AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Des explications s'imposent....( pv Amber A. Halliwell)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Des explications s'imposent....( pv Amber A. Halliwell) Dim 7 Nov - 17:17

Alors comme cela....
Je serais un fantôme....






« Les apparences sont souvent trompeuses. »
Proverbe français.





Alors comme cela lorsque vous revenez du paradis, alors que vous êtes censé être morte, vous apparaissez aux gens que vous aimez. Ils vous considèrent comme un fantôme, vous êtes du passé pour eux, vous n'existez plus du tout à par dans leurs cœurs.....

Me levant ce matin de cette chambre d'hôtel, passant sous la douche. Je me disais bien qu'il fallait que je voie ma famille. Les fondateurs m'avaient interdit de les voir, en voyant Cole de retour, je ne pus que m'empêcher de comprendre qu'il fallait que je fasse quelque chose.....Des vêtements dans le placard, et un petite valise pleine de fringues et autres objets. Je ne savais pas trop comment arranger les choses mais il me fallait avant tout m'expliquer. Réfléchissant sous la douche à ma façon de faire les choses, je me suis dit que je pouvais écrire une lettre. Il était bien évident que je me devais d'être correcte avec ma famille. L'eau chaude me rappelait alors que j'étais sur terre lorsque le savon s'échappait de mes mains pour arriver sur mes orteils. Lâchant un « aie » blasé, je sortais alors de la douche pour m'habiller promptement, je ne voulais pas avoir froid. Il était bien nécessaire pour moi de dire mon histoire. Une serviette sur la tête, j'espérais bien ne pas arrivée dans un mauvaise état au manoir de mes sœurs. Je les avais surveillais depuis pas mal d'années, et bien sure, elles ne le savaient pas. Lorsqu'elles sont mortes, j'ai demandé aux Fondateurs qu'elles deviennent des êtres de lumière. Appelant la réception pour demander un petit déjeuné, je prenais place sur la table de la chambre. Ouvrant l'ordinateur, que j'avais eu le temps d'acheter il y a quelques mois alors que j'étais revenue sur Terre. Je travaillais au journal au magazine 415. Je prenais une potion que j'achetais dans une boutique magique. Comme cela je pouvais alors changer de visage pour ne pas me faire reconnaître. Ouvrant le fichier word, je commençais ma lettre.


Piper, Phoebe, Paige,

Tout d'abord, si vous lisez cette lettre cela veut dire que je suis revenue sur Terre. Rassurez-vous, je ne suis pas un démon, mais un être de lumière comme vous. Lorsque je suis morte, les Fondateurs n'ont pu rien faire pour moi. Alors que je leurs demandais de pouvoir veiller sur vous, ils me firent être de lumière peu de temps après.

Je pus ainsi prendre soin de vous. Piper, Phoebe, souvenez-vous, lorsque vous vouliez voir Paige. Et que vous arrivez pas à la trouver. Je vous avais aidé un peu en la trouvant. Contente que vous l'ailliez trouvée, je ne voulais qu'une chose que vous soyez heureuses. Mais toute chose à une fin, et voilà que ce fut à votre tour de mourir. Je ne pouvais pas vous laissez comme cela, il était important pour moi de vous gardez toujours en vie. Les Fondateurs ont alors encore accepté de vous faire des êtres de lumière. Bien sure je n'ai toujours pas le droit de vous voir. A plus grand désespoir.....

Il n'y a pas longtemps, je me suis aperçus que les démons avaient fait réapparaitre Cole. Je ne sais pas trop comment ils ont fait. Mais bon pourquoi est-ce que je me sens mal en voyant Phoebe. Je me doute que parfois on ne sait pas bien entendu. Mais je ne veux pas que Cole aille la voir ! Il risque de la faire souffrir ! Et il n'est pas question que CELA se reproduise ! NON, NON, à cette situation ! JE tiens trop à vous !
*
Bon voilà c'est fait, je me doute que vous ne voudrez pas me voir. Que vous n'accepterez pas de me parler. Je voudrais tout simplement que vous m'écoutiez et si vous ne voulez pas de moi. Et bien je m'y ferais....A force de veiller sur notre famille, je me sens proche de vous.

Bien à vous, je vous aime.


Voila finit la lettre, quelques sentiments de mis sur le papier. Je l'imprime avec la mini imprimante que j'ai sous la main. On frappe à la porte, je vais ouvrir et je voie le groom m'amenait alors le plateau du petit déjeuné. Le remerciant en lui donnant un pourboire. Je ferme la porte, je déposais le plateau sur la table basse. Prenant une enveloppe, je mettais le papier plié en trois dedans. Fermant l'enveloppe, je la déposais dans mon sac. Souriant, je prenais alors mon petit déjeuné. Contente d'avoir fait en sorte de trouver un moyen pour m'expliquer. Finissant de me remplir l'estomac. Je prenais mes affaires, rangeant l'ordinateur dans mon sac, il fallait que j'aille au manoir. Ayant un vélo, je faisais un peu de sport. Tout mon argent étant allés à mes sœurs, je n'avais pas grand chose. Descendant dans l'entrée de l'hôtel, je laissais ma clé au comptoirs.

Sortant dans la rue, je dépliais mon vélo, et montant dessus, je prenais la direction du manoir. Il n'y avait pas grand monde dans la rue. Peu de voitures et le manoir bien plus grand. Déposant mon vélo sur le petit muret, je me dirigeais vers la boîte aux lettres. C'est à ce moment là que la porte du manoir s'ouvrait......


Dernière édition par Prue Halliwell le Mar 1 Fév - 11:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Des explications s'imposent....( pv Amber A. Halliwell) Lun 15 Nov - 20:50

