AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[EVENT] Bousillez-les tous !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Anonymous

Here you come
Invité
Invité


[EVENT] Bousillez-les tous ! Vide
MessageSujet: [EVENT] Bousillez-les tous ! [EVENT] Bousillez-les tous ! Icon_minitimeVen 22 Oct - 22:24


    Bousillez les tous !

    [EVENT] Bousillez-les tous ! Dark_vador [EVENT] Bousillez-les tous ! Princess-Jasmine-princess-jasmine-13808030-100-100 [EVENT] Bousillez-les tous ! 13077941 [EVENT] Bousillez-les tous ! Batman-mystery-of-the-batwoman-icon-1

    Quelques coupes de champagne et hop, voilà que Batman et Robin s'amusent à qui réussira à faire craquer un valet en premier. Mais ils sont pires que les soldats d'Angleterre, et ils ne bougent pas d'un pouce. Jasmine les regarde faire et rit. Batman et Robin étant venus ensemble, ils savent qui est qui. Et ils décident de poser quelques questions à cette jeune personne pour essayer de savoir s'ils la connaissent ou non. Malicieuse et méfiante, Jasmine leur dit que s'ils veulent en savoir plus sur elle, ils doivent la suivre dans un endroit plus intime. Robin est un peu réticent mais il ne refuse pas longtemps lorsque Batman l'entraîne avec lui vers les couloirs... Mauvais choix. Ils se rendent vite compte que les couloirs sont un vrai labyrinthe, que chaque porte qu'ils prennent les amènent à des chambres diverses et surtout... qu'à chaque fois qu'ils reprennent une porte pour revenir sur leurs pas, ils se retrouvent dans un autre lieu. Ce lieu est ensorcelé. Les paroles chauffent un peu, ils décident de continuer d'avancer et pénètrent dans une chambre avec un tronc d'arbre au milieu. Perché sur une branche, Dark Vador envoie balader les loups qui le regardent avidement en bas. Les trois intrus décident de l'aider, et les animaux s'enfuient par la cheminée, qui disparut aussitôt de leur champ de vision. Batman et Dark Vador se rendent vite compte qu'ils ont énormément de points communs, et le courant passe aussitôt entre eux. Qui se ressemble s'assemble ? Quoiqu'il en soit, ils sont là, tous les quatre, à voyager de chambre en chambre et à massacrer toutes les créatures qui se dressent sur leur chemin. Mais quand-est-ce que ça va se terminer ? En tout cas, ça fait bien longtemps qu'ils ont compris que ce palais était loin d'être aussi innocent qu'il en avait l'air... Surtout lorsqu'en pénétrant dans une chambre, Jasmine se retrouve enfermée dans une étrange bulle de verre. Les hommes sont galants, ils ne vont tout de même pas l'abandonner là !

    Premier post pour : Jasmine
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous

Here you come
Invité
Invité


[EVENT] Bousillez-les tous ! Vide
MessageSujet: Re: [EVENT] Bousillez-les tous ! [EVENT] Bousillez-les tous ! Icon_minitimeDim 24 Oct - 9:27

    Jasmine ignorait vraiment pourquoi elle avait répondu positivement à cette invitation. Les bals masqués n’étaient pas « son truc », bien qu’elle soit plutôt bonne actrice. Pourtant, quelque chose l’avait irrésistiblement attirée lorsqu’elle avait lu l’invitation, elle avait donc versé une goutte de sang sur le papier en signe d’une réponse affirmative. Elle avait décidé de venir en personnage de Walt Disney, un princesse orientale qui l’avait fait rêver durant son enfance avec « son rêve bleu si merveilleux ». Elle avait donc acheté ce costume fulgurant, sensationnel, révélant ses formes et à la fois sa fine taille. Même sa coiffure la rendait belle : ses longues cheveux noirs étaient nattés exactement comme dans le dessin animé, de rubans turquoises avec un diadème portant une pierre précieuse – fausse chez notre Jasmine faute de moyens financiers. Quant à son masque – seul surplus par rapport au vrai personnage qu’elle s’était autorisé – il était de la même couleur que son costume, et orné de perles nacrées et de paillettes. Ainsi, comme elle le souhaitait, son entrée n’allait pas passer inaperçu. D’ailleurs, à peine entrée dans ce palais magique où la fête se déroulait, plusieurs regards se tournèrent dans sa direction, et quelques murmures parcoururent la salle. Voilà une entrée réussie, qui la fit légèrement sourire. Elle jeta ensuite un regard circulaire à la salle. Non, elle ne connaissait – ou reconnaissait – personne. Un peu déçue, elle se dit qu’elle aurait du se faire accompagner, trouver un Aladin pour avoir un peu de compagnie. Elle se dirigea vers un valet et prit une flûte de champagne avec un sourire aguicheur. Semblant de rien, elle prenait son rôle très à cœur, se plongeant dans la peau de Jasmine qui lui allait à merveille. Elle avait toujours voulu être une princesse, et cette fête lui donnait l’occasion d’être de sang royal l’espace d’une soirée. Elle sirota tranquillement son verre tout en regardant tour à tour, de ses yeux qu’elle avait équipés de lentilles marron chocolat pour masquer la couleur naturelle de ses yeux, les personnes présentes. Tous n’étaient pas encore arrivés, malheureusement. Elle remarqua alors deux personnages qui semblaient déjà bien gais grâce aux coupes de champagne englouties. Ce ne pouvait être que deux hommes, l’un en Batman, l’autre en Robin. Leurs voix lui étaient vaguement familières, mais sans plus. Ils essayaient de faire craquer un valet pour s’amuser, ce qui la fit rire aux éclats. Elle mit sa main devant sa bouche, telle une petite fille, et tenta de dissimuler la véritable voix en l’éclaircissant d’au moins deux octaves plus hautes. Ils durent l’entendre, car ils se dirigèrent vers elle à grands pas. Elle but une petite gorgée de champagne pour se donner du courage, les deux hommes étant déjà tout près d’elle.

      « Bonsoir, messieurs. »

    Jasmine trouva l’occasion de les voir de plus près. Malheureusement, on ne voyait que leurs bouches, rendant les indices de distinction faibles. Enfin, peut-être qu’elle découvrira qui ils sont un peu plus tard dans la soirée … Ils l’intriguaient beaucoup en tout cas. Elle battit des cils et sourit, aimable et gentille en apparence. Il ne fallait pas qu’elle oublie qu’elle ne les connaissait pas. Ils pouvaient très bien être du camp ennemi au sien, et qu’ils pouvaient lui tendre un piège à tout moment. C’était le danger encouru dans ce genre de fête. Mais Jasmine aimait le danger. Elle avait prévu de ne révéler aucun trait de son caractère avant d’enlever son masque, elle se montra donc malicieuse et surtout méfiante. Elle s’adressait à deux inconnus.

