AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Toc, toc toc {Emily}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Toc, toc toc {Emily} Mar 8 Fév - 21:13

    La nuit porte conseil parait-il. Cela faisait plus d'une bonne semaine qu'il songeait à ce que lui avait Tobias. L'autre sorcier avait raison, il fallait qu'il trouve un boulot. Ethael n'était franchement pas certain que ça lui conviendrait asocial comme il était, mais bon, il pouvait toujours tenter et au pire il enverrait tout balader. A vrai dire il avait déjà sa petite idée de l'endroit où il pouvait postuler: à la librairie d'Emily. Certes, il n'était pas certain de trouver un travail là-bas, mais bon au moins c'était un endroit calme, et la demoiselle avait l'air sympathique. Ne jamais se fier aux apparences et aux premières impressions lui souffla doucement son esprit. Et pourtant … Pourtant il avait envie de retourner là-bas et de la revoir, de lui parler, de faire plus amples connaissances. Non, non, il n'avait pas eu un coup de foudre comme il avait déjà eu pour miss Pandore, c'était à la fois totalement différent mais aussi inexplicable... Et puis de toute manière entre Jackson qui le harcelait pour qu'il arrête de voir la jeune femme, et la dite Pandore qu'il n'arrivait pas à cerner il valait certainement mieux qu'il passe à autre chose.
    Contrairement aux apparences, il n'avait jamais été un "cœur d'artichaut" ni même un vrai Don Juan. Il avait juste eu beaucoup d'histoires sans lendemain, et cela, pour l'instant lui suffisait amplement, il n'avait pas vraiment envie de se prendre la tête avec une histoire de couple... Et puis, quand bien même, qui voudrait de lui ?! Il avait toujours eu beaucoup plus de défauts que de qualités, et en plus il n'avait pas de travail et vivait dans la rue. Un chouette palmarès non?!
    Quoiqu'il en soit, il fallait qu'il change et qu'il se prenne un minimum un main! C'est sur cette petite pensée qu'il se dirigea vers la librairie. Une fois devant, il hésita à ouvrir la porte, mais finalement il se lança ….


- Bonjour!
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Toc, toc toc {Emily} Mer 16 Fév - 11:39

Etait-ce une bonne journée qui se profilait à l'horizon ? Tout en avait l'air … Ce matin, je m'étais réveillée d'excellente humeur, assez tôt pour pouvoir faire un petit footing avant de me rendre au travail. Ma nuit avait étonnement été réparatrice, et cette deuxième semaine de février promettait de mieux commencer que ma semaine précédente. J'étais de nature à toujours tirer un trait sur le passé: si une semaine se passait mal, je redémarrais la deuxième à zéro. Il était donc six heures lorsque j'enfilais un short blanc, un tee-shirt vert et des baskets. Je fus étonnée qu'il fasse aussi bon à une heure matinale. Bon, il ne faisait pas non plus 25°C, mais il faisait un bon petit 15°C.
Je courus pendant une bonne heure, avant de rentrer dans mon appartement prendre une bonne douche. J'en profitais d'ailleurs pour me laver les cheveux et pour m'occuper un peu de ma peau, que j'avais un peu laisser de côté. Un bon gommage et un bon masque allait me rendre la mine radieuse. Il ne restait plus qu'à m'habiller, et j'étais du genre à me vêtir selon mon humeur. J'enfilais donc une jupe de couleur violette et un léger pull de couleur rouge. Je laissais mes cheveux détachés et me maquillais très légèrement.

Spoiler:
 

J'étais enfin prête. Ma librairie n'ouvrait qu'à 9h, et j'avais un petit peu de temps devant moi pour aller acheter deux trois bricoles pour que je puisse passer tranquillement ma journée. Il s'agissait de boissons (non alcoolisées) et de chocolat! Eh oui, j'étais une jeune femme très gourmande en ce qui concernait le chocolat. J'allais donc en début de semaine faire le plein de mes placards de la librairie, afin que mes journées soient agrémentées d'un petit plus nommé gourmandise.
Je fus donc dans ma boutique vers 8h50. Je rangeais mes achats dans mon petit placard et dans mon mini-frigo, et je soupirais en voyant la boite de chocolat emballée qui se trouvait sur mon bureau. Ce cadeau était destiné à un garçon qui m'avait sauvé il y a un mois … mais qui n'était jamais repassé. Je ne connaissais rien de lui … Mais au fond de moi, j'espérais qu'il revienne un jour afin que je puisse le remercier.
Mon vœu dut être entendu, puisqu'au moment où je me préparais à contrecœur à ranger la fameuse boîte de chocolat, j'entendis la porte de la librairie s'ouvrir. Mon regard se posa sur le jeune homme qui entrait, et un sourire béat vint se loger sur mes lèvres. J'étais tout simplement contente … Je voyais bien que le jeune homme n'était franchement pas à l'aise, mais je m'en fichais … J'étais connue pour savoir mettre les personnes en confiance. Attrapant ma boîte de chocolat, je me rapprochais du jeune homme, sortant du bureau, et je lui tendis le cadeau emballé.