a

PRUE & AMBER
a



    Encore une semaine qui s’était écoulée bien trop vite au goût de la belle blonde du nom d’Amber qui sentait bien trop la pression commencer à peser sur elle. Bon, elle avait accepté tout ce qu’elle était obligée de faire aujourd’hui mais parfois, elle pensait qu’elle n’y arriverait. Ah non, j’oublie, un seul choix n’était pas le sien : le pouvoir des trois. Les attaques de démons étaient de plus en plus fréquentes, à croire qu’avec le retour de Cole et l’identité des Calahan dévoilée, les démons avaient décidé de passer encore plus souvent à l’attaque, espérant que les Halliwell perdraient du terrain… Grave erreur, nous restions des Halliwell, des sorciers très puissants. A côté de cela, elle avait son boulot à l’école de magie qui lui prenait beaucoup de temps ainsi que la gestion du P3. Ok, elle était plus là pour aider Wyatt mais elle avait tout de même acceptée une grande responsabilité pas mal prenante, en tout cas, qui lui semblait devoir bien trop d’investissements. Tous les enfants Halliwell y avait pris part mais même comme ça, Amber se demandait parfois comment elle allait pouvoir, en plus d’être professeur, gérer le P3. Malgré tout, elle refusait de laisser tomber le P3, c’était un peu le bar de la famille, celui qu’avait érigé sa tante Piper et qui en avait fait un lieu très branché chez les habitants de San Francisco. A sa mort, elle ne sait pourquoi, aucun des enfants Halliwell n’avaient vraiment souhaité reprendre le bar, cela avait un peu attristé Amber mais elle ne pouvait le reprendre elle seule. Jamais, elle ne pensa à demander à tous les autres de l’aider, ce fut Piper qui lui donna l’idée : pourquoi ne te ferais-tu pas aidée par tes sœurs et tes cousins, cousines ? Cela avait été le déclic et Amber avait décidé d’en parler aux autres enfants Halliwell, pour voir s’ils seraient partants… Ce qui fut le cas. Piper avait été attristée de retrouver le P3 abandonnée pendant son absence et Amber le comprenait très bien….

    Puis, à côté de ses obligations familiales, professionnelles et magiques, on devait encore y ajouter les obligations personnelles. Quand on parle d’obligations, cela est bien dur puisqu’on parle en fait d’amour. Amber et Noah s’étaient fiancés depuis peu et ils étaient, il faut bien l’avouer, dans les préparatifs du mariage. Des préparatifs qui n’avançaient pas beaucoup, c’était le moins qu’on pouvait dire….Pourtant, Ambre attendait cela avec impatience et cela même si elle ne savait qui de sa famille serait présent. Elle n’en avait pas encore parlé à tous les Halliwell, notamment à ses sœurs et à sa mère, elle savait que cela ne leur plairait pas et elle n’avait pas besoin d’avoir les trois femmes sur son dos, la belle était bien assez fatiguée comme ça. Tout cela pour dire que finalement, elle allait encore devoir passer outre un dîner avec son Noah, parlant de son futur mariage pour s’occuper de la future soirée qui se préparait pour les fêtes de fin d’années. Il fallait que les Halliwell se retrouvent autour de la table pour réfléchir à cela et elle avait dû annuler ce bon repas que Noah lui préparait. Amber était un peu en retard mais elle avait aussi dû régler une histoire de démons qui venaient de l’attaquer et elle avait dû passer en vitesse au manoir plus ou moins vide – quand pouvait-il être vraiment vide – pour se changer. La blonde avait vite changé de t-shirt et enfiler le premier qui lui venait en main, pour ne pas perdre encore plus de temps. Vite, elle avait attrapé ses clefs, son blouson en cuire avant de sortir enfin du Manoir. C’est alors qu’elle vit une femme devant la boîte aux lettres qui semblait poster une lettre. Souriante, Amber s’approcha de la jeune femme, elle devait certainement connaître un des membres de la famille, Amber, curieuse, se demandait qui c’était. C’est alors qu’elle fut proche d’elle qu’elle crut reconnaître sa défunte tante. Non pas qu’elle l’avait connue puisqu’elle était morte lorsqu’elle n’était même pas encore conçue – ses parents ne s’étant même pas encore rencontrés.


    « Que … ? Non, c’est pas possible ! »

    Ambre était totalement sous le choc, elle ne s’entendait absolument pas à tomber sur un fantôme du passé. Etait-elle réellement Prue ou alors un démon qui voulait déstabiliser la famille Halliwell pour mieux l’attaquer ? Si c’était le plan, rien n’aurait mieux marché que le retour de Prue à la vie… Mais après tout, pourquoi pas ? Les trois autres sœurs Halliwell avaient été promues en êtres de lumière à leur mort pourquoi pas Prue ? Mais, pourquoi alors, n’avait jamais été le dire à ses sœurs, des sœurs qui avaient vraiment souffert de sa mort, tout comme les enfants Halliwell avaient souffert à la mort de leur mère ?

    « Vous êtes vraiment Prue Halliwell ? »

    Oui, pour une question conne, c’était une question conne. Si c’était un démon, il n’allait pas avouer qu’il n’était pas Prue… Mais dans le cas présent, Amber ne réfléchissait plus vraiment, elle était totalement abasourdie par cette apparition sur le pas de la porte du Manoir Halliwell.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Des explications s'imposent....( pv Amber A. Halliwell) Mar 16 Nov - 10:12

Alors comme cela....
Je serais un fantôme....






« Les apparences sont souvent trompeuses. »
Proverbe français.





Alors que j'allais partir, je vis sortir de la maison, une jeune femme blonde, me rendant compte qu'il s'agissait d'une de mes nièces, Amber, je fus comme paralysée, au début je ne voulais mettre que le courrier pas discuter avec un membre de ma famille. Lorsque mes sœurs liraient la lettre, elles verront sans doute que je suis un peu dingue...Ou tout simplement que la situation est assez périlleuse comme cela pour que je me montre alors que les fondateurs ne voulaient pas du tout. Entendant ces paroles, je devais lui répondre, mais vu la situation actuelle, comment lui faire comprendre que je n'étais pas un démon. La lettre toujours dans la main, il était avant tout normal que je lui donne pour qu'Amber le donne à mes sœurs. Restant à ma place et tendant tout simplement la lettre à ma nièce, je lui disais.

- « Amber, tu es bien Amber, n'est-ce pas ? Je suis bien Prue, et pas un démon, mais comment te faire comprendre que je suis bien moi ? En fait tout est expliqué dans la lettre, mais si tu le souhaites je peux te le dire. »

Voila un pas de plus alors qu'en fait je ne voulais pas avancer si vite, et dire qu'au final, j'aurais le droit et l'unique chance de me montrer après une telle situation. On va sans doute croire que je suis un fantôme d'ailleurs ce qui est normal. Mais je vais sans doute me disputer avec elles, et elles vont sans doute ne pas comprendre se que j'ai du faire pour veiller sur elle. Même Leo était au courant, il n'a du rien dire, ou faire qui puisse laisser croire l'impossible. Alors pourquoi est-ce qu'il fallait que je m'explique ? Oui sans doute il le fallait, mais est-ce que Leo allait m'aider un peu ? Bien que je dise tout se qui n'allait pas, il me faudrait aussi voir comment leurs expliquer qu'en fait j'ai fait cela pour leurs biens.....En tous les cas, je me doute qu'avec Phoebe, cela ne sera pas de la tarte comme avec Paige, Piper, je ne sais pas trop, sans doute qu'elle sera soulagée de ne plus être l'ainée.