      « Je m’appelle Jasmine. C’est tout ce que vous saurez de moi pour le moment. »

    La princesse les fixa, mais ses dons de charme ne marchaient pas à cause des masques, surtout pour Batman dont elle discernait à peine les yeux. Elle repéra du coin de l’œil un valet qui s’engouffrait dans un couloir avec son plateau rempli de flûtes vides. Pourtant, elle était sûre qu’il n’y avait pas de cuisine dans un couloir si joliment décoré. Sa curiosité piquée, elle éprouva l’irrésistible envie d’y aller. Une idée lui traversa l’esprit : il devait sûrement y avoir des chambres à coucher et des salons là-bas. Ce serait un coin plus tranquille pour discuter avec ces deux hommes inconnus déguisés en super-héros.

      « Sauf si vous serez assez courageux pour venir en un lieu un peu plus intime ? »

    Sans rien dire d’autre, elle s’engouffra dans le couloir, certaine qu’ils la suivraient. D’un pas rapide, elle longea les murs et s’arrêta devant une porte au hasard, qu’elle ouvrit brusquement.
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous

Here you come
Invité
Invité


[EVENT] Bousillez-les tous ! Vide
MessageSujet: Re: [EVENT] Bousillez-les tous ! [EVENT] Bousillez-les tous ! Icon_minitimeDim 24 Oct - 12:12

[Jasmine & Dark : Vous n’avez qu’à dire que votre costume est enchanté si vous ne voulez pas que Batman sache qui vous êtes. (Par télépathie) ]

Une petite discussion à propos de cette lettre, et ils avaient déjà convenus qu’ils y allaient ensemble. En fait, à les entendre parler, ça tombait sous le sens. Ils n’avaient même pas eu besoin de demander à l’autre de l’accompagner puisque pour eux, c’était évident ! Ce fut pareil pour les déguisements. Ils n’ont pas eu besoin de chercher bien longtemps. Robin proposa, Batman acquiesça et ils étaient tous les deux d’accord ! Le maléfique était tout simplement impatient d’aller à cette soirée. Bien qu’il l’ait légèrement oublié les derniers jours. Il avait apposé son sang comme il était demandé, mais une fois que la lettre avait brûlé, il a bien vite oublié qu’il s’était engagé. C’est son partenaire qui se chargea des costumes. Non pas que le strip teaseur fut paresseux, mais parce qu’ils voulaient quelque chose de solide, qu’ils ne voulaient ni commander ni fabriquer. Donc autant laisser la magie œuvrer pour eux, et Robin s’y connaissait bien mieux en formule, pour la création de la panoplie de ces supers héros. Le jour J, son compagnon dut d’ailleurs lui rappeler qu’ils avaient une soirée. Batman enfila donc son costume et, ensemble, ils passèrent la première porte qu’ils trouvèrent pour atterrir devant le palais. Jared n’avait pu s’empêcher de serrer les fesses et de marcher de manière raide pour imiter les soldats de Stargate, lorsqu’il passa cette porte. Il avait l’impression d’avoir atterri dans cette série, à moins qu’ils ne soient tombés dans l’univers de monstre et compagnie ? Cela ne le dérangeait pas tellement d’aller faire peur à des enfants avant de repartir en pouffant de rire. Peut-être un peu idiot à la longue, mais à faire une fois quand même. Ils entrèrent dans cette immense bâtisse. Un palais, ça portait bien son nom ! De l’or presque partout, à moins que la couleur dorée soit bien trompeuse. De la nourriture à perte de vue, des coupes de toute sorte d’alcool… La première chose qu’ils firent en rentrant fut d’ailleurs d’en prendre une. Le strip teaseur eut l’agréable surprise de constater qu’il avait beau boire, le verre ne se vidait jamais. Autant dire qu’il ne s’arrêtait plus vraiment, donc. Si quelque chose paraissait louche ? Probablement. Mais avec toutes ces merveilles et ces enchantements, autant laisser les soupçons de coté et se concentrer uniquement sur les cotés positifs de la soirée. Vite, direction le buffet ! Peu de temps passa avant que les deux hommes soient bien gais. Et les voilà en train de lâcher des blagues à un valet, de le taquiner, de le bousculer gentiment et d’essayer vainement de le faire rire. C’est qu’ils sont imperturbables ces drôles de machins là.

Au bout d’un moment, une voix de jeune fille retentit derrière eux. Jasmine ! Hooo aussi belle que dans le dessin animé ! Jared s’avança aussitôt vers elle avec un sourire charmeur qui ne collait absolument pas à son personnage.

« Mademoiselle. » répondit-il poliment en jetant un regard complice à Robin. Étrange comme elle lui rappelait quelqu’un, cette demoiselle ! Il s’approcha d’elle et la dévisagea, du moins observa son masque, avant de laisser parcourir son regard sur le reste du corps de la jeune femme. Oui, elle lui était familière… Il regarda son complice et, à l’aide de son don, lui indiqua par pensée qu’il était curieux de connaître l’identité de cette jeune et belle inconnue. Une jeune femme qui choisissait de venir déguisée dans une princesse aussi stylée que celle d’Aladdin, elle devait avoir du caractère, de la fougue, et une bonne confiance en elle-même. Il tenta de poser quelques questions anodines mais, si elle semblait quand même en confiance, elle ne leur dévoila pas son identité. Quel dommage, mais elle ne connaissait pas Batman et Robin ! Lorsqu’ils avaient quelque chose en tête, ils n’étaient pas prêts de l’abandonner. Elle regarda vers la gauche au bout d’un moment, avant de leur indiquer malicieusement qu’elle se découvrira peut-être plus dans un endroit moins public. Jared hésita un court instant, regardant son ami parce que c’était quand même une étrange situation. Voilà une proposition bien louche mais peut-être était-elle une allumeuse ? Quoiqu’il en soit, il savait qu’il n’aura jamais de réponse s’il ne la suivait pas et avec le monde qu’il y avait, ils ne la retrouveront probablement pas s’ils la perdent de vue, et ce malgré toutes ses paillettes. Bon, le choix était vite fait alors ! Il se retourna vers Robin et, voyant le visage incertain de ce dernier, lui prit le bras avant de l’entraîner à sa suite.

« Allez viens, toute façon faudra bien qu’on visite un peu si on veux foutre la zone ici ! On va bien s’amuser je t’assure. »

Toujours la bonne humeur, la confiance et les bons plans de Batman. Ils suivirent donc la princesse avant de s’engager derrière elle avant que la porte ne se referme. Les voilà dans un petit couloir orné de quelques tableaux. L’homme lâcha son ami, pensant l’avoir convaincu, et croisa les bras.