J'ai cru que vous ne reviendrez jamais … Je ne suis pas vraiment douée pour les remerciements, mais j'espère que cela vous fera plaisir.

Je lui offris un léger sourire, un peu génée. Et s'il n'aimait pas le chocolat ? Ou encore s'il y était allergique ?

Vous venez ici pour quelque chose de spécial … Vous cherchez peut-être un livre ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Toc, toc toc {Emily} Jeu 17 Fév - 18:22

    S'il s'était attendu à un pareil accueil il était clair qu'il ne serait jamais revenu. Le pauvre, lui qui aimait bien passer inaperçu, avait immédiatement était repéré par la belle demoiselle qui lui tendait un petit cadeau. Il regarda Emily plus étonné qu'autre chose. Il se doutait du pourquoi de ce cadeau... C'était certainement pour la fois où il l'avait débarrassé d'un agresseur. Ce n'était vraiment pas grand chose, et si Ethael n'était pas revenu pendant un moment c'était justement pour éviter ça. Des remerciements. Que la libraire le prenne pour ce qu'il n'était pas un brave et gentil garçon. Il était loin d'être gentil, quant à brave, ça dépendait dans le sens dans lequel on voulait l'interpréter.
    Au bout d'une longue minute de silence, où le sorcier était visiblement très mal à l'aise, il réussit à lui faire un petit sourire, avant de répondre...


- Ce n'est pas la peine de me remercier, j'ai pas fait grand chose avait-il dit en haussant doucement les épaules. Dans ce genre de circonstances, pour lui, parler était devenu quelque chose de difficile et il avait beaucoup de mal à aligner les phrases et même les mots. Finalement, il prit le cadeau que lui tendait la demoiselle histoire qu'elle ne se sente pas trop sotte, il lui fit un nouveau sourire, un peu plus assuré cette fois-ci avant de reprendre la parole Maintenant, ça serait plutôt à moi de vous remercier... Et je pense encore être moins doué que vous pour ça... Enfin, je suis nul pour ça.

    Il grimaça. Merde, et voilà qu'il devenait pathétique ! Enfin bon, il pouvait profiter de la chance qui avait l'air d'enfin lui sourire pour lui demander pour le travail... Il prit une grande inspiration avant de dire très rapidement


- En fait j'suis pas là pour un livre, mais plutôt pour savoir si vous n'auriez pas du travail. Certes, l'approche laissait à désirer, ça personne ne pouvait le nier, mais bon étant en général quelqu'un de plutôt asocial Lorence aurait pu faire bien pire!
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Toc, toc toc {Emily} Jeu 17 Fév - 19:40

Je ne m'attendais vraiment pas à revoir cet homme. Je ne sais pas pourquoi, mais je me doutais que ce dernier était du genre timide, n'aimant pas vraiment s'étendre sur des sujets assez délicats. Je n'aurais pas été jusqu'à dire que c'était une personne asociale, mais disons que ce n'était pas un homme qui aimait beaucoup parler. Pourtant, j'avais envie de mieux connaître ce jeune homme, et le fait qu'il revienne dans ma librairie me conforta sur ce point.
Je sautais donc sur l'occasion pour lui offrir la boîte de chocolat que je lui avais acheté pour le remercier de son geste, et il sembla très gêné. Avais-je fait ou dit une bêtise ? En y réfléchissant, non … Mais j'avais toujours peur d'être maladroite. Peut-être n'aimait-il pas simplement les gestes d'affection. Il y a des gens comme ça.


Ce n'est pas la peine de me remercier, j'ai pas fait grand chose

Je ne pus m'empêcher de sourire légèrement. Non, il n'avait pas fait grand chose … Il ne se rendait peut-être pas compte de ce que cela représentait pour moi … Oh non, je n'avais pas un faible pour lui parce qu'il avait fait fuir mon agresseur, n'allez pas penser ça. Je n'imaginais même pas qu'au fond, cet homme pouvait me plaire par son côté mystérieux et timide.