En y repensant, j'avais peut être une petite idée pour montrer que je suis bien Prue. Je pourrais toujours lui dire que je suis l'être de lumière d'Amy. Encore j'ignorais totalement si Amber allait me croire ou pas, puis après tout il fallait que je tente le tout pour le tout.


- « Bon, il est clair que cela n'avance pas du tout la situation. Alors je peux te dire que je suis l'être de lumière d'Amy, que tu es fiancée avec Noah, que les Calahan vont font des attaques assez régulièrement, que Cole est revenu contre son grès vu qu'on l'a ressuscité. Ensuite, bien que mes soeurs soient aussi des êtres de lumières à ma demande, je ne saurais trop quoi de dire de plus à part qu'en fait, j'ai aussi du remord comme un peu de peine, voir beaucoup, je me doute que mes sœurs en ont eu beaucoup. Remarque je les ais guidée vers Paige, alors on peut dire que cela ne remplace pas la personne plus là. J'ai tout simplement aidé indirectement. Tout est expliqué dans la lettre. S'il faut j'en referais une autre. Néanmoins, la situation étant assez terne, il ne faudrait pas trop tarder à se que je les vois, mais bon, elles ne me croiront pas....Si tu pouvais tout simplement leur dire cela me serait d'une grande aide ma nièce. »

Voila des mots une fois de plus dis, avec une légère tristesse dans la voix....Je devais me reprendre, m'adossant au muret, j'essayais de reprendre mes esprits. Oh un appel de Jared, qu'est-ce qu'il avait fait encore cet idiot ? Décidément il me donnait du fil à retordre. Oui les innocents sont bien innocents malgré le fait que je puisse pas trop l'aider pour le moment, je l'avais vu hier, il pouvait attendre un peu ! Essayant d'ignorer cet appel, je lâchais assez mécontente de Jared.

- « Décidément, Jared ne va pas me lâcher encore aujourd'hui. Je crois qu'il va attendre....C'est un innocent bien casse pied. Je me demande pourquoi est-ce qu'on me l'a imposé. Les Fondateurs doivent avoir une idée derrière la tête...... »

Me redressant, et me tournant vers Amber, je ne passerais pas cette maison, sauf si j'en ai le droit. D'après se que je voyais, il y avait eu pas mal de changements. Une grande maison, immense même avait prit la place de ce manoir qui m'avait vu grandir. Pourquoi est-ce qu'en fait j'avais une envie de tout leurs dire maintenant ! Mais pourquoi est-ce que je ne voulais pas me presser pour qu'elles puissent encaisser le choc ? Pourtant l'heure était pas trop grave, mais le retour de Cole m'énerver un point assez fort pour que je lui en veuille.

- « Est-ce que cela répond à une partie de tes questions ? Je suis sure que tu en avais en tête. Tu diras aussi à Phoebe, que Cole est de retour, remarque je me doute qu'elle doit être au courant. Tu lui diras tout simplement de veiller sur Piper et Paige comme elle l'a toujours fait. Qu'elles veillent sur la famille, quand à moi je veillerais sur elles sans qu'elles le sachent. Tu vas leurs dire j'en suis sure, alors en attendant, qu'elles encaissent le choc, je ne vais pas trop trainer dans le coin de la maison. De toute façon, il ne faut pas que j'oublie Jared et Amy, ta sœur qui d'ailleurs je n'ai pas encore vu. Il faut que je la voie, et la mette au courant pour pas qu'elle est une crise cardiaque en me voyant.....Au fait, un petit indice pour Piper....Lorsqu'elle a voulu que je vienne....En m'appelant....Sans cesse....En fait je ne pouvais pas venir....Les Fondateurs m'en avaient interdit...Si elle te crois pas, demande lui d'appeler grand-mère. Elle lui dira tout. »

Avançant pour lui donner la lettre, j'ouvris une des main d'Amber pour lui déposer le courrier dans ses doigts. Souriant un peu de façon crispée, j'attendais alors qu'elle me réponde. Après tout se que je venais de dire, cela ne devait pas trop l'aider. Si j'aurais été un démon, il aurait dit à peut près la même chose sauf pour l'indice sur Piper. Il n'y a qu'elle qui le sait et grand-mère, oui, Amber était peut être au courant de ce point, néanmoins, après un autre appel de Jared. Il allait décidément attendre ! De toute façon il n'en fait qu'à sa tête....Alors pour une fois, il allait se débrouiller tout seul. Normalement il devait se morfondre chez lui comme toujours....Pourquoi est-ce qu'il a fallut qu'ils me donnent un innocent triste et qui souffre ? Ils ne croient pas que j'ai souffert aussi ?! Piff, au fond, j'aurais la chance de voir mes sœurs....Ou pas. Si elles ne veulent pas et bien temps pis...De toute façon, au moins, ma conscience se sera un peu plus rendu libre. An observant Amber, je vis des traits de caractères de Phoebe. Souriant une fois de plus, je revis devant moi ma jeune sœur qui avait le don de faire tourner en bourrique mais qui était tellement vivante. Qu'elle aurait pu déplacer des montagnes à elle toute seule ! Soulagée d'avoir dit une bonne partie de cette situation. Je reculais pour ne pas me montrer trop pressée de voir toute la famille.


Dernière édition par Prue Halliwell le Dim 5 Déc - 13:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Des explications s'imposent....( pv Amber A. Halliwell) Sam 27 Nov - 12:31