« Et si tu nous en disais un peu plus sur toi ? Pourquoi ce déguisement de princesse ? » demanda-t-il l’air de rien avec un sourire niais. Il s’engouffra derrière elle lorsqu’elle ouvrit une salle. D’ailleurs, la porte se referma d’elle-même une fois que les trois individus furent rentrés. Peut-être que ce détail aurait-il du les prévenir, sonner étrangement à leur oreille… La salle était vide, déserte, avec une simple grande table de bois au milieu.
« Mauvaise pioche, c’est moche ici. »

Batman rouvrit la porte derrière, il allait s’avancer lorsqu’il fixa droit devant lui l’air intrigué. Bizarre, le couloir avait un peu changé de sens… Il referma la porte, la rouvrit de nouveau et.. Ho, maintenant, ça donnait dans une chambre toute rose ! Il referma donc la porte et adressa un petit sourire gêné à Robin.

« Euh… Je crois qu’on a un problème. »
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous

Here you come
Invité
Invité


[EVENT] Bousillez-les tous ! Vide
MessageSujet: Re: [EVENT] Bousillez-les tous ! [EVENT] Bousillez-les tous ! Icon_minitimeDim 24 Oct - 15:32

Oui et non. C'était à la fois une bonne comme une très mauvaise idée. Pour sûr, quelque chose d'intrigant se dégageait de cette invitation, qui pourrait le nier ? Mais d'un côté ça sentait les coups magiques foireux à des kilomètres à la ronde, et comme preuve, l'autre bêta voulait y aller. Le fait que ce crétin veuille s'y rendre l'intéressait davantage, si on prenait en compte le fait d'être avec lui, partager un secret commun, s'apitoyer sur le sort de pauvres sorciers du bien masqués, et puis cela pouvait être le moment de s'attaquer à la lignée des Halliwell en passant inaperçu, donc, sans savoir qui pourrait rompre la fameuse trêve. Et d'un autre côté, s'il voulait y aller cet abruti, c'est que forcément cette soirée allait mal tourner. Batman est un aimant à plans foireux.

Oui Batman. Le mentor de Robin. Autant cet aspect hiérarchique collait parfaitement aux deux personnages et aux deux protagonistes, alors que le caractère de Robin et Batman ne convenait absolument pas à leurs porteurs. Batman...la sagesse et l'intelligence par excellence, tu parles ! Robin, le petit boulet multicolore, on en reparlera. Mais l'aspect plaisant, c'est que beaucoup de gens ont tendance à sous estimer ces deux superhéros. Le plus gros désavantage mondialement connu de Batman est qu'il ne vole pas. Et? Stratèges, techniques, manipulation, improvisation, sang froid...voilà les atouts plaisants en revanche.

Et une goutte de sang sur un bout de papier...enfin « bout de papier » j'en doute. « Parchemin aux attributs magiques », serait plus adapté. « Parchemin qui comptait nuire à la vie de Robin » aussi. En revanche « parchemin qui allait sans aucun doute créer un peu d'ambiance dans la vie de Batman ». Le sang se dissipa à travers les fibres de la feuille si subitement et comme par magie..c'est le cas de le dire. S'allumant une cigarette par la même occasion, Mike approcha la flamme de son briquet au fameux papier qui ne tarda pas à partir en cendres aussitôt. Cendres imaginaires également..aucune trace de brûlure au sol ne se faisait percevoir.

A force de trop s'en faire pour tout et n'importe quoi, Robin ne parvenait même plus à discerner les problèmes réels et ceux perçus de son imagination. Certes, il avait un mauvais pressentiment qui pesait dans ses pensées belliqueuses, mais il se laissait toujours tenter et y se lançait toujours à l'aveuglette, étrangement. (tout ça parce que Batman y allait confiant, autrement, Robin ne serait pas aussi idiot, incompétent et naïf). Robin qui s'efforce de sermonner Batman, quel paradoxe.

Avant de s'y rendre, Robin alla le jour même au manoir Calahan, prenant particulièrement soin d'éviter ses parents. Enfin prenant soin d'éviter Aline, étant donné qu'il évite Zach depuis bien trop longtemps pour qu'il soit pris en considération. Aussitôt après avoir passé la porte du manoir, Robin grimpa les escaliers quatre à quatre et retrouva ses sœurs. Enfin trois de ses sœurs, la petite dernière faisant toujours évidemment la gueule aux trois autres. Robin leur expliqua le but de la soirée, très brièvement, voulant à tout prix ne pas les apercevoir là-bas. D'une part car il serait avec Batman, et d'autre part pour leur protection. Robin savait pertinemment que c'était un attrape-nigaud, un guet-apens, et même si lui s'y rendait, il ne voulait absolument pas que ses sœurs trouvent cette soirée intéressante. Essayant de tourner ce sujet au ridicule, quitte à se qu'elles se moquent de lui, il s'en foutait, il usait de tous ses restes de manipulations. (qui se révélaient parfois très défectueux face à la famille Calahan).

Il leur exposa son costume, qui fit sans doute rire plusieurs d'entre elles, si ce n'est pas toutes, et leur demanda un peu de concentration étant donné qu'il était pressé. Le pouvoir des trois maléfiques ne tarda pas à se concerter en quelques minutes à peine afin de rédiger une petite formule, avec l'aide de Robin, afin de rendre le fameux costume magique, ainsi que celui de Batman.

Les remerciant à la Calahan (c'est à dire en leur promettant un petit souvenir en retour, forcément), Mike fila dans sa chambre, et averti alors Batman de venir le chercher dans sa chambre au manoir Calahan, avec son portable. Patientant quelques longues minutes, ce dernier avait dû être en train de pioncer, ou de s'amuser....à la Batman. Une fois ce dernier téléporté dans sa chambre, forcément tâcha de lancer quelques petites blagues, dans le genre « je peux aller voir papa calahan? », « on se fait une bouffe en famille? ». Levant les yeux au ciel exaspéré, Robin avait tout de même un léger sourire en coin, qui montrait que tout de même malgré la lourdeur de Batman, ce dernier parvenait quand même à l'amuser. Après lui avoir administré un coup sec sur son torse, Robin l'agrippa par le bras et se retrouva avec Jared la seconde qui suit dans la chambre d'hôtel de Robin.

Une fois son costume enfilé, Robin sentait vraiment la magie qui s'en dégageait, ce bienêtre que le costume lui procurait, une telle force physique qu'il n'aurait jamais pensé pouvoir acquérir. Et puis, leurs costumes allaient sans doute être durs à déchirer, étant donné le surplus de magie qu'il semblait y avoir là dedans. Certes, avoir recours au pouvoir des trois pour de simples costumes pouvait paraître exagéré, mais premièrement, il s'en foutait, ils n'avaient aucune règle à suivre concernant l'utilisation de leurs pouvoirs, et puis de toute manière, cette soirée allait sûrement nécessitait une petite aide magique, car au plus les minutes passaient, au plus Robin était réticent à se rendre au fameux palais du Monark.

