas encore compris qu'il ne pouvait lire. Étonnamment, même si l'enveloppe ne semblait pas venir d'un expéditeur averti, il était possible de toucher le brail à travers, ce qui annonçait que quelqu'un au courant de sa situation lui envoyait cette lettre.

Pause...
Il arrêta tout geste, évita de faire tout bruit et éteignit la télévision. Le regard vide, il avait les yeux de posés directement sur l'enveloppe puis se concentra sur le bout de papier à côté de lui sur la petite table. Un long soupire muet le traversa tandis que son regard se perdit à travers l'humidité. Ce silence, rien n'aurait pu venir le déranger. Ce silence était le résultat d'une personne qui lui pinçait le coeur depuis plus d'une semaine.
Serré, son coeur réussit à contenir ses émotions.

La dernière lettre en brail qu'il avait reçue, ou lue plutôt, était celle de Cameron Evans. Il était impossible de savoir ce qui se passait avec lui maintenant, impossible de consulter les journaux pour voir la nécrologie, il ne répondait plus nulle part... sa soeur non plus. La famille Evans était disparue de sa vie comme un mouchoir emporté au delà de la falaise de San Francisco sous un souffle trop doux.
Cela faisait longtemps qu'elle était là, cette lettre. Elle n'était pas déprimente, rien, c'était seulement la dernière qu'il avait reçu de lui. Maintenant, il ne le voyait plus, Cameron ne l'appellait pas non plus, ils s'étaient perdus.
Peut-être n'avait-ce été qu'illusoire après tout, leur amitié était une création des deux hommes, ou pas.

Il ouvrit finalement le papier, il se devait de penser à autre chose. Ses doigts passèrent très rapidement sur les petits points, il y était habitué maintenant et avec une capacité très évoluée de progression, ce qui lui permettait de lire très rapidement contrairement à d'autres aveugles ne connaîssant que le brail comme écriture.
Une fête. Stupide, il y serait allé avec Cameron normalement, là il n'y avait personne pour y aller avec lui.
Jared? C'était intéressant, mais il avait d'autres amis qu'un handicapé.

----------------------------------------------------------------------------------------------

Il ne comprenait même pas lui-même ce qu'il faisait ici avec lui, ça en était presque ridicule. Ils se connaîssaient très peu, rien ne les reliait vraiment ensemble. En fait, ils arrivaient à se supporter mais on ne pouvait parler vraiment d'amitié encore. Cette relation était la plus étrange du moment, mais c'était la seule qui arrivait à lui faire oublier l'autre, le lâche qui l'avait laissé et qui s'était dit son ami. Les choses changent apparemment.

Ayant demandé à son accompagnateur de le rejoindre à son loft, Daredevil s'était posé la question à savoir si la façon d'arriver au palais était la bonne. Et puis zut, ils avaient essayé. Utilisant le canif du superhéro, ils s'étaient chacun percé le doigt, posé leur sang sur le papier et brûlé la lettre. Essayant la chose, DD avait ouvert la porte et, surprise, c'était vrai. Après monsieurs l'archer vert, il avait traversé le cadrage et était arrivé devant un très vaste manoir. Poussant la grande porte, il arriva à un gigantesque hall. Il semblait y avoir beaucoup de personnes, difficile à dire, mais il y avait de l'ambiance au moins. Gardant l'archer près de lui, il le suivait comme un petit chien à travers les individus pour ne pas le perdre. Ils attèrirent le long d'une rangée de tableaux, là où il y avait un peu moins de bruit. Il semblait prendre au sérieux l'aveugle pour l'ammener dans un endroit où il ne pourrait le perdre.
Sérieusement, ça le touchait car il savait que ça ne venait pas d'un sentiment de pitié, c'était son impression du moins.


«Alors l'archer, ça dit quoi l'endroit, c'est intéressant? Y'a beaucoup de monde ou c'est moi qui me fait des idées. Et la fille là-bas qui semble sortir des années 80, elle est jolie ou c'est moi qui me fait des idées?»

Naturellement, il avait déjà remarqué Maryline.
Il se retourna vers l'archer, souriant. Il était content d'être venu, surtout avec lui. En fait, il s'imaginait mal être venu avec quiconque d'autre. Avec lui, il se sentait plus normal qu'avec tous ceux qui l'entouraient, même Jared peut-être. Il en profita pour toucher, pas palper, mais toucher légèrement les bouts du costume de l'archer qu'il ne pouvait voir grâce à son ouïe.