a

PRUE & AMBER
a



    On ne pouvait pas dire qu'en ce moment, tout tournait rond dans la petite vie pas si tranquille de la belle Amber. Déjà qu'être sorcière, ça n'était pas facile, d'être une sorcière d'une famille très réputée non plus et avoir le pouvoir le plus convoité dans les bras, tout ça était déjà pas mal mais si en plus, on rajoutait maintenant le fait que plusieurs personnes apparaissait ou plutôt réapparaissait dans sa vie, la terre ne tournait plus rond pour elle. Après avoir appris que sa fille était de retour du passé - après que celle-ci ait retrouvé la mémoire - elle apprenait que Prue était vivante. Si c'était bien la vraie Prue... Après tout, il se pouvait que cette Prue soit un démon qui se faisait passer pour la sorcière dans le but de s'infiltrer chez les Halliwell afin de les anéantir de l'intérieur. Depuis que la famille avait appris ce qu'il s'était passé dans le futur et ce qu'il se tramait à présent, les Halliwell étaient presque tous sur leurs gardes et ils avaient bien compris qu'ils allaient devoir se méfier des gens. Amber n'avait jamais été du genre très méfiante parce qu'elle était assez sûre d'elle, elle savait que si elle se faisait avoir, elle avait le pouvoir de répliquer et même si cela pouvait faire mal de se faire trahir par une personne qu'on appréciait, c'était toujours mieux qu'avoir à se méfier de tout le monde. Amber avait déjà eu à souffrir d'une personne qui l'avait trahie mais c'était bien avant qu'elle ne devienne une des détentrices du pouvoir des trois. En effet, elle était tombée amoureuse d'un homme qui l'avait totalement charmée mais au final, il s'était servie d'elle et il l'avait draguée juste pour s'approcher un peu plus des Halliwell. Parker était son premier amour mais après lui, elle comprit qu'il allait être difficile pour elle de tomber amoureuse. Au départ, lorsque Noah était entré dans sa vie, elle s'était bien sûr méfiée de lui mais très vite, elle avait compris qu'il n'était pas Parker et qu'il ne la ferait jamais souffrir de son plein gré : il l'aimait, c'était certain....

    Amber devait donc apprendre à se méfier un peu plus des gens. Pourtant, elle sentait qu'il se dégageait de la jeune femme en face d'elle, une bonne aura et elle ne savait pourquoi, elle croyait en ce que lui disait Prue... Par contre, pour Amber, c'était un choc, elle n'arrivait pas à croire qu'elle pouvait être là devant elle. Bien sûr, elle n'écartait pas l'idée qu'elle pouvait être un être de sorcière tout comme sa mère et ses deux autres tantes mais elle ne comprenait pas pourquoi la brune revenait maintenant dans leur vie. Etait-ce que la menace se faisait encore plus grande et qu'à présent, elle nous sentait en danger, assez pour venir nous aider ? Ou alors, avait-elle était prise en otage et incapable de venir nous voir jusqu'à présent ? Tant de questions se bousculaient dans sa tête alors que Prue tentait de la persuader qu'elle n'était pas un démon et qu'elle était la vraie Prue. Sans savoir pourquoi, Amber le savait déjà et peut-être l'espérait-elle pour que sa mère soit de nouveau réunie auprès de sa sœur qu'elle avait tant aimé et qui lui avait toujours manqué ? Amber n'avait été capable que de dire qu'une seule chose : était-elle vraiment Prue Halliwell ? Elle l'avait déjà vue en photo et cette question était stupide. Mais peut-être n'était-elle pas sûre de ce qu'elle ressentait : cette aura positive était réelle ou fictive, faite par le démon qui voulait se faire passer pour Prue ? Non, tout ça était trop tordu et les démons pas assez futés pour faire cela.... Prue était restée à sa place au début de son petit discours sur le fait qu'elle n'était pas un démon et qu'elle était bien la vraie Prue. Connaissant ses sœurs, elle savait que les Halliwell se méfieraient d'elle, mais elle tentait tant bien que mal de la convaincre, ce qui était à peu près chose faite.... En peu de temps, la blonde apprit pas mal de choses, notamment que Prue en connaissait un bout sur ce qu'il se passait pour eux : l'attaque des Calahan, sa situation amoureuse, le retour de Cole... Ah et elle devait être le nouvel être de lumière d'Amy... Quelle avait guidé Paige vers ses deux sœurs... Toutes ces informations, Amber les avala sans vraiment y répondre, elle devait d'abord digérer tout ce qu'elle entendait.... Elle lui disait qu'elle avait besoin de son aide pour convaincre ses tantes et sa mère. Ca, elle n'était pas certaine d'y arriver : si elle y croyait, elle n'était pas sur que le reste de la famille la croirait eux aussi... Mais, si elle devait prendre cette lettre pour l'aider, si elle pensait que ça pouvait l'aider, elle le ferait, bien volontiers. En réalité, Amber était heureuse, elle faisait enfin connaissance avec Prue, une tante qu'elle avait toujours regretté ne pas avoir connue. Très émue, elle n'arrivait à rien dire, elle laissait Prue débiter tout ce qu'elle avait à dire....

    Pour finir, elle lui lâcha qu'elle n'allait pas insisté, qu'elle voulait qu'elle leur laissait le temps de digérer la nouvelle mais qu'elles devaient faire attention à Cole. C'est alors que Prue s'avança vers Amber et qu'elle ouvrit sa main pour y déposer la lettre. Amber la regardait, toujours sans bouger, toujours sans réagir, sans savoir quoi dire, elle enregistrait tout ce qu'elle venait de dire. Mais, il allait bien falloir qu'elle répondre quelque chose à un moment donné. Prue lui sourit, elle semblait un peu sur ses gardes, elle devait certainement croire que la belle blonde ne la croirait pas, qu'elle n'allait pas l'aider et qu'elle allait la mettre à la porte. Prue se recula directement, comme pour dire qu'elle ne voulait pas s'imposer, qu'elle comptait bien leur laisser le temps de comprendre ce qu'il se passait.... Le silence s'installa entre les deux femmes lorsque Prue eut enfin fini de dire tout ce qu'elle avait à dire.... Par où allait commencer la belle blonde, il fallait bien qu'elle commence à jour à lui répondre... Amber serra la lettre et dit enfin :


    "Amber, oui, c'est bien moi ! Et bien sûr que je transmettrais cette lettre à ma mère et à mes tantes ! Je dois t'avouer que je te crois, je ne sais pas pourquoi mais je ressens que tu as une bonne aura et que tu es la vraie Prue ! Ce que je ne comprends pas c'est pourquoi revenir après tant d'années et pourquoi ne pas avoir dit à tes sœurs que tu étais vivantes ?"

    Oui, ça elle n'arrivait pas à comprendre, s'il lui arrivait la même chose, Amber irait directement voir ses sœurs, elle ne les aurait pas laissé dans l'ignorance. Elle n'en voulait pas à Prue, elle devait avoir ses raisons mais il était clair que cela avait fait de la peine à ses soeurs et qu'elle leur devait une explication. Ce que Prue semblait bien avoir compris vu qu'elle leur laissait une lettre où certainement elle leur expliquait tout... Amber mourait d'envie de lire la lettre et d'enfin comprendre ses raisons....