18h30. Une porte. A la droite de Batman, Robin s'avança alors, et se retrouva ainsi dans une sorte d'autre dimension, un passage secret à domicile, c'était plutôt innovant. Tandis que Batman semblait émerveillé, Robin lui restait perplexe; cet endroit empestait la magie.

Très vite mis dans le bain, comme toujours avec Batman, Robin avait alors réussi à se détendre (aussi à l'aide de coupes de champagne) et s'amusait alors à jouer les trouble-fêtes avec son compagnon favori... jusqu'à l'arrivée d'une demoiselle. Pour changer. Une Jasmine, voilà mieux. Du jamais vu. Certes, son costume était resplendissant, et très recherché, mais voir Batman s'enfuir avec la première demoiselle de la soirée, il l'avait au travers de la gorge – même s'il avait largement l'habitude.

Robin accorda un signe de tête à Jasmine en guise de « bonsoir » ce qui allait sans nul doute révélait sa joie de rencontrer d'autres personnes durant la soirée, surtout elle.

« Je m’appelle Jasmine. C’est tout ce que vous saurez de moi pour le moment. »

Soit. Génial. Allez on se barre Batman? Forcément que non.

« Sauf si vous serez assez courageux pour venir en un lieu un peu plus intime ? »

Pourquoi parler de la notion de courage? Avec une telle intonation, seule de la curiosité de de la naïveté régnait dans la salle. Et forcément, curiosité et naïveté s'avéraient être les deux meilleures copines de Batman. Et voilà ce dernier qui tentait déjà de convaincre son fidèle compagnon, qui montrait par les quelques expressions de visage qu'on pouvait voir, à travers le masque de Robin, qu'il était tout à fait contre l'idée de suivre Jasmine. L'envie de s'y prêtait pas, et puis même, il suffisait que cela soit une Halliwell qui avait déjà pu découvrir l'identité des deux garçons pour qu'ils soient foutus. Trop de risques inutiles à prendre, comme d'habitude. Il fallait que Robin s'impose une fois face à Batman.

Ce dernier lui empoigna le bras, et Robin ne trouva nullement l'envie de se débattre, ni de rétorquer quoi que ce soit, bien trop blasé. Une coupe de champagne prise in extremis allait lui procurer tout le réconfort nécessaire. Enfin, ce n'était pas si sur. Une pièce horrible se présentait à eux. Autant faire marche arrière, et retourner dans la pièce principale, qui offrait à tous les invités de l'alcool à gogo, des mystères à résoudre, et des masques à faire tomber.

Haussant les sourcils, Robin croyait rêver, la salle s'était...envolée? Comment accéder au palais Monark? A travers une porte, et voilà que maintenant toutes les portes du palais leur jouaient des tours? Quelle coïncidence. Enfilant sa coupe de champagne d'une traite, Robin ouvrit à nouveau la porte, laissant découvrir une sorte de cimetière étoilé, et des rugissements plus qu'inquiétants en arrière plan. Le paradis d'Otthran, autant le dire. Robin referma la porte et manqua de gueuler sur Batman en criant haut et fort sa véritable identité.

«C'est ta faute ça? », accorda t-il à Jasmine d'un air tellement peu chaleureux que Batman avait dû être étonné que cette réplique de lui soit pas destinée. Sa voix, pour cette soirée, avait été ensorcelée, de telle sorte à ce qu'elle paraisse beaucoup moins forte et grave que d'habitude, voulant jouer le jeu jusqu'au bout avec Batman.

Mais si Jasmine avait eu le droit à cette phrase si peu aimable, Batman, lui n'avait pas échappé à ce lourd fardeau de se faire engueuler par Robin. Un simple regard noir menaçant laissait en dire long sur ce que Batman prendrait en rentrant si cela continuant à dégénérer.

« Bon. », lacha t-il en fermant les yeux et en tentant à nouveau. L'infarctus aurait pu être possible après avoir vu des chiens s'attaquer à un Dark Vador perché sur un arbre.

Dit de la sorte, on aurait presque pu en rire. Sauf que le lieu n'était pas propice à une telle activité. Ravi d'avoir une ceinture munie de gadgets à la Robin, mais une once ensorcelés, ce dernier retira quelques billes métalliques qu'il s'empressa de jeter et de faire rouler au sol en direction des chiens aux crocs effrayants. Chiens qui avaient également une allure maléfique. Les billes dégagèrent une fumée noirâtre ayant les propriétés d'aveugler les individus se mêlant à cette fumée. A la base ce n'était pas pour s'en servir contre des chiens...mais bon.

Reculant d'un pas, Robin resta à côté de Batman, un sourcil arqué, dévisageant le nouveau venu, Dark Vador.

Revenir en haut Aller en bas

Anonymous

Here you come
Invité
Invité


[EVENT] Bousillez-les tous ! Vide
MessageSujet: Re: [EVENT] Bousillez-les tous ! [EVENT] Bousillez-les tous ! Icon_minitimeJeu 28 Oct - 18:18

    Quand il avait reçu cette lettre, on ne pouvait pas dire que l’enthousiasme avait envahi le jeune homme qui se cachait aujourd’hui sous le masque d’un méchant très célèbre. Réticent, il avait tout d’abord posé la lettre sur son bureau sans plus s’en préoccuper, passant à autre chose et se promettant d’y revenir plus tard. Il était alors passé à autre chose, jusqu’à ce qu’il en entende parler autour de la table des Halliwell. En tant qu’êtres magiques, ils avaient été invités à cette petite fête pour Halloween mais certains hésitaient franchement à y aller et d’autres conservaient une part de mystère. Ce fut le cas du jeune homme qui resta silencieux, cherchant à savoir s’il avait réellement envie de s’y rendre ou pas. Il retourna dans sa chambre, récupérant la lettre rapidement, se disant qu’après tout, il n’avait absolument rien à perdre à y aller. Il posa alors, comme il était demandé, son sang sur le bas de la lettre puis la brûla dans le feu de la cheminée du manoir qui brûlait encore à cette heure tardive de la soirée. Mais il garda cette décision secrète, n’en parlant à personne. Il ne souhaitait pas être accompagné, il avait envie de s’amuser et de profiter de la soirée tout en restant une énigme pour chaque personne qui serait présente. La lettre stipulait clairement que bénéfiques comme maléfiques seraient invités, il fallait donc éviter d’attirer l’attention sur lui, il préférait se cacher derrière un costume complet pour qu’on ne le reconnaisse pas. Même si l’ambiance était à la fête, l’organisateur de la soirée n’était pas fou en précisant que personne ne devait révéler son identité. La soirée pourrait rapidement devenir un véritable bain de sang si un être bénéfique se retrouvait face à face avec son pire ennemi.