«J'adore ton costume, il te va comme un gant! Comme toujours, tu réussis à avoir une allure d'enfer peu importe ce que tu mets.»

De son côté, il espérait que le cuir rouge n'était pas trop stupide sur lui. Couvrant tout son visage sauf sa bouche et son nez, il espérait que son costume était aussi réussit que celui de son accompagnateur. Ce qu'il aimait le plus du sien? Les petites cornes qu'il avait de chaque côté du front, c'était amusant à porter.


Dernière édition par Daredevil le Jeu 28 Oct - 6:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [EVENT] Et ces voix... Vous les entendez ? Sam 23 Oct - 15:09

Henry se promenait dans les rayons, cherchant la perle rare parmi les tonnes de costumes qui pullulaient dans le magasin. Mon dieu que c'était pourri de chercher un déguisement. Il n'avait aucune idée, et de toute façon, il n'aimait pas se déguiser. C'était tellement gamin. Comment avait-il accepté une telle chose ? Et avec LUI en plus. Leur relation avait très mal démarrée mais ils persistaient à se voir, comme si c'était un besoin irrésistible... Mais maintenant qu'il regardait les habits qui s'affichaient dans les rayons, il déprimait. Toujours les mêmes idées de costumes... Batman par ci, Spiderman par là, vraiment, aucune originalité... Il aurait pu céder à la facilité, mais la fainéantise faisait partie de ses admirables qualités. Le plus simple ? Faire une formule qui le transformerait en ce qui lui correspondait le plus. Le garçon entra dans une cabine d'essayage, sans rien dans les mains, ce qui troubla un peu la vendeuse.

Problème technique, vous voulez pas m'aider aussi ?

Bien sûr, j'arrive, dit-elle avec un clin d'œil coquin.

Je blaguais...


Henry leva les yeux au ciel et ferma les rideaux devant cette femme totalement nymphomane. Il se regarda dans le miroir, vérifiant bien que la vendeuse n'était plus là. Une petite formule appropriée et il aurait son déguisement.

Choisir est parfois difficile
Pour que mon corps adopte la forme voulue
Et que je ne perdre pas le fil
Transformez moi en ce que j'aime le plus

Un éclair de lumière entoura le garçon, qui ne put que dévier ses yeux du miroir qui l'éblouissait. Lorsque cette lueur s'effaça, un homme habillé de vert se trouvait devant lui. Son reflet lui renvoya l'image d'un super-héros plus ou moins connu, qu'on appelait l'archer vert. Il avait même l'arc dans le dos, avec de VRAIES flèches. Cool. Henry était content de ce costume, et ressortit de la cabine, n'essayant même pas d'expliquer à la vendeuse comment avait-il fait pour avoir cet accoutrement. Sur le chemin qui le menait au loft de celui qui l'accompagnait, il se demanda encore comment en était-il arrivé là.

…..........................................................

Allo Owen ? Oui c'est moi, Henry. Je te dérange pas ? Ouais ça va. Dis moi, j'ai reçu une lettre et.... A bon ? Toi aussi ? Cool. Je me demandais... Ça te dit d'y aller avec moi ? Entre collègues quoi. Je t'oblige à rien mais... C'est vrai ? Super ! Oui pas de soucis, j'y serais.

…..........................................................

Henry se dirigeait donc à présent vers le loft de l'homme, et s'arrêta un moment devant la porte. Il pouvait encore reculer, et ne pas aller à cette fête stupide où beaucoup de créatures magiques avaient été invités... Mais il prit son courage à deux mains, et frappa sur la porte, qui s'ouvrit, révélant Daredevil à ses yeux. Han, cool, vraiment. Et il n'osait pas se l'avouer, mais Owen était vraiment sexy la dedans. Pourquoi pensait-il ça bordel ? Henry secoua sa tête, pour se remettre les idées en place et discuta un peu avec Owen pour patienter. Puis, à l'heure voulue, les deux hommes se percèrent le bout du doigt avant de le porter sur le parchemin d'invitation, qui émit une lumière diffuse au contact de leur sang. A ce que disait la missive, ils devient passer n'importe quelle porte pour se rendre dans leur manoir enchantée, encore une lubie débile. Mais c'était vrai. Un autre monde s'ouvrait à eux lorsqu'Owen ouvrit une porte. Un énorme château s'étendait situé sur un jardin qui s'étendait à perte de vue. Ouais, il pouvait admettre que c'était plutôt pas mal.