Non … Vous n'avez rien fait … Vous avez empêché que cet homme profite de moi sans mon consentement, vous avez empêché qu'il prenne la caisse de la librairie. Même s'il n'y a pas grand chose dedans, c'est énorme pour ma petite boutique vous savez … Donc ce n'est pas un simple cadeau qui doit vous géner … Ce n'est rien comparé à ce que vous avez fait.

Je l'encourageais d'un sourire à me parler. Peut-être étais-je trop directe ? Je n'avais pas pour habitude de prendre des pincettes, c'était sûr, mais bon … Peu de personnes apprécie qu'on les traite différemment.

Maintenant, ça serait plutôt à moi de vous remercier... Et je pense encore être moins doué que vous pour ça... Enfin, je suis nul pour ça.

Cela avait quelque chose de charmant. Me remercier de quoi ? De cette simple boite de chocolat ? D'ailleurs, il ne l'avait toujours pas ouvert …

Vous n'ouvrez pas ? Ne vous en faites pas, ce n'est pas une demande en mariage, je vous rassure

Mon humour était pourri … Mais j'avais peur d'être trop lourde avec le jeune homme et je voulais à tout prix qu'il se sente à son aise. Mais pourquoi était-il revenu ? Pas pour avoir des remerciements, c'était sûr. Je lui posais la question, et il m'avoua qu'il cherchait du travail. Je ne pus empêcher un sourire de se poser sur mes lèvres.

Je travaille seule dans cette librairie … Mais j'avoue qu'il me faudrait quelqu'un. Mais pas en tant que libraire. Voyez-vous, lorsque je reçois mes commandes, je dois tout faire: mettre en rayon, recevoir le livreur, séparer les commandes du libre-service … Je n'ai même pas le temps de m'occuper vraiment de mes clients. Je ne sais pas si ce travail d'ombre vous conviendrait … Vous travaillerez avec moi, dans la boutique, mais vous ne serez pas au contact des clients. Mais on pourrait déjà commencer par se présenter non ? Emily Bristol … Mais si vous acceptez ce que je viens de vous proposer, il faudra me tuttoyer et m'appeler Emily, d'accord ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Toc, toc toc {Emily} Ven 18 Fév - 20:02

    La jeune femme parlait beaucoup.... beaucoup trop pour le pauvre garçon qui tentait de rester le plus stoïque. Merde, pourquoi était-il revenu ?! En tout cas ce qui était certain c'est que ce n'était pas pour se faire jeter des fleurs, comme la jeune femme le faisait actuellement. A chacune de ses paroles, il se sentait de plus en plus gêné...


- Ben .. Heu.. C'est normal non ?! Tout le monde aurait agi de la même façon que moi. J'étais juste là au bon endroit, au bon moment... J'ai vraiment rien fait d'exceptionnel, malgré ce que vous pouvez penser. Et, si, si son cadeau la gênait. Il ne savait pas comment réagir face à ça. L'ouvrir ou pas ?! Lui taper la conversation comme s'ils se connaissaient depuis des années ?! Bref, le garçon était un peu perdu sur la façon dont il devait agir. Cependant il reprit rapidement la parole Je … Heu … Si … Je … Merde! Si, si ça me gêne quand même, le cadeau … C'est hum.. vraiment très gentil.

    Et voilà qu'il faisait son boulet de service à bégayer et à ne plus réussir à sortir une phrase convenablement. Finalement, c'est la belle libraire qui lui indiqua gentiment qu'il pouvait ouvrir le cadeau, rajoutant subtilement que ce n'était pas une demande en mariage. Encore heureux ! La pauvre sinon, elle ne savait pas à quoi elle s'engageait! Il était insupportable dans la vie de tous les jours.
    Cette fois-ci, il lui fit néanmoins un sourire un peu moins coincé, en effet il trouvait la dernière phrase de la jeune femme un peu déplacée mais également assez marrante.


- Heu, si, si pardon.... J'suis pas doué désolé.

    Sur ces paroles, il ouvrit le petit cadeau. Du chocolat, ça tombait bien il adorait ça. Merci... continua t-il d'une voix plus enjouée.
    Emily, puisque c'est ainsi qu'elle s'appelait, lui demanda si un travail d'ombre lui conviendrait. Elle l'avait bien regardé ?! Rien ne pouvait mieux lui convenir que ça. Néanmoins, il fut assez abasourdi qu'elle lui dise ça de cette façon.