    Pour le Halliwell, une véritable quête pour un costume s’imposa à lui, il n’avait que l’embarras du choix et la magie ferait très bien le reste. Il lui fallait masquer sa voix mais aussi bloquer les attaques psychiques, les télépathes n’existaient pas seulement dans la famille Halliwell, il devait également se méfier de tous les autres. Il passa de longues heures sur internet à chercher diverses identités. L’idée d’un super héros lui vint facilement à l’esprit, c’était ce qu’il avait toujours aspiré à être, pourquoi en serait-il autrement après tout ? Il avait passé en revue tous ceux qui existaient sans réellement trouver son bonheur. Il hésitait, il se creusait la tête pour une simple fête sans réelle importance au final. Durant une semaine, il laissa tomber ses recherches, se consacrant à son travail et à tout ce qu’il avait à faire, continuant de faire comme s’il ne participerait pas à cette soirée. Et l’idée lui vint naturellement, sans qu’il n’ait plus à chercher où que ce soit. Elle s’imposa à lui comme si ce costume avait été taillé pour lui et il était plutôt fier du résultat ce soir. Il était passé devant une vitrine de déguisement et celui qui était le sien ce soir était des plus mis en avant. Dark Vador. Un sourire avait effleuré le visage du sorcier bénéfique à l’idée qui venait de germer dans son esprit. Un bénéfique dans la peau du plus maléfique des méchants. Un être corrompu par l’amour et par la simple idée de vengeance. Dark Vador était le total opposé de son porteur et pourtant, il ne pouvait s’empêcher de trouver l’idée intéressante. Il était alors rentré chez lui et grâce à une formule, son costume s’était constitué sous ses yeux en quelques minutes. Il n’y apporta aucune modification, le déguisement était le même que l’on pouvait voir dans le film et le jeune homme ne cessait de sourire, satisfait de son idée.

    Il avait trouvé à temps, la soirée approchait et il était temps pour lui d’enfiler son costume. Ajusté à sa taille, il était on ne peut plus confortable, lui permettant les mouvements qu’il souhaitait, au cas où il aurait à se battre ou se défendre, il préférait parer à toute éventualité. Son masque couvrait l’intégralité de son visage, il n’était reconnaissable de personne. Il voyait cependant très bien et ce qu’il portait sur la tête ne le gênait pas, il n’aurait aucune envie de le retirer dans la soirée. Le jeune homme ajusta alors sa voix de façon à ce qu’elle paraisse beaucoup plus grave qu’elle ne l’était et elle donnait l’impression qu’il parlait à travers un micro. Il savait que son masque le protégeait également des attaques de télépathes, il était enfin prêt à se rendre à cette soirée. Et comme promis dans la lettre, lorsqu’il ouvrit la porte de sa chambre pour en sortir, il mit les pieds dans le château du Monark. Impressionné par le décor de la propriété, le jeune Dark Vador resta légèrement bouche bée en voyant l’ampleur que prenait cette soirée et le nombre de personnes qui y étaient invités. Les elfes, des super héros, des personnages de Walt Disney, tous avaient redoublé d’imagination pour se mettre dans la peau de quelqu’un d’autre et aucun d’eux n’était reconnaissable. Il sourit derrière son masque avant d’avancer et de commencer à profiter de la soirée, tout en essayant de repérer des personnes qu’il connaissait. Mais cela lui était impossible. Curieux de nature, il cherchait à découvrir les aspects de ce château et les secrets qu’il pouvait renfermer. Il vit une fée se diriger vers une porte et la fermer derrière elle, puis, tout en s’approchant, Chris entendit un cri à travers. Il se tourna vers l’assemblée qui ne semblait pas avoir entendu quoique ce soit, et son instinct de bénéfique prit le dessus. Il ouvrit la porte qui se referma aussitôt derrière lui une fois franchie. Il fronça légèrement les sourcils, se tournant pour l’ouvrir à nouveau mais le décor derrière avait totalement changé. Elle avait plus l’aspect d’un long couloir étroit et sombre. Le jeune Dark Vador conserva son sang-froid et préféra rester dans la pièce qu’il venait de découvrir. Une chambre avec un arbre en plein milieu, étrange. Dark Vador observa les alentours pour constater qu’il n’y avait aucune trace de la fée qu’il avait aperçu. En revanche, un chien maléfique fit son apparition à travers une cheminée, puis un second, puis un troisième puis un autre. L’homme masqué déglutit avant de tenter de repousser les créatures grâce à la télékinésie, mais il ne pouvait pas toutes les envoyer balader d’un seul coup. Il se tourna vers la porte pour tenter de l’ouvrir mais cette dernière refusa obstinément de se laisser faire.

    « Génial ! » Grinça-t-il pour lui-même avant de se retourner et voir que les chiens le poussaient à se diriger vers l’arbre.

    Et voilà comment Dark Vador se retrouvait perché sur une branche, tentant de repousser les chiens maléfiques et envisageant plusieurs possibilités pour se sortir de cette situation quand trois personnes entrèrent dans la salle. Il releva les yeux pour voir Batman et Robin en compagnie de Jasmine. Voilà un tableau que l’on n’avait pas l’occasion de voir tous les jours. Dark Vador vit Robin faire un mouvement pour lancer quelque chose qui ne semblait pas plaire aux animaux. Ils commencèrent à reculer, désorientés tandis qu’une fumée les envahissait. Chris en profita pour sauter de la branche sur laquelle il était, son masque semblait le protéger de la fumée qui était dégagée et il l’évita pour rejoindre les trois inconnus. Amis ? Ennemis ? Il n’en avait aucune idée, il savait seulement que l’un d’eux venait de lui venir en aide et il consentit à se tourner vers lui.

    « Merci pour le coup de main ! J’espère que vous n’avez pas tout de suite l’intention de retourner dans la salle principale ! »

    Il leur indiquait clairement qu’ils étaient coincés ici et que les seules chances qui s’offraient à eux étaient de passer par plusieurs autres pièces pour s’en sortir. Les chiens qui semblaient s'être de nouveau diriger vers la cheminée par peur commencaient à se faire entendre et Dark Vador ouvrit la porte qui semblait mener à une autre pièce, il invita alors les autres à le suivre.