C'est... Joli.


Par solidarité, Henry s'empara de la main d'Owen, par ce qu'il était mal voyant, d'une, et aussi par ce qu'il en avait ressenti l'envie, étrangement... Il y avait beaucoup de gens dans le hall dans lequel ils étaient entrés, et Henry remarqua le malaise du garçon. Il ne se fiait qu'à l'ouie d'après ce qu'il savait, et ce vacarme devait l'emmerder royal.

C'est Maryline ouais. Belle... Faut aimer les trucs vieux. Tu es bien plus canon tu sais ? Euuuh... Oubli, je sais pas ce que je dis. Mais merci du compliment mec...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [EVENT] Et ces voix... Vous les entendez ? Mar 26 Oct - 11:54

Elle avait reçu l’invitation plusieurs mois auparavant. Elle y avait réfléchi, avait faillit plusieurs fois proposer à quelqu’un de venir avec elle, mais non. Elle avait décidé d’y aller et seule ! Cela devenait agaçant la famille qui te dit que tes amis sont les ennemis et les ennemis qui te disent que la famille sont les ennemis. Du coup ben elle préférait y aller toute seule. Et puis, peut-être que cette soirée sera instructive.
Une fois sa décision prise, elle ne mit pas trop de temps à faire tomber une goutte de son sang sur l’invitation avant de la brûlé. Evidemment elle avait prit soin de noter la date question de pas prévoir une sortie ce jour-là pour éviter les mauvaises surprises.

Les semaines avaient passé, et la jeune femme avait oublié cette histoire, enfin presque. La veille, en voyant son annotation dans l’agenda, cette histoire lui revint à la mémoire. Du coup, elle ajouta du maquillage, en plus de l’habituelle bien sûr, dans son sac à main ainsi que diverses choses pouvant lui être utile.

Le lendemain matin, elle se réveilla de bonne humeur. Elle ne vit pas Paige de la matinée et c’était exactement le genre de chose qui la mettait de bonne humeur ! Elle croisa rapidement sa sœur par contre mais aucunes des deux ne parla à l’autre.

La journée se passa tranquillement, elle vaquait à ses occupations ici et là sans que les autres se préoccupent d’elle et c’était très bien. Quoique si juste eu le droit à l’humour taquin de Chris dans l’après-midi. Apparemment la grossesse de Carter le mettait tout en joie. Pfiou il allait vraiment falloir voir avec Amy pour qu’elle lui donne autre chose que du jus d’orange pressé le matin. Une vraie pile électrique ce Chris !

Puis 18h sonna, la jeune Halliwell décida d’aller dans sa chambre pour s’y enfermer et revoir sa coiffure qu’elle avait choisi très courte pour changer des cheveux longs de son double. A un moment donné, elle eut une envie pressante, genre le truc que toutes les filles ont généralement très souvent envie de faire. Elle ouvrit la porte pour aller dans la salle de bain, mais… surprise ! Il devait être 6h30 p.m. puisque ce n’était nullement le couloir qu’elle voyait mais une pièce où un homme l’attendait. Elle fronça les sourcils un peu agacé puisqu’elle ne savait pas quand elle pourrait aller aux toilettes du coup !

Elle alla vers le majordome en lui souriant. Il lui demanda si elle était bien celle attendu, elle approuva et demanda les petits coins. Ce dernier souris amusé après lui avoir indiqué le lieu désiré. La jeune femme fit ce qu’elle avait à y faire et revint vers le majordome après s’être lavé les mains bien sûr ! Et d’avoir éteint la lumière, il faut préserver la planète !

Il lui proposa diverses costumes, après beaucoup d’hésitation, elle choisit Maryline Monroe, après tout elle avait la coupe pour en ce moment ! Elle enfila donc la jolie robe de satin blanc, enroula autours de ses épaules l’écharpe en fourrure, attacha un collier de perles de cultures blanche à son cou, remaquilla de rouge pétant ses lèvres et fini en ajoutant les boucles d’oreillers et le bracelet assortit, une paire de gants en satin blanc, ainsi que deux jolies bagues en or. Une fois le costume parfait, et la jeune femme méconnaissable, le majordome la laissa pénétrer dans la foule de la soirée.