- Ethael... Ethael Lorence, enchanté Emily. Il ,se tut quelques secondes avant de répondre rapidement Bien sûr que oui, ça me convient En même temps il aurait été bien con de refuser même si ça ne lui avait pas plu... Je ne sais pas quoi dire d'autres, désolé .... Enfin si, mercu. Bloops, là il devenait vraiment pathétique.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Toc, toc toc {Emily} Sam 19 Fév - 10:37

Oui, je parlais beaucoup … Mais c'était ma façon d'essayer de mettre le jeune homme à l'aise, ce qui ne marchait assurément pas. Ce garçon manquait indiscutablement de confiance en soi, ce qui était clair ? Mais était-ce moi, Emily Bristol, connu aussi pour avoir ce manque de confiance en moi, qui pouvait lui en donner ? Certainement pas. Certes, je me guérissais petit à petit, mais pas au point d'aider quelqu'un en ce domaine.
Bref, il était venu chercher un travail, et je cherchais un employé. Il ne pouvait pas tomber mieux non ? Après, je ne lui avais pas fait passé un entretien habituel … Mais un contrat comporte toujours une période d'essai. Donc s'il faisait vraiment n'importe quoi, je risquais de vite m'en rendre compte. Bien sûr, j'allais lui poser quelques questions afin de savoir à quoi m'attendre, mais je me rendais bien compte qu'il n'était franchement pas à l'aise.
J'eus alors une idée. Nous étions en plein mois de février et il y avait pas mal de vent dehors. Je n'avais pas encore aéré ma librairie et cela ne lui ferait pas de mal. J'avais aussi une autre idée en tête, mais je ne voulais pas la mettre en pratique tout de suite. J'ouvris donc une fenêtre, et le vent s'engouffra dans la pièce.


Ne soyez pas mal à l'aise Ethaël … Vous savez, si nous sommes amené à travailler ensemble comme tout laisse à le penser, nous allons devoir nous entendre et parler. Dîtes-vous qu'il est normal que je vous remercie d'avoir sauvé la caisse de ma boutique, et que, de toute façon, vous finirez bien par m'offrir un chocolat …

Je ne pus m'empêcher de rire alors, me rendant compte qu'en effet, j'essayais de détendre l'atmosphère. Le jeune homme venait de se présenter et il se détendait petit à petit, mais il restait néanmoins très timide. Il me remercia pour le poste, et je fermais les yeux un moment, afin de me servir du vent pour contrôler les sentiments d'Ethael. Etant donné que je connaissais son mal-être, je pouvais faire en sorte qu'il se sente beaucoup plus à l'aise. Je rouvris les yeux au bout d'une dizaine de secondes, espérant que cela aurait vraiment porté ses fruits.

Bien sûr, nous allons devoir parler de votre poste. Il demande beaucoup d'organisation … Le livreur arrive généralement vers 8h15 le matin. J'aimerais donc que vous soyez là, comme moi, à 8h. Vous travaillez du lundi au samedi, donc 6 jours. Vous répartissez vos heures comme bon vous semble, à partir du moment où vous êtes là le matin à 8h. Personnellement, je ferme la librairie à 17h … Votre temps du midi, vous le gérez aussi. Si vous préférez prendre votre repas ici, vous pouvez prendre un tupperware et le faire réchauffer. Quand pouvez-vous commencer ?


J'étais consciente que je lui en disais beaucoup d'un seul coup, mais c'était nécessaire. Je m'étais entre temps assise sur le bureau, les jambes croisés, et j'avais sorti ma bouilloire.

Vous désirez un chocolat ou un café, Ethaël ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Toc, toc toc {Emily} Sam 19 Fév - 19:27

    Ne pas être mal à l'aise c'était plus facile à dire qu'à faire !! Surtout vu le débit de parole de la jeune femme. C'est fou tout ce qu'elle pouvait dire en l'espace de quelques minutes. S'entendre, ça il ne devrait pas trop il y avoir de problème, la demoiselle avait l'air bien gentille et pas trop chiante, par contre parler, tant qu'il ne serait pas en totale confiance ça serait plus dur. Il déglutit difficilement avant de dire doucement


- Désolé, c'est juste que ... que je n'aime pas trop trop parler, et comme vous ... ou tu peux le voir... je ne suis pas très à l'aise... Il se racla la gorge avant de se taire et de lui tendre la boite de chocolat histoire qu'elle en prenne un. Les dames d'abord! Lui, se servirait après!