    « A moins que vous ayez envie de passer toute votre soirée dans cette pièce, autant partir à la découverte du château pour tenter de trouver une sortie ! »

    Il fallait bien avouer que Dark avait une certaine impatience, il était inquiet et à la fois excité par la situation. L'inconnu et le danger, il connaissait que trop bien et la curiosité prenait le pas sur l'apréhension. Et puis il n'était plus seul et il se fichait de savoir qui étaient les trois autres, pour le moment, ils n'avaient qu'à s'entraider.
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous

Here you come
Invité
Invité


[EVENT] Bousillez-les tous ! Vide
MessageSujet: Re: [EVENT] Bousillez-les tous ! [EVENT] Bousillez-les tous ! Icon_minitimeSam 30 Oct - 16:01

    Jasmine entra dans la pièce, et s’arrêta net. Etonnée, elle en resta bouche bée. Elle s’était tout imaginé : cuisine, chambre, salon, cabane à jardin … Mais une pièce vide avec seulement une vieille table miteuse ? Elle s’attendait à un endroit aussi beau que tout le reste du palais, avec de l’or et de la richesse partout, un truc magnifique qui leur en mettrait plein la vue ! Elle aurait aimé organiser une fête dans un si bel endroit, pensa-t-elle subitement. Il y aurait eu une tonne de monde ! Il faudra qu’elle s’arrange pour que son appartement soit aussi beau, voir plus si c’était possible. Croyant à une mauvaise blague, elle se retourna pour faire face aux deux hommes, bien décidée à leur réclamer des explications, et juste à temps pour voir la porte par laquelle tous trois venaient de passer se refermer toute seule. Rien de bien inquiétant, pensa-t-elle dans un premier temps. Batman et Robin ne parurent pas s’en soucier non plus. D’ailleurs, le premier était déjà près d’elle à lui poser des questions auxquelles elle ne désirait pas répondre. Quant au second, il se désintéressait totalement d’elle, ce qui lui déplut beaucoup. Elle déteste lorsque l’on l’ignore ainsi, d’ailleurs elle n’avait pas choisit un costume pailleté seulement pour faire joli. Elle aimait qu’on la regarde.

    Elle lui répondit un peu sèchement au Batman, sur la défensive, levant un sourcil interrogateur et un petit air de défi sur le visage : « Et pourquoi ces déguisements de super-héros ? »

    Ses pensées dissimulées par un charme du à son costume, personne ne pouvait savoir ce qui se cachait derrière cette belle crinière brune et ce visage si mystérieux. Elle avait passé des heures à préparer des potions à bases de nombreux ingrédients naturels pour créer cette barrière mentale, dans le but de garder le mystère jusqu’au bout. Et ça semblait bien marcher ! Dommage qu’elle ait oublié de préparer une potion pour modifier sa voix, elle lui aurait été bien utile … Batman changea vite de sujet, préférant sans doute tout comme elle converser dans un lieu un peu moins bizarre. Comme Jasmine quelques secondes auparavant, il rouvrit la porte sur … Un nouveau couloir, totalement différent de celui par lequel ils étaient entrés. La jeune femme ne comprit pas immédiatement ce qui se passait, mais lorsque le super-héro-chauve-souris-mutante referma puis rouvrit la porte sur une toute nouvelle pièce bien différente, elle sentit le coup fourré à plein nez. Elle aurait du se méfier dès le début, ce palais est un véritable piège. Maintenant, elle se retrouvait piégée avec ces deux inconnus, et tout ça par sa faute qui plus est. Belle boulette, bravo Jasmine ! Elle se rappela qu’elle tenait toujours sa coupe de champagne, et éprouva une soudaine envie d’alcool. Il allait lui en falloir beaucoup pour tenir le coup jusqu’à la fin de la soirée – car elle ne partait jamais en premier des fêtes, sauf si elles étaient vraiment nulles. Elle porta le verre à ses lèvres et but pas mal de gorgées, pas assez pour être ivre cependant. Manquerait plus que ça ! Son verre ne se vidait jamais, chose qui la fascinait et l’inquiétait à la fois. Tout était magique et anormal dans ce palais, elle aurait du le remarquer plus tôt, elle se demandait déjà quelle surprise l’attendait au prochain tournant. Quelque chose lui disait qu’elle n’allait pas être déçue. Les deux amis – du moins elle en avait déduis qu’ils étaient très proches dans la vie de tous les jours en les voyant s’échanger des regards qui en disaient long – semblaient s’entretuer gentiment et mutuellement par la pensée, tandis qu’elle s’asseyait sagement sur la table au centre de la pièce, provocant un grincement du bois insupportable. Autant les laisser faire quelques essais pour trouver la bonne sortie. Elle posa son verre à côté d’elle et les regarda faire sans broncher, ce qui n’était absolument pas son genre d’ordinaire. Elle essayait de rester un maximum calme et gentille, même si c’était difficile.

    Elle ne comprenait pas pourquoi celui qui était déguisé en Robin était aussi énervé. Ce n’était pas si grave après tout. Il devait bien y avoir une sortie de secours à quelque part. Les fêtes étaient là pour que les invités se détendent, pas pour qu’ils piquent des crises de nerfs ! Quand il commença à s’en prendre à elle, elle se leva et se planta devant lui. Pour qui se prenait-il ? Ils ne savaient rien l’un de l’autre, et quand bien même elle ne l’autorisait pas à lui parler comme ça ! Elle en oublia l’air « cul-cul » du début de soirée, un peu aidée, c’est vrai, par les bulles de champagne.

    « Si tu crois que ça me fait plaisir d’être enfermée ici ! » Elle avait utilisé le même ton que lui, oubliant presque d’éclaircir sa voix tellement elle était énervée. C’était elle tout craché : elle détestait lorsque l’on rejetait la faute sur elle, et elle s’emportait facilement. D’accord, elle était un tout petit peu fautive de ce qui se passait, mais les avait-elle forcés à la suivre ? Elle croisa les bras sur sa poitrine, bien décidée à s’affirmer. Ce n’était pas parce qu’elle faisait la petite princesse tout gentille qu’elle devait se laisser dans un coin et attendre que l’action se déroule sans elle. Elle soupira, autant pour s’apaiser que pour mettre un peu d’ordre dans sa tête. Car tout bourdonnait incessamment, comme un essaim de frôlons invisibles autour de sa tête en permanence – bien qu’elle ne savait pas si le problème venait seulement d’elle ou si tout le monde entendait la même chose. « Tu deviens folle ma pauvre fille. » pensa-t-elle.

    « Bon, on y va ? » dit-elle tandis que Robin ouvrait à nouveau la porte. Elle s’y engouffra la première, manquant de le bousculer au passage, et prit le temps d’observer la scène plutôt inattendue qui se présentait à eux. Elle aurait été comique si elle s’était déroulée dans un autre lieu et si ces chiens n’avaient pas eut l’air aussi féroces. En effet, un Dark Vador désespéré était perché sur un arbre, et une meute d’énormes chiens gros comme des loups aboyaient et essayaient vainement de grimper dans l’arbre pour aller dévorer le pauvre personnage en détresse. Robin fut le plus rapide à réagir, jetant des billes argentées sur les chiens. En quelques secondes, elle ne discernait même plus l’arbre à travers cette épaisse fumée noire qu’elles dégageaient.