    "Je ne doute pas que tu ne l'as pas fait de ton plein gré, j'ai assez entendu parler de toi pour savoir que tes sœurs comptaient énormément pour toi mais quelles sont ses raisons ? Je comprendrais que tu ne veuilles pas me répondre, on est dans la même famille, tu es ma tante mais tu ne me connais pas et peut-être n'as-tu pas envie de parler avec moi ! Sache que moi, j'ai énormément envie de te connaître et si tu veux entrer pour discuter, ça serait un tel plaisir pour moi !"

    Amber était attendue mais les autres Halliwell comprendraient. Amber leur enverrait un sms pour leur expliquer si Prue acceptait son invitation et puis, il n'y avait personne d'autre au manoir, elles ne seraient pas dérangées....
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Des explications s'imposent....( pv Amber A. Halliwell) Dim 5 Déc - 14:38

Alors comme cela....
Je serais un fantôme....






« Les apparences sont souvent trompeuses. »
Proverbe français.





Ma nièce ne disait rien, et je pouvais alors avoir la chance de lui parler un peu. Elle était si enthousiaste de me voir, et dire que je la voyais heureuse. Elle était bien gaie Amber. Pour une fois je me sentais bien, le fait de voir que ma nièce était bien contente que je sois revenue dans la famille. J'ai souris lorsqu'elle m'a demandé si je voulais avant tout rentrer à la maison. J'aurais bien dit oui de suite, mais bon, comment dire ou faire quelque chose qui pourtant avait pour moi une signification particulière. La famille de retour au grand complet et bien entendu, une envie toute spéciale de profiter des membres de ma famille. Ma nièce avait alors un sourire sur son visage. Et moi bien que j'avais alors une folle envie de rentrer. Je ne savais pas trop si cela était juste ou pas. La regardant un instant, j'avais comme le sentiment que j'aurais aussi comme la sensation que je devrais aussi aider un peu plus ma famille. Mais bon, à quoi bon se dire que les gens sont tel des personnes qui n'aiment pas se sentir prit dans un maillon qu'ils ne veulent pas. En espérant bien sure dire un jour se qui me tracasse autant, je me sentais un peu comme un oiseau qui aurait le don de voler là où il le veut. Mais bon, les oiseaux volent là où ils volent, mais bon, j'aimerais bien voler telle les chouettes. D'ailleurs, il ne faut pas que j'oublie la mienne. Elle est chez moi au Paradis, dans ma salle. Regardant alors ma nièce, je me disais bien que je pouvais alors attendre qu'elle me réponde. Mais bon, il fallait bien que je lui dise se que j'avais sur le cœur. Il fallait avant tout que je m'explique que je lui dise mais bon, comment est-ce qu'elle allait accepter de m'écouter ? Je n'en savais rien du tout, mais bon, je pouvais aussi lui dire se que je voulais. Mais bon, je devais lui répondre quand même.

- « Merci Amber de me croire, si je n'ai pas pu venir avant c'est que l'on me l'a interdit.....A vrai dire,.....Je suis ici.....A l'encontre de leur gré.....Je ne devrais pas être ici..... »

Je me tenais toujours devant elle pas loin de la porte de la maison. Mais bon, comment dire que j'aimerais bien rentrer dans la maison sans que cela soit prit pour une véritable demande.

- « A vrai dire entrer n'est pas une bonne idée. Si je peux, oui j'aimerais bien entrer à la maison. Et j'aimerais savoir si je peux avoir aussi une petite place avec vous. Juste toute petite, au moins, je pourrais donner un coup de main. »

Je m'étonnais de dire cela, en fait, je voulais juste prendre mon temps, mais bon, vu la situation, il fallait avant tout, que je prenne la chance au moment où elle est là. Sinon la fois suivante, elle est bien plus courte. Au fait d'avoir alors à nouveau un petit brin de famille et de liberté me plaisait beaucoup. J'aimerais bien aider ma famille, et trouver alors un endroit où je pourrais de nouveau me montrer apte a donner un coup de main. La voyant alors devant moi, ma nièce ne disait rien du tout. Il y avait une petite chose que j'aurais voulu lui dire en plus. Mais je ne savais pas trop comment lui dire....
En y repensant, je me doutais bien que j'aurais alors une chance de lui dire au moment voulu. La maison était là devant moi, des souvenirs me revenaient alors en mémoire. Tous ces souvenirs qui me plaisaient tant. Et voilà qu'il fallait que je sois encore plus heureuse. Les yeux un peu embués, je me retenait alors un peu plus, mais bon, comment dire.....J'aimais tant le fait de retrouver ma famille. La regardant alors aussi, je me demandais bien se que je lui dirais alors par la suite.


- « Je me doute, Amber, que cela peut paraître étrange, mais comment dire....Est-ce qu'il y a du monde à la maison ? Je ne voudrais pas faire peur à tout le monde, est-ce que tu voies où je veux en venir ? »

Et puis c'est alors que je trouve ma question.

- « Est-ce que je peux amener ma chouette ? »

Je ne savais pas trop si elle allait dire oui ou pas, mais bon, je pouvais toujours tenter le coup.


Dernière édition par Prue Halliwell le Jeu 30 Déc - 13:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Des explications s'imposent....( pv Amber A. Halliwell) Dim 12 Déc - 12:15

a

PRUE & AMBER
a



    Amber ne se doutait pas que ceux qui étaient derrière cela était les fondateurs. Pourtant, on lui en avait raconté des histoires sur eux mais finalement, elle se disait qu'ils faisaient ça pour le bien de tous. Mais quel était le but de cacher Prue aux yeux de sa famille au final ? Amber ne comprenait pas trop en quoi cela aurait changé quelque chose. Après tout, c'est vrai que Paige n'aurait peut-être pas rejoint le pouvoir des trois et celui-ci allait être mis en péril. Mais la présence de Prue en tant qu'être de lumière aurait justement pu aussi assurer une meilleure intégration de Paige chez les Halliwell au début. Apparemment, de ce qu'elle avait entendu de par sa mère lorsqu'elle était petite - sa mère adorait raconter les histoires de démons qu'elles avaient combattus dans le passé à ses filles, c'était une chose qu'Amber avait toujours adoré - Paige n'avait pas tout de suite été acceptée par sa tante Piper qui ne voulait pas remplacer Prue dans son coeur. Au final, si Prue avait été là en tant qu'être de lumière, peut-être aurait-elle pu raisonner sa soeur ? Les fondateurs avaient de drôles de réactions parfois et savoir que Prue avait dû transgresser une règle des fondateurs pour venir les voir, ça dépassait tout entendement. Oui, ils avaient fait déjà pas mal de choses pour les Halliwell mais ceux-ci ne leur avaient pas rendu tant et tant de services ? Ils pourraient vraiment être reconnaissant parfois non ? Sans se vanter, les Halliwell avaient fait pas mal de choses bien pour le bien, ils avaient tué tant et tant de démons qui avaient voulus détruire le monde....