Et quand on dit foule on se trompe pas ! Il y en avait du monde. Apparemment des discussions étaient lancé ici et là, rien de bien intéressant. Maryline préférait faire le tour pour voir. A un moment donné elle se sentit observé, elle tourna la tête dans la dite direction et vie Dardevil et l’Archer Vert qui l’observait.

Elle s’approcha nonchalamment d’eux s’entraînant à bien rouler des hanches comme Maryline sait si bien le faire. Notre maîtresse dans cet art si délicat de mettre les sens et les hormones mâle en émois.


- Bonjour… Dardevil et… L’Archer Vert si je ne m’abuse ?

Tout en répondant à ces deux personnes, Maryline se demanda si son protégé étant présent? Elle se dit qu'il y avait finalement des chances, au vue de la grande habilité de ce Monark en magie, pour que les intéractions Être de Lumière-Protégé ne soit bloquée. Et heureusement sinon elle aurait de suite deviner qui se cachait sous le masque de Dardevil.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [EVENT] Et ces voix... Vous les entendez ? Mar 26 Oct - 20:59

Miroir, mon beau miroir, dit moi que je suis la plus belle. J'affichais une moue perplexe tout en observant le reflet que me projetait mon miroir. Je me toisais sous toute les coutures, hésitant encore et encore à porter ce déguisement pour la petite soirée de ce soir. Je mordillais délicatement ma lèvre inférieur. Je n'étais pas certaine d'oser sortir dans cet accoutrement, ce n'était pas moi, ou du moins, ce n'était pas le costume que l'on s'attendait à me voir porter. Habituellement, j'aurais sans doute opter pour un costume drôle et mignon. Tout le monde le savait et c'était bien cela le problème, j'avais envie d'être quelqu'un d'autre l'espace d'une soirée, j'avais envie d'étonner et de surprendre, car finalement, c'est ce que je faisais le mieux, surprendre les gens qui m'entouraient.

Hm. J'aimais ce costume, non seulement parce que je me sentais belle et pleine d'assurance, mais aussi parce que j'aimais le personnage qu'il représentait. Lady Gaga. Dans le genre Reine de la Provoc', on ne fait pas mieux. Oui, c'était bien cela le problème, j'avais beau avoir pleinement confiance en moi et en mon physique de rêve ou pas, j'étais plutôt du genre pudique, contrairement à celle que j'incarnerais pour la soirée. Bon évidemment, elle avait plus d'une tenue et si certaines recouvraient presque entièrement le corps, elle n'en demeurait pas moins toutes plus suggestives les unes que les autres. Qu'est ce que les autres allaient bien pouvoir penser? Hm. Ma pauvre chérie tu penses trop. Ce soir, tu es celle que tu as envie d'être, ce soir tu n'es pas toi et surtout, surtout tu te fiches complètement de ce que les autres invités peuvent bien penser.

J'ajoutais la dernière touche à mon accoutrement : le masque qui, quoi qu'on en dise, me faisait penser à une boule en facette tant il brillait. Je contemplais le résultat. Wouah, si je ne savais pas que c'était moi, je me serais presque crue dans le Clip "Poker Face", lorsque Lady Gaga sort de la piscine. Le latex noir moulait mon corps et étrangement, cela n'était pas aussi désagréable que cela en avait l'air. Je frappais joyeusement dans mes mains tout en me dandinant d'une façon aussi sensuelle et élégante qu'un éléphant qui danse le tango. Beurk. Faudrait que je fasse un peu plus attention, Lady Gaga qui se prend pour Candy ou un bisounours, ça le fait tout de suite moyen.