    Elle ne comptait pas laisser cet imbécile faire le super-héro et s’en tirer tous les bénéfices tout seul. Surtout que le Robin l’agaçait de plus en plus, il n’allait d’ailleurs pas tarder à le comprendre. Ce n’était tout de même pas sa faute s’il était aussi antipathique avec elle ! Elle prit alors une grande inspiration et se concentra sur la meute de chiens, usant de son pouvoir de déshydratation pour les éloigner. Au bout de quelques secondes, ils poussèrent des couinements plaintifs – les animaux meurent facilement à cause d’un manque d’eau, et dans d’atroces souffrances bien sûr. Cependant personne ne devait savoir qu’elle avait utilisé un de ses pouvoirs pour « sauver Dark Vador », se serait un énorme risque de se faire démasquer si elle connaissait l’une des trois personnes présentes – en particulier si l’une d’entre elles était un ennemi ou un futur ennemi, c’est-à-dire quelqu’un du camp adverse. D’ailleurs, en y réfléchissant bien, elle se souvint qu’elle n’avait vu que des costumes souples où les personnes cachées dessous pouvaient parfaitement bouger au cas-où il y aurait un éventuel combat ou qu’il y aurait besoin de courir. Tout le monde était sur ses gardes – à part peut-être celui en Batman, qui n’avait pas longtemps hésité à la suivre pour se faire coincer dans ce piège magique.

    Ainsi, la jeune femme était parée à toute éventuelle attaque lorsque l’inconnu – il était impossible de reconnaitre le personnage, ni même si c’était un homme ou une femme qui se cachait là-dessous – se dirigea vers eux. Il se montra pourtant amical et reconnaissant, en particulier envers le pseudo-super-héro qui n’avait fait qu’une partie du travail. Elle se répéta plusieurs fois dans sa tête qu’elle devait se taire et ne rien montrer de son agacement. Elle finit par suivre le petit groupe dans une pièce bizarre où les fleurs et les plantes étaient géantes, fermant ainsi la marche du petit groupe de quatre personnes déguisées en des personnages tellement opposés que c’en était comique. Jasmine leva les yeux pour observer le ciel, d’une couleur violette inhabituelle. Il changeait de couleur, dérivant vers un rouge pâle.

    Soudain, des lianes enlacèrent ses chevilles, tentant de la faire tomber et de l’emporter je-ne-sais-où – Jasmine préférait ne pas le savoir. Elle poussa un cri de surprise et leva les yeux vers ses « compagnons » – si on pouvait vraiment les appeler comme ça – juste au moment où les plantes s’attaquaient à leurs chevilles. Elle ne savait pas quoi faire, manquant cruellement de pouvoirs et de potions pour la secourir. Elle allait devoir se fier à ceux de Batman, Robin et Dark Vador. Ca ne lui disait rien du tout, mais elle n’avait pas le choix. Dans la panique qui la gagnait peu à peu, elle s'entendit crier : « Faîtes quelque chose ! ».

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous

Here you come
Invité
Invité


[EVENT] Bousillez-les tous ! Vide
MessageSujet: Re: [EVENT] Bousillez-les tous ! [EVENT] Bousillez-les tous ! Icon_minitimeVen 5 Nov - 14:33

[Toutes mes excuses pour ce retard, c'est le temps que je comprenne que c'était à moi u_u ]

« Qui te dit qu’il s’agit de déguisements ? » rétorqua-t-il sur le même air de défi.

Tout n’allait pas aussi bien qu’il aurait pu l’espérer, en fait. Que cette soirée soit un piège, d’accord. Cela dit, même s’il avait l’intime conviction que quelque chose de dramatique allait se passer ce soir là, Jared n’aurait donné sa place pour rien au monde. Il y serait allé, il aurait vu, il aurait eu le mérite d’avoir participé et surtout d’avoir été au cœur de l’action ! Peut-être que la seule chose qui aurait changé, s’il était sûr à cent pour cent qu’il y aurait du danger, aurait été son compagnon. Peut-être aurait-il alors essayé de convaincre Mike de ne pas y aller en revanche. Mais ce dernier l’aurait-il laissé se rendre à ce bal seul ? Il est vrai qu’un Batman sans Robin, c’était un peu pauvre et beaucoup trop solitaire pour Jared. Si dans le film ou dans la série, ce héros noir pouvait très bien se passer de son acolyte, il n’en était absolument pas de même pour le sorcier maléfique ! La vie sans Robin, c’est comme priver un aveugle de son chien ou de sa canne. Je précise pour la canne, afin qu’un certain paranoïaque susceptible ne croit pas que je le compare à un canidé. (ihi). C’était encore quelque chose que l’homme n’osait pas s’avouer lui-même. Une chose parmi tant d’autres, mais qui avait une importance peut-être plus particulière, ainsi qu’une évidence qui s’imposait d’elle-même devant son esprit au fil du temps. Vade rétro sentiments, on ne veut pas de vous dans ce tendre cœur de chair et de poison ! La folie qui y règne l’interdit formellement.

Après avoir réussi à convaincre son acolyte de le suivre dans l’espoir de coincer la jeune femme, ils passèrent un couloir ensemble. Jared n’avait nullement l’intention de la séduire. Peut-être l’aurait-il fait en temps normal ? Mais lorsque son compagnon était là, ses désirs étaient nuls. Du moins, il n’avait pas envie de draguer qui que ce soit, même cette nymphe hyper canon qu’il avait aperçu et à qui il avait sourit quelques secondes plus tôt, avant de quitter le hall principal. Il voulait juste faire semblant avec cette princesse, pour se divertir, pour en savoir un peu plus et pour ne pas perdre les bonnes vieilles habitudes. Lorsqu’ils furent entrés dans la première pièce, il commençait à sentir son intuition qui se réveillait, et qui lui demandait de faire demi-tour. Non pas que Jared avait une intuition démesurée, mais parfois il arrivait qu’elle se réveille, tout d’un coup. Vous savez, c’est cette petite chose qui nous fait croire que l’on a un bon ou un mauvais pressentiment sur la chose. Chez Jared, elle était toujours accompagné d’un prétexte qui l’intéresse parce qu’auquel cas, il ne l’écoute pas. Non chez ce sorcier là, généralement, son intuition s’appelait Mike Calahan. Là encore, il ne l’écoutait pas toujours non plus. Il continua donc et tourna son regard vers son ami, une fois qu’ils eurent pénétrés dans la nouvelle pièce. Le Batman afficha une grimace en sentant la mauvaise humeur de son complice. Ben quoi ? Un cimetière dans un palais, ce n’était pas courant, mais ça n’avait rien de dangereux pour le moment. Ils se rendirent vite compte qu’il était incapable de faire marche arrière, à moins d’errer au hasard et de prier pour qu’ils puissent revenir sur leur pas au bout d’un moment. C’est à ce moment précis que l’intuition de Jared éclata en lui et qu’il se rendit clairement compte de sa fatale erreur : Il avait oublié de prendre une coupe de champagne. Mais quel idiot ! Il y en avait à volonté, et il ne prenait rien à boire. Comment pouvait-il être aussi sot ? D’ordinaire il réfléchissait un minimum avant de s’engager dans ce genre de situation. Nous dirons donc que c’est de la faute des serveurs qui n’étaient pas là au bon moment. Il ouvrit la bouche pour demander à son compagnon si ce dernier pouvait lui en donner une gorgée mais se ravisa aussitôt devant le ton qu’employa Mike. Moui, bon, il ne semblait pas tellement de bonne humeur donc Batman jugea bon de lui laisser la coupe.