    Mais Prue avait juste suivi les ordres des grands et puissants fondateurs, un ordre qu'elle n'avait certainement pas compris non plus.... Et qui n'avait pas été facile à suivre pour elle qui avait toujours été proche de sa famille. Mais, à présent, elle était là pour aider sa famille, Amber supposait que c'était pour les aider à vaincre la menace Calahan et Cole Turner. En tout cas, si Prue transgresser à présent les règles des fondateurs, c'est qu'elle pensait qu'ils courraient tous un grave danger et qu'ils ne seraient pas un de trop.... Il fallait qu'elle lui demande pourquoi elle trouvait urgent de venir mais elle n'eut pas le temps de demander qu'elle lui lâcha qu'elle ne pensait qu'entrer serait une bonne idée. Puis, elle ajouta qu'elle aimerait bien entrer, qu'elle aurait aimé qu'il y ait une petite place pour elle dans le Manoir même une toute petite.... Amber vit que les yeux de sa tante étaient embués mais elle ne dit rien, elle devait vraiment avoir du mal à vivre loin de sa famille et Amber la comprenait totalement, elle n'aurait jamais cru pouvoir vivre loin de ceux qu'elle aimait, ça lui serait totalement impossible parce qu'elle vivait pour les protéger. Non seulement ses petites soeurs mais aussi ses cousins, tous, elle pensait qu'ils devaient être protégés même s'ils se débrouillaient bien tous seuls. Ils étaient des Halliwell après tout.... Prue la regardait toujours et elle demanda s'il y avait du monde au Manoir parce qu'elle avait peur que ce soit un choc trop violent, apparemment, elle préférait que son retour se fasse plus en douceur et Amber la comprenait, elle aurait certainement réagit comme cela. Amber trouva plus étrange la question de Prue, demandant si elle pouvait prendre sa chouette. Sans vraiment le vouloir, Amber se mit à rire, question étrange mais qui était quand même drôle.


    "Bien sûr que tu peux prendre ta chouette, elle sera la bienvenue, tout comme toi !"

    Reprenant un peu son sérieux, elle répondit à sa deuxième question :

    "Il n'y a personne ! En fait, je partais tous les rejoindre, ils sont au P3, ils m'attendent mais je leur enverrai un sms pour leur dire que je ne peux pas venir, ce n'est pas très grave ! A mon avis, on est tranquille pendant un petit temps !"

    Amber se décala un peu et montra l'entrée du Manoir, ce qui indiquait à Prue qu'elle l'invitait toujours à entrer dans le Manoir. En ce qui concernait la demande de Prue sur le fait qu'elle aimerait une petite place dans le Manoir, Amber ne doutait pas que les Halliwell seraient tous d'accord pour l'aider à trouver un endroit où la mettre, elle et sa chouette, mais elle ne pouvait prendre la décision toute seule. En plus, il fallait qu'elle annonce la nouvelle avant que Prue ne prenne place dans le Manoir...

    "Et je ne doute pas qu'il y ait une place ici pour toi, je pense que maman et tantines vont être heureuses d'essayer de te trouver une place mais je ne peux pas prendre la décision seule ! Et puis, comme tu le dis, il vaut mieux annoncer ton retour en douceur, si tu t'installes tout de suite, je pense qu'ils vont faire tous une crise cardiaque en rentrant !"

    Amber eut un petit rire, ça aurait pu faire une bonne surprise et même une bonne blague mais là, c'était sérieux et il ne fallait pas prendre cela à la rigolade. Maintenant, Amber espérait que sa tante entre dans le Manoir pour qu'elle puisse lui poser des questions, elle en avait tellement....


Dernière édition par Amber A. Halliwell le Mar 25 Jan - 16:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Des explications s'imposent....( pv Amber A. Halliwell) Jeu 30 Déc - 14:05

Alors comme cela....
Je serais un fantôme....






« Les apparences sont souvent trompeuses. »
Proverbe français.





Oui ma nièce me demandait de venir dans la maison, wow, je pouavais mettre les pieds chez moi ! Trop bien ! Encore fallait-il que les membres de ma familles m'acceptent de nouveau. Ma chouette, elle pourra avoir alors la chance de partir dans un nouveau lieu. Elle va certainement courir après la chatte un bon moment, mais bon au moins on va pouvoir rire un bon coup. Tranquille pendant un bon moment, et s'ils débarquaient tous alors que je serais à la maison ? Et s'ils venaient tous alors que j'y étais ?! Qu'est-ce que je ferais alors par la suite ?! Qu'est-ce que je vais faire ?! Bon, bien entendu ma nièce était alors toujours devant moi. Puis je lui répondais.

- « D'accord, rentrons dans la maison. »

Oui annoncer mon retour en douceur....Oui bonne idée ! Bon pour l'occasion, je pourrais alors pour le moment me dire que j'irai trop vite. Mais de toute évidence, j'allais avant tout essayer de faire comprendre à ma famille que je venais pour leur bien. Ma nièce riait, je me disais bien que je pouvais alors comptait sur elle. M'avançant dans l'entrée, je vis alors que j'avais comme le sentiment de connaître cette maison pour la première fois. Allant alors vers les escaliers, et bien, comme d'habitude, je ne trouvais pas bien adéquate de dire de suite que je revenais pour y vivre ! Mais ce manoir a toujours été pour moi un lieu qui ne changerait pas pour moi ! Bon comme je ne savais pas trop comment lui dire. Il fallait bien que je prenne le temps de l'aider.....Ma nièce m'avait bien dit que je pourrais avoir peut être une petite place dans le manoir.

Avançant vers le salon, je sentais bien que tous mes souvenirs seraient là devant moi. Comme si j'appuyais sur le bouton marche arrière. Me tournant vers elle, j'avais les yeux embués, restant donc sans rien dire.....Revenant alors à moi je me tournais d'elle. Il ne fallait pas qu'elle me voit. Puis étant heureuse d'avoir récupéré une partie de moi. Je lui disais bien alors en essayant de me reprendre.