Hm. Ce n'était pas tout ça, mais il était l'heure d'y aller. Je me pressais vers l'invitation et suivait les instructions à la lettre pour me retrouver dans le manoir où se déroulait les festivités. C'est à ce moment que mon naturel me rattrapa. Je ne sais pas trop ce qu'il m'a pris, sans doute l'euphorie et l'excitation du moment, mais j'étais dans mon personnage, peut-être un peu trop d'ailleurs. Je fis mon entrée à la Lady Gaga, la démarche, l'attitude, tout y était... Aah si seulement je n'avais pas trébucher, avec classe, mais trébucher tout de même. Aaah si seulement je n'avais pas laissé échapper ce charmant juron, encore plus classe que le faux pas. Et pour ne rien gâcher, je me retrouvais en face à face avec une Marilyne Monroe plus vraie que nature. Durant une fraction de seconde, je cru que la salle m'avait jouer un tour et avait échanger mon magnifique costume. Oui, c'était avant de me rendre compte qu'il ne s'agissait pas d'un miroir. Comment paraître ridicule selon moi... C'est tout un art. J'esquivais un magnifique sourire, légèrement hypocrite peut-être, à la seule personne que je connaissais. Pas mal le costume. Je me retournais vers les deux autres bonshommes avec un sourire radieux, leur adressant un signe de la main. Genre, j'étais réellement en train d'espérer que personne ne ferrait le moindre commentaire sur la chute. Wouhou des Supers Héros, je suis presque contente de ne pas tomber sur Superman, j'ai toujours trouvé son costume... Beurk, faute de goût. Non, non, je ne me taisais jamais, c'était bien cela le problème. Je les toisais avec attention, recherchant le moindre indice sur l'identité de ces deux personnes. J'en revenais à la blonde qui se tenait à mes côté. C'était étrange de me retrouver avec elle, et pourtant, j'en étais ravie.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [EVENT] Et ces voix... Vous les entendez ? Jeu 28 Oct - 6:59

''Entre collègues'', ça avait été très drôle à entendre. Un espèce de malaise s'était créé entre eux à cette même phrase sans que Owen ne sache vraiment pourquoi. En fait, ce devait être le fait qu'Henry l'invitait qui avait causé ce court silence, parce que même s'ils commençaient à s'apprécier davantage, ils n'étaient pas à ce qu'on peut qualifier comme très bonne relation, plutôt du genre relation passable, c'était déjà mieux qu'endurable non? Content d'avoir quelqu'un avec qui y aller, c'était encore mieux puisqu'il s'agissait du Halliwell. Ça leur permetterait de développer leur relation, peut-être même leur permettre de devenir amis, ce qui serait tout un avancement!

L'archer vert arrivé, ils exécutèrent de paire la manoeuvre demandée pour arriver au château, manoir, maison, peu importe son appellation, à la grosse baraque où il y était donné un très gros party. Il était impossible de savoir si les invités avaient été choisis ou si toute la communauté magique avait été invitée, mais Owen avait déjà, seulement en se rendant vers la demeure, entendu trois langues différentes, l'espagol et le chinois, ou alors le japonais, peu importe c'était trop parreil.

Lorsque Henry lui prit la main, Owen eut un espèce de sursaut. S'il avait l'habitude qu'on lui tienne la main, principalement par Jared qui s'amusait à la prendre pour ammener Owen partout avec lui à travers toutes les foules qu'il trouvait, c'était un peu différent avec Henry. En fait, il ne savait pas si c'était un malaise bon ou mauvais. Parce qu'en fait, il n'était pas encore très intime avec lui, ils étaient encore au stade du 'j'apprends à te connaître et si tu me plais pas assez, tu vas disparaître de mon entourage et ce sera terminé de nous, je crois pas avoir de peine'. (secret: il ne le savait pas, mais ça lui ferait de la peine qu'Henry le quitte comme ça, mais faut pas lui dire, il risquerait de réfléchir et de s'avouer des trucs qu'il veut pas entendre). Sinon, il aimait aussi ça car, si cela l'empêcherait de se perdre n'importe où et de commencer à parler avec n'importe quel inconnu croyant que c'était son archer, euh.. l'archer, cela venait soudainement de créer un lien plus profond.
Il ne savait pourquoi, mais Owen n'arrêtait pas de penser 'liens' quand il était avec lui. Peut-être que, même s'il disait le contraire, il aimerait vraiment beaucoup être très bon ami avec lui.
Mais comme il le pensait souvent ''Bof, c'est pas mon type d'ami''. Il se suprenait parfois à se demander pourquoi et se répondait que c'était ainsi.
Il n'avait aucune raison.