« J… » - il s’interrompit aussitôt, il venait de se rendre compte que ce reproche ne lui était pas adressé. Est-ce vrai ? Est-ce possible ? Batman ne put alors s’empêcher de plisser les yeux et de lancer un regard réprobateur à Jasmine, comme pour lui dire « ouais, ta faute ! ». Il retint de justesse un ricanement à la Nelson des Simpsons. Il valait peut-être mieux pour lui qu’il se tienne tranquille. Heureusement, la fureur de Robin n’était pas dirigée contre lui, mais il ne se sentait pas assez fou pour prendre la défense de cette jeune femme. D’autant plus qu’elle était coupable elle aussi, et que… il n’avait pas d’alcool sous la main, misère et boule de gomme. Le sourire ironique du grand et courageux Batman disparut devant le regard dangereusement meurtrier de son ami. Il le soutint, mais garda un visage sérieux pour lui montrer qu’il avait très bien compris ce qui l'attendait. Dans le dessin animée, Robin n’est pas aussi mauvais !

Comme l'a dit quelqu’un parmi nous, la situation d’un Dark Vador perché sur un arbre pour essayer de fuir des chiens étaient une situation risible. Et si Robin n’était pas d’humeur à se laisser aller, Batman en revanche ne put se retenir plus longtemps avant de laisser échapper un rire bref et moqueur. Et qu’allaient-ils rencontrer à la prochaine salle, Fantomas coincé dans des barbelés ? Jared s’avança aux cotés des deux autres. Il s’apprêtait à déployer sa cape et à tenter d’effrayer les animaux, mais Robin prit les devants avec des munitions made in Robin. Batman en profita pour regarder sa ceinture et… Ooh mais lui aussi avait des gadgets ! En d’autres circonstances, il aurait fait part de son enthousiasme et de sa gratitude envers son ami, si ce dernier ne risquait pas de lui rétorquer une bonne pique pour qu’il se tienne tranquille. Jasmine quant à elle s’était éloignée, faisant on ne sait quoi de on ne sait quelle manière. Batman la regarda faire simplement pour s’assurer qu’aucun loup ne lui saute dessus, auquel cas il se sentait prêt à jouer les super héros et à courir vers elle pour la libérer. Tous les moyens sont bons pour prouver sa valeur. Dark Vador arrivant à leur niveau, Jared lui fait un grand sourire. Il donna d’ailleurs un petit coup de coude sur le bras de Mike avant de lâcher sur un ton fier.

« Bien envoyé. »

Mike était peut-être le seul que Jared pouvait féliciter. Généralement, l’homme ne le faisait pas sur les autres à cause de sa propre fierté et de sa manière hautaine de se sentir bien souvent supérieur… Non pas qu’il sous estimait ses ennemis, jamais, mais il ne pouvait pas admettre à haute voix les valeurs de quelqu’un… Sauf son ami. Il dirigea son sourire vers ce Dark Vador plein de gratitude et apparemment bien soulagé.

« On a cru comprendre qu’il y avait un problème, ouais. » répondit Jared avant d’approuver la décision de ce jedi et de suivre Jasmine qui s’était déjà dirigée vers la porte. Il dévisageait de haut en bas le costume d’Anakin, heureux d’être face à l’une des figures les plus célèbres du film le plus célèbre de l’époque la plus célèbre. Son enfance était là, devant lui, avec Robin et Dark Vador.
« T’as le sabre qui va avec ? » ne put s’empêcher de demander le sorcier avant de prendre la porte pour suivre Jasmine. Ils ‘arrêta net au moment où il entrait, laissant d’ailleurs ceux de derrière se cogner dans son dos. Il observa la jeune femme en face de lui se faire piéger par des lianes sorties de nulle part. Deux solutions, ou bien il refermait la porte et allait dans une autre salle, ou bien il allait l’aider. Puisqu’il n’était pas encore entré, tout était possible ! Mais devant l’appel au secours de Jasmine, Batman n’hésita qu’un demi quart de seconde en fait. Il sortit de sa ceinture les chauves souris tranchantes qui y reposaient et les garda en main. Lorsqu’une plante s’agrippa à sa cheville, il s’en libéra en se téléportant directement aux cotés de la jeune femme. Ils s‘accroupit afin de couper les liens qui la retenaient et la prit carrément dans ses bras comme une princesse. (Non, ne le blâmez pas, Jasmine est une princesse et il n’a pas pu s’en empêcher.) Une main derrière les genoux de la jeune femme, l’autre dans son dos, puis il s’envola au dessus du sol, faisant flotter sa cape derrière lui (ça c’était trop classe d’ailleurs). Il ne savait pas si les plantes pouvaient aller loin dans le ciel mais lui en tout cas savait voler, et toc. Un Batman plus vrai que nature et plusse mieux que l’original.
« Ca va aller ? » demanda-t-il à Jasmine sans la regarder. Il avait les yeux rivés sur Robin, le fixant et prêt à montrer son pouvoir de clonage pour apparaître à la fois à ses cotés si jamais son compagnon était en mauvaise posture. Oui en fait, il n’y avait que Robin qui l’intéressait. C’est normal puisque c’est le fidèle partenaire de Batman, non ?
Revenir en haut Aller en bas


Here you come
Contenu sponsorisé



[EVENT] Bousillez-les tous ! Vide
MessageSujet: Re: [EVENT] Bousillez-les tous ! [EVENT] Bousillez-les tous ! Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

[EVENT] Bousillez-les tous !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed, the ultimate Battle. ::  :: 
Archives : 1re saison
 :: Le Palais de Monark :: Les couloirs labyrinthiques
-