- « Merci Amber, bon, je vais alors te dire merci. En espérant que tu puisses m'aider à ce que les autres acceptent que puisse être là avec vous. »

Bon comment faites-vous pour vivre bien comme il faut ! Ma nièce me plaisait bien, elle me disait bien que je serais alors amenée à la revoir. Oui revoir tout le monde, me disait bien que j'aurais la chance de pouvoir dire un peu tout se que je voulais à ma nièce. Me tournant vers elle, je ne disais rien puis je lui disais.

- « Oh que de souvenirs, je suis très émue.... »

Bon, me tenant toujours devant elle, je me demandais si je pouvais aussi lui dire des choses.....Des sentiments....Je préférais écouter et me dire se qu'elle voulait et se qu'elle avait en tête....
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Des explications s'imposent....( pv Amber A. Halliwell) Mar 25 Jan - 16:32

a

PRUE & AMBER
a



    Prue accepta de rentrer au Manoir, après tout, continuer une conversation serait plus facile si elles se mettaient devant un bon café bien chaud. Et puis, choisir entre passer une soirée avec tous les Halliwell qu’elle connaissait déjà par cœur n’était pas grand-chose comparé à une tantine qu’elle n’avait jamais connue et qu’elle pourrait se targuer d’avoir rencontré avant tous les autres enfants. Oui, il fallait bien l’avouer, elle était contente qu’elle soit celle qui découvrit que Prue était en réalité devenue un être de lumière également, ça lui permettait en plus d’être tranquilles. Oui, les deux femmes pouvaient en être certaines : personne ne viendrait les déranger avant longtemps parce que lorsque les Halliwell se réunissaient pour parler du P3, la soirée s’éternisait toujours. Amber pouvait donc être certaine qu’elle pourrait en apprendre bien plus au sujet de Prue, qu’elle pourrait avoir sa tantine pour elle toute seule pendant un bon moment…. Les deux furent enfin toutes les deux dans le Manoir, un manoir qui devait être tout autant important aux yeux de sa tante qu’à ses propres yeux. Toute sa vie, Amber avait vécu ici et elle ne s’imaginait pas un jour devoir le quitter. Bien sûr, elle ferait sa vie de son côté, avec Noah, mais sincèrement, elle ne savait pas trop si elle s’y ferait de le quitter définitivement. Après tout, ces dernières années, elle avait passé son temps à passer du Manoir au duplex de Noah mais sincèrement, était-elle vraiment prête à n’habiter que chez Noah ? Parce qu’il était clair qu’il serait impossible de faire de nouveau vivre tous les Halliwell dans le Manoir à la prochaine descendance. Déjà avec trois sœurs, ayant chacune trois enfants, les choses avaient été difficiles mais imaginez-vous si les neuf enfants avaient à présent trois enfants, il ne serait plus possible d’abriter tout ce monde et il était clair que certains allaient devoir s’exiler… Amber savait qu’elle serait une des Halliwell qui s’exilerait parce qu’il y avait encore des Halliwell très peu enclin à aimer Noah… Cela allait de soi qu’une cohabitation ne leur plairait pas et Amber doutait que cela plairait même à son fiancé….

    Evidemment que Prue aurait sa place dans le manoir, elle était la sœur aînée et elle l’était restée en réalité vu qu’elle n’était pas tout à fait morte. Alors, Amber se révolterait si elle apprenait que les Halliwell refusaient de lui faire une petite place dans la maison familiale. Elle ferait grève et refuserait de se battre contre les démons si c’était le cas. Oui, Prue pouvait compter sur le soutien d’Amber, c’était certain. Prue se dirigea vers les escaliers et Amber comprit qu’elle revenait sur des lieux qu’elle avait bien connus et que peut-être voulait-elle un moment de tranquillité pour se remémorer les choses du passé… Amber resta un peu en retrait mais la suivit de près lorsqu’elle s’avança vers le salon. Prue se tourna alors vers la blonde et celle-ci put remarquer qu’elle avait les yeux un peu embués mais elle fuit son regard comme si elle refusait qu’Amber la voit dans un moment de faiblesse. Pourtant, la sorcière pouvait comprendre son chagrin, elle n’imaginait pas devoir quitter le Manoir et ne pas y revenir durant au moins une décennie, si pas plus…. Rien que d’y penser, cela lui faisait peur alors le vivre, Amber ne savait pas comment elle faisait pour tenir si bien le coup, à vouloir à tout prix retenir son émotion…. Mais, Prue ne mit pas longtemps avant de reprendre un peu consistance et à remercier Amber. Elle lui dit qu’elle espérait qu’elle pourrait l’aider à se faire accepter et ainsi rester parmi eux. La blonde sourit à sa tante.


    « Si j’étais toi, je ne m’en ferais pas trop ! Je sais que parfois, les Halliwell peuvent se montrer méfiants – crois-moi, j’en sais quelque chose – mais je ne pense pas qu’il y aura un doute parmi nous tous ! »

    Puis, comme elle l’avait bien pensé, Prue lui avoua qu’elle avait tellement de souvenirs dans le Manoir qu’elle en était très émue. Amber s’approcha alors de sa tantine, lui posa la main sur l’épaule et l’invita à s’asseoir sur le fauteuil du salon, en lui montrant celui-ci de la main.

    « Oh ! Je ne doute pas que tu dois avoir des tonnes de souvenirs, ce Manoir était… Est ta maison bien avant la mienne ! »

    Puis s’asseyant, Amber lui sourit :

    « Oh ! Raconte-moi un peu de tes souvenirs avec maman ! Elle n’en a raconté beaucoup mais je suis sûre qu’elle m’a caché des choses ! »

    Puis, se demandant si vraiment Prue voulait en parler, elle rajouta :

    « Sauf si parler du passé est trop douloureux ! »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Des explications s'imposent....( pv Amber A. Halliwell) Mar 1 Fév - 12:15

Alors comme cela....
Je serais un fantôme....






« Les apparences sont souvent trompeuses. »
Proverbe français.





Je rentrais dans la maison en compagnie de ma nièce, elle était contente que je sois avec elle me disant une fois de plus qu’il fallait que je lui raconte des choses sur mes souvenirs. Me retrouvant dans le salon, j’étais envahi de souvenirs, il y en avait un qui me vint à l’esprit de suite, puis comme je me demandais alors ce que j’allais lui dire, je commençais.