Le grand hall pénétré, ils se retrouvèrent près d'une rangée où Owen put identifier des tableaux. Naturellement, il ne pouvait voir leur contenu, mais le cadre supposait des tableaux. Il espérait que, s'il allait en voir un de plus près pour le toucher et s'imaginer l'oeuvre, qu'il ne s'agissait pas de miroirs. Sinon, il aurait l'air con à toucher un miroir, mais bon, ce n'était pas dans ses plans jusqu'à maintenant. Il repéra rapidement la femme avec une longue robe style années 80, elle semblait très sexy. Cela lui disait quelque chose, comme si un souvenir d'alors qu'il n'était pas aveugle encore lui revenait en tête, mais il ne voyait pas quoi. Lorsque son accopagnateur lui expliqua qui c'était, il souria vivement. Il avait toujours adoré Maryline Monroe de son vivant où il était voyant. Son style lui avait toujours plû, elle était jeune, belle, sexy, populaire et tellement dramatique. Alors qu'il venait tout juste de toucher le costume de l'archer, question de se donner une meilleure idée, il le complimenta naturellement, car il n'allait pas s'en priver parce que c'était un costume de superhéro, il avait l'air très bien encore, comme toujours. Le compliment se retourna rapidement en sa faveur ce qui le fit sourire davantage. Pourquoi recevoir un compliment d'Henry était si bien? Aucune idée, mais c'était si bien.
Il tenta de se défiler et, pour ne pas mettre un silence perturbant entre eux, il reprit la discussion automatiquement.


«Hey, t'en fait pas, c'est cool de savoir que je suis capable d'être plus sexy que toi pour une fois.»

Il entendit Maryline arriver de derrière, pas qu'elle faisait bien du bruit, mais elle reflétait le son du reste de la salle, alors il était possible de la voir. Souriant encore après avoir taquiné Hanz, il se retourna pour admirer la nouvelle belle créature. La quantité de bruit autour d'eux permettait à Owen d'avoir des détails qu'il n'aurait normalement pas, par exemple plusieurs traits du visage de la Monroe. Si seulement Hanz pouvait enlever son masque, l'aveugle pourrait le voir davantage, apprendre à le connaître physiquement aussi, mais c'était un bal costumé et surtout masqué. Lorsque la belle parla, Owen donna un coup de coude à son archer question de le taquiner à nouveau.

«Tu vois, elle m'a reconnu tout de suite et pas toi, vois à quel point je suis plus beau»

Classe comme son personnage, il dirigea son attention directement sur la femme, s'approcha d'un pas, se penchant légèrement et tendit sa main pour qu'elle lui donne. Il lui fit un léger bise-main et se recula. Décidément, être masqué c'était amusant.

«Madame, bonsoir et enchanté. Daredevil à votre service»

C'est à ce moment qu'un phénomène de foire surgit de nulle part. Son juron plutôt bien lancé fit sentir son écho à travers tout le hall. Le phénomène arriva près d'eux et Owen du se retenir de rire, se remémorant la chute qu'elle venait de faire juste avant. Oui, si elle ne l'avait pas faite à côté d'eux, il l'avait tout de même remarqué. En fait, il arrivait à remarquer que le personnage inconnu à l'autre bout du hall, celui qu'il était impossible de voir d'ici, venait d'échapper tout son punch sur le sol.

«Eh ouais, des supers héros! Malheureusement pour toi, on doit être un peu moins efficaces, il t'en aurait fallu un il y a quelques secondes pour t'éviter la chute en public»

C'est à ce moment bien précis qu'Owen perdit tout le fil de la discussion. Il lui sembla qu'on lui parlait, mais son esprit était totalement ailleurs. Derrière lui, il venait d'entendre une voix lugubre, basse, sombre voire démoniaque. Impossible de comprendre ce qui s'était dit. Puis la voix recommença, toujours aussi incompréhensible mais un peu plus forte cette fois-ci. Tournant la tête vers les tableaux derrière, Owen les dévisagea sous son masque tandis qu'une voix semblable à celle de Voldemort lui parvenait aux oreilles. C'était tellement sourd, il se doutait que les autres ne pouvaient l'entendre, surtout parce qu'ils continuaient la discussion. Essayant d'ignorer, Owen revint à la discussion, ayant totalement perdu le fil.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [EVENT] Et ces voix... Vous les entendez ? Mar 2 Nov - 13:40

«Hey, t'en fait pas, c'est cool de savoir que je suis capable d'être plus sexy que toi pour une fois.»

Excuse moi ? Mais je suis largement plus sexy que toi attends. je disais ça par politesse mec ! Non j'déconne, ça me fait quand même plaisir que tu me dise ça. J'serais gay je crois bien que je te sauterais dessus !

Mais qu'est ce qu'il racontait ? N'importe quoi, ridicule, il était tout sauf dans son état normal. Owen faisait resurgir en lui des choses qu'il voulait cacher, des choses dur à admettre, et desquelles il ne parlerait jamais. Pour éviter de soutenir le regard, vide et aveugle, mais intrusif quand même d'Owen, Henry se retourna vers la fameuse Maryline, qui était plutôt bien ressemblante à l'originale. Elle avait un faux air de quelqu'un qu'il connaissait, mais sans qu'il ne puisse en déterminer l'origine. Après tout, des blondes, y'en avait partout. A propos de blondasse écervelée... Une Lady Gaga, elle aussi plus vraie que nature, se dirigea vers eux, non sans avoir trébucher avant, dans une attitude totalement comique, ce qui fit rire aux éclats l'Archer Vert. Il avait de ce fait, eut sa dose d'humour de la journée.

Lady Gaga ! Vous TOMBEZ bien HAHAHA ! Et oui Maryline, je suis bien l'archer vert. Vous vous connaissez toute les deux ? Il me semblerait que oui, mais j'dois me gourer...

La façon qu'elles avaient de se regarder, de se parler, lui soufflait qu'elles étaient liées, d'une quelconque manière...

Owen, tu sais pourquoi elle t'a reconnu AVANT ? D'une parce que le rouge c'est un peu trop flashy, et de deux, parce qu'on garde toujours le meilleur pour la fin voyons !

«Madame, bonsoir et enchanté. Daredevil à votre service»

Quelle redondance dans ses propos. Il voulait se la jouer gentleman, et c'était vraiment très drôle à voir. Pourtant, fait étrange, et surtout déstabilisant, Henry était jaloux de l'attention qu'Owen portait aux deux filles, et pas à lui. Vraiment bizarre, il devait y avoir une autre explication...

«Eh ouais, des supers héros! Malheureusement pour toi, on doit être un peu moins efficaces, il t'en aurait fallu un il y a quelques secondes pour t'éviter la chute en public»

Moi, j'aurais pu. J'suis aussi vif que l'éclair guignol !

Owen perdit le fil de la conversation, intrigué par une série de tableau trop moches pour être vrais. Henry ne comprit pas son intérêt, mais vu comment le garçon les regardaient, il devait y avoir un problème. L'archer vert se rapprocha de lui, plongeant sa main dans la sienne, comme pour le rassurer, et porta ses lèvres près de son oreille, en chuchotant.

Y'a un problème mec ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [EVENT] Et ces voix... Vous les entendez ? Mar 2 Nov - 18:07

Alors que Dardevil et le Chevalier Vert répondait à Maryline, l’attention de cette dernière, et de tout le monde en faite, fut attiré par une entrée plutôt fracassante opéré par…Lady Gaga en personne. Maryline fronça les sourcils… bizarre cette démarche, cette cascade, la personne lui semblait familière. Cette dernière s’approcha nonchalamment du petit groupe.
Maryline la salua et la remercia.


- Merci, le tiens aussi.

Qui l’eut cru. Toujours aussi complémentaire… Les jumelles Halliwell, puisque c’était bien elle, avait toutes les deux choisies deux bimbos. Hannah toujours en retard sur sa sœur avait choisi la première bimbo au monde et Heath’ la dernière en date. Maryline ne put se retenir de sourire franchement. Il y avait de quoi. C’étant d’un amusement. Mais la voilà donc coincer à devoir deviner qui sont Dardevil et le Chevalier Vert avec sa propre sœur. Sœur dont elle avait maintenant peu de point communs et dont elle se fichait éperdument. Quoique… elles venaient de prouver à quel point elles peuvent se ressembler. Cela laissa Maryline perplexe. Après tous ces mois à se détester, à se crier dessus, la seule personne sur laquelle elle pouvait se fier était sa sœur, la seule en tout cas qu’elle soit sûr de connaître. Mais pourquoi elle ? Etait-ce un tour des fondateurs que de créer ce lieu, pour faire en sorte que Hannah retrouve son lien familiale. La blondinette se posait la question. Pourtant, elle n’aurait jamais avoué combien cela lui faisait plaisir de savoir que Heath’ était avec elle.

Les mois passées lui revenaient à la mémoire en flots ininterrompu. Heath’ n’avait apparemment pas eu de dégoût à la reconnaître, juste surprise. Mais agréablement apparemment. Hannah, puisque Maryline n’était plus dans sa tête, se mettait à se demander si finalement ce n’était pas elle la fautive dans tout cela ? Quoi, après tout c’est sa sœur. Celle avec qui elle a commencer la vie. Celle avec qui elle faisait des projets de folie plus petite. Comme cette fois où elles avaient parlé qu’elle se marieraient à des jumeaux et vivraient ensemble dans une grande maison. Stupidité d’enfant c’était-elle dit il y a quelques mois lorsqu’Heath’ lui en avait reparlé.