En pensant aux actualités, je me rappelle d’un souvenir. Il y avait un démon, un gardien qui prenait les âmes des humains innocents. Il n’y avait pas Piper à la maison. Avec Phoebe, après un appel de Darryl, on a trouvé le gardien. On a essayé de le tuer, mais cela n’a pas fonctionner, puis trouvant son couteau, je lui envoyais sur le visage. Partant en fumer, avec Phoebe, on ne voulait qu’une chose, que Piper revienne à la maison.

Essayant de me souvenir un peu plus, je fis une grimace, il était bien difficile de tout se rappeler, bien qu’au fond, je ne pouvais pas passer dans l’oubli. Reprenant mes souvenirs je continuais mon récit.

Sauvant Darryl, on avait alors les pompiers ici, et tous les agents de polices disponibles. Bien sûr d’après notre ami, Phoebe et moi, on devait alors témoigner contre celui que Darryl courrait après. C’est là que je vis pour la première fois Cole Turner. Il me semble que je n’ai pas besoin de te dire qui c’est. Notre pire ennemi s’occupait du tribunal, il avait pour rôle de nous défendre contre le criminel. Phoebe, enfin, ta mère, me disait de ne pas mentir, mais bien sûr, le criminel ne devait pas se sauver. Pendant les plaidoiries, je regardais alors la scène, l’avocat du criminel prenait un peu les devants. Cole essaya de nous défendre, mais bon, le juge était d’accord vu qu’il manquait des preuves.

Alors je vis Cole dire qu’en tuant cinq personnes cela ne suffisait pas. Je vis un peu qu’il y avait danger. Ma sœur, enfin ta maman avait dans l’idée de faire quelque chose. On est rentré à la maison, et en essayant de discuter, je me rendais compte qu’en mentant Phoebe n’était pas bien. On parlait du procès, mais ta sœur me parlait de Cole. A l’époque, il ne se fréquentait pas encore. Là Piper revenait avec Leo, elle était furieuse, le figeant, elle partit. Phoebe allant lui crier dessus. Je l’envoyais à la recherche de démons pour calmer un peu tout le monde.

Phobe prenant les clés de la voiture, je fermais la porte par télékinésie, disant à Phoebe qu’il fallait que ce soir moi qui parle à Piper. La retrouvant au P3, on parlait alors du fait qu’elle soit revenue en Octobre, donc qu’il s’était passé pas mal de temps. On se mit à discuter sur le P3.


Faisant une pause, je me disais bien, qu’il était important pour Piper de se sentir bien, ne disant pas cela à ma nièce. Je préférais ne pas tout dire. Amber avait l’air d’être bien intéressé par tout ce que je lui disais. Alors que je patientais le temps de savoir si elle voulait la suite ou pas, je ne disais rien de plus. Il était alors inévitable pour moi que je lui dise un peu tout. Il y avait bien un moment, que je réfléchissais alors à la suite. Ma nièce devant moi, elle me rappelait ma sœur.

Ta mère revenait de la faculté lorsqu’elle nous rejoignait au P3. Nous annonçant qu’elle avait eu une vision avec Cole se faisant attaquer. Je disais à Piper qu’on s’en occupait. Au début, on ne savait pas du tout qu’on aurait des ennuis, mais bon, au début, c’était un démon, en plus de la Triade, on avait beaucoup à faire. Ta maman appelant Cole, il était au commissariat avec Darryl. On lui disait qu’on venait, mais il a fallu qu’il nous dise qu’il nous appelle de sa voiture. Le démon essayant de l’attaquer, il allait alors prendre son âme, lorsqu’on arrivait avec la voiture. Fonçant à toute allure, ta mère eu alors son premier pouvoir qui se développait, la lévitation ! Surprise, elle prit peur, envoyant une seconde fois la lame dans la tête du démon. Ma sœur allait alors voir si Cole allait bien.

Faisant une pause en plus, je me souvenais qu’au fond, j’avais bien apprécié Cole au début. Mais sentant que la suite n’était pas trop juste. Je préférais ne rien dire de plus. Rentrant à la maison rapidement, je ne pensais pas que Piper serait dans tous ces états. Leo venait juste de la demander en mariage. Me rappelant cette partie-là, je reprenais là où j’en étais.

Rentrant au moment où Piper parlait à Leo, on les vit tous tristes. On ne disait rien qui ne puisse encore dégrader la situation. Néanmoins, alors que ta maman et moi on allait dans la chambre de Piper, on essayait de savoir ce qu’elle a. On apprit donc pour son mariage et le fait qu’elle ait peur et tout ça. Leo apparaissant dans la pièce, il venait nous dire que les Gardiens étaient des démons de niveau supérieur. On parlait alors des potentiels suspects. Il fallait que l’on trouve une idée, puis il y en a une qui me vint à l’esprit.

Allant à l’école de magie, on parlait du nouveau pouvoir de ta maman. Puis alors qu’on trouvait la solution, on partait pour le tribunal. Il fallait que l’on trouve une solution pour aider Darryl. Piper essaya de figer tout le monde, puis on se rend compte qu’il y a le juge, l’avocat, et le policier et une autre femme. Nous sauvant, on était totalement paniqué. Allant nous réfugier dans une autre pièce, on avait toutes peurs. Sentant qu’on forçait la porte, je disais qu’il fallait qu’on attaque. On avait pas le choix de toute façon.

Piper essayait de figer mais avec difficulté, ta maman se battait comme une lionne, et moi je passais des envols aux poings. Nous félicitant alors d’avoir réussis à les mettre en fuite, on ne savait pas encore que Cole était alors un démon. Il avait été figé ou enfin ne bougeait plus. Allant le tuer, on ne savait pas qu’il avait repris sa place comme une statue. Phoebe l’assommant, Piper défigeait tout le monde. Et ta mère fit comme s’il avait été assommé. Oh fond e moi, je me suis dit qu’elle était bonne actrice. Lui expliquant la situation, on se retrouvait au P3, on avait bien mérité notre soirée.


Bon je venais de finir mon souvenir. Il fallait que je sois plus correcte encore, et alors que je posais la question.

- « Voilà un souvenir bien complet, je suis étonnée que ta mère ne t’ai pas tout dit. »




Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Des explications s'imposent....( pv Amber A. Halliwell) Jeu 7 Avr - 19:07

Terminé !!
Revenir en haut Aller en bas


Here you come
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Des explications s'imposent....( pv Amber A. Halliwell)

Revenir en haut Aller en bas

Des explications s'imposent....( pv Amber A. Halliwell)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed, the ultimate Battle. ::  :: 
Archives : 1re saison
 :: 
Sujets achevés
-