Stupidité ? Qu’est-ce qui était stupide finalement ? Vouloir haïr sa mère parce qu’elle est un Être de Lumière ? Lui en vouloir d’avoir envie de toujours veiller sur elle ? Mais la douleur est toujours là. Hannah cherche à faire le deuil d’une mère qui vit encore. Pourquoi ? Parce que, mine de rien, elle a une tombe, elle a été enterré. Peut-être bien aussi parce que, finalement, elle ne mourra jamais elle ! Jamais… Alors qu’un étrange mécanisme de rédemption se mettait en marche dans la tête d’Hannah, sa sœur l’interrompue. Erreur… peut-être cela lui aurait-il permit de retrouver sa moitié. Mais avait-elle envie et peut-elle réellement se fier à sa soeur ?

Elle fit la moue en entendant la remarque de Lady Gaga.


- C’est vrai ! Superman est franchement… Pas beau.

Bon, maintenant qu’elle savait qui est Lady Gaga, il allait falloir deviner qui est Dardevil et The Green Arrow, en effet, cela serait mal venu de tomber sur quelqu’un de maléfique… Quoiqu’Hannah ne puisse se douter qu’il s’agisse de son frère et de son protéger. Elle aurait tout de même adoré tomber sur Mike, cela aurait sans doute permit à Heath’ de voir qu’il n’est absolument pas maléfique ! D’ailleurs qui sont les êtres maléfiques ? Hannah à voir des gens bien partout ne savait même plus qui sont les ennemis dans le monde magique.

En attendant, Maryline écoutait d’une oreille ce qui se disait et Hannah de l’autre. L’attitude de Dardevil lui paraissait étrange… Et puis soit le Chevalier Vert est une femme, soit il est gay parce qu’à donner sans cesse la main à Dardevil on dirait un couple… Ou une mère et son fils. Qu’est-ce qu’ils sont adorable… Et voilà que notre Maryline mondiale, si si mondiale, soupire.

Bon ok ce sont deux hommes, parce que pour se faire des fleurs comme ca… De toute façon la voix est trop grave pour être celle d’une femme. Ce qui est par contre perturbant c’est de voir combien… il y a … comment dire… de la tendresse ? Oui ça doit être cela de la tendresse entre eux. Berk.

Moue dégouté sur le sublime visage de Maryline. Quel horreur deux hommes ensembles, non mais et puis quoi encore ? C’est comme ces histoires comme quoi Mike et Jared seraient ensemble. Mike gay ? Non mais il vaut mieux être sourd que d’entendre ça. C’est comme Jared gay, avec le nombre de femme qui doivent être enceinte de lui ! Bien contente de pas l’être tient.

Et la… ben c’est le drame, ils viennent à s’en faire des messes basses. Bon ok, eux se connaissent, Maryline et Lady Gaga se connaissent mais tout de même. C’est vrai que pendant un instant Dardevil a semblé pas à l’aise. Il est vrai aussi que cet endroit donne la chaire de poule à Maryline. Mais qui est ce Monark ? Qu’est-ce que cet endroit ? Pourquoi ont-ils tous été invité ici ? Bon tant pis ! D’abord découvrons qui sont nos compères d’un soir.

Du coup mine de rien, Maryline tenta de parler d’autres choses. Elle jeta un œil à Lady Gaga et espéra que sous le masque, Heath’ aurait comprit son idée. Les faire parler pour savoir qui ils sont.


- Et sinon vous vous connaissez bien apparemment ? Vous êtes ensembles ?

Berk mais quelle idée de poser une question pareil ! Bien un truc à la Halliwell ca tient pfeuh ! Heureusement qu’elle ne sait pas qu’il s’agit de son frère, sinon il est clair qu’elle vomirait sur place !

- Désolé si je parais indiscrète hein. Mais vu que vous lui donnez la main sans arrêt. Bon et vous êtes de San Francisco ? Vous faites quoi dans la vie ?
Revenir en haut Aller en bas


Here you come
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [EVENT] Et ces voix... Vous les entendez ?

Revenir en haut Aller en bas

[EVENT] Et ces voix... Vous les entendez ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed, the ultimate Battle. ::  :: 
Archives : 1re saison
 :: Le Palais de Monark :: Le Hall principal :: Le long des Tableaux
-