    La demoiselle se remit à parler, parler, parler... Le pauvre Thawel eut bien du mal à la suivre dans toutes ces paroles. Il essaya d'enregistrer le plus possible tout ce qu'elle disait, mais en vain. Au fur et à mesure des secondes il se sentit un peu plus détendu ce qu'il trouva étrange... Lui, qui habituellement était une boule de nerf dans ce genre d'occasion se sentait soudainement bien. Anormalement bien, comme si on lui avait jeté un sort. Il devait vraiment devenir paranoïaque, ce n'était pas possible autrement ! Alors qu'il allait ouvrir la bouche pour lui répondre, ou plutôt tenter de lui faire une réponse, son cher tendre bouclier de protection se créa soudainement pendant à peine cinq secondes avant de disparaitre. Le teint du garçon vira alors au livide. Il murmura un petit merde. Maintenant, il n'y avait plus qu'à espérer qu'Emily n'avait rien remarqué! Il fallait qu'il reprenne le contrôle de son sang froid, il le savait pertinemment lorsqu'il se faisait attaquer ou qu'il n'était pas en danger et qu'il stressait trop, ou comme là, perdait son sang froid, son pouvoir de protection se déclenchait... Punaise, il lui tardait vraiment de pouvoir le contrôler celui-là! Au prix d'un grand effort, le sorcier arriva enfin à répondre à la jeune femme:


- Pas de problèmes, de toute façon j'ai toutes mes journées de libres... il n'osait plus la regarder dans les yeux, mais il continua cependant à parler, toujours avec une difficulté certaine Je peux commencer ... N'importe quand. Maintenant. Ou Demain.... Il se tut quelques secondes avant de continuer Plutôt un chocolat, s'il vous plait.. Le café me rend ... nerveux. Oui oui, plus nerveux c'était possible.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Toc, toc toc {Emily} Dim 20 Fév - 12:59

Ah oui, ça pour voir qu'il n'était pas à l'aise, je le voyais … Et cela n'avait pas forcément un bon effet sur moi puisque, lorsque je n'étais pas non plus super à l'aise, je passais mon temps à parler. En même temps, pour un employeur, il fallait bien que je lui explique le fonctionnement de la librairie non ? Alors certes, je lui donnais beaucoup d'informations d'un seul coup, mais pouvais-je me le reprocher ? Je ne pense pas.
Bref, il m'avoua qu'il n'aimait pas parler et qu'il était mal à l'aise. Je ne pus m'empêcher de rire légèrement, d'un petit rire nerveux. Au moins, il était franc et disait les choses. Je me devais de faire de même. Je me tournais alors vers la petite pièce où je rangeais tout ce qui était électrique pour nous faire un chocolat, et je lui dis alors:


Eh bien moi c'est le contraire … Quand je suis stressée, je parle pour ne rien dire … Si tu veux, je parlerais pour deux … On peut bien trouver un terrain d'entente non ?

Je lui souris à nouveau, tout en remarquant que mon pouvoir semblait avoir agi. Mais il m'avait un peu fatigué. C'était ce qui était embêtant avec ce pouvoir: il puisait dans mon énergie. Je nous servis donc deux chocolats, ce qui me permit de reprendre un peu de force, et je piochais dans la petite boite qu'il me présenta. J'avais bien remarqué l'apparition d'un étrange phénomène … j'étais sorcière et cela avait bien quelque chose de magique … Mais étant donné que j'étais fatiguée d'avoir usé de mon pouvoir, cela pouvait tout aussi bien être une hallucination de mon esprit.
Je lui tendis alors le chocolat, tandis qu'il me disait être disponible toute la journée. Je souris, ne pouvant m'empêcher de penser qu'il tombait vraiment bien. Je lui dis alors:


Bien … Si tu veux, nous allons remplir tous les papiers pour ton contrat, puis tu pourras rester pour commencer le travail

Je plongeais dans mon bureau, à la recherche des feuilles que j'avais imprimé la veille. J'en sortis trois feuilles.

Assis-toi … Tu ne comptes pas rester ta journée debout tout de même, si ?

Je lui offris à nouveau un sourire amical, avant de commencer les questions:

Alors, il me faut nom, prénom, date de naissance, adresse et un RIB pour recevoir ton salaire par virement. Après, on peut s'arranger autrement … Par exemple, je peux te payer en liquide si tu préfères vraiment, ce que je peux comprendre.


Je lui tendis alors la feuille de renseignement avec un stylo, et, alors qu'il remplissait, je lui donnais quelques informations sur sa journée d'aujourd'hui.

J'ai reçu une commande hier … Ce matin, le livreur ne devait pas passer donc il n'y a que celle d'hier à trier. Ce qui serait super, c'est que pour midi, tu ais vérifier que les bons de commande soient conformes aux livres que j'ai reçu et que tu rentres les livres reçus dans l'ordinateur. Pour ce qui est du rangement dans la librairie, je te montrerais ça cet après-midi … Le programme te convient-il ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Toc, toc toc {Emily} Mar 22 Fév - 15:03

    Ca, il l'avait bien remarqué qu'elle pouvait parler pour deux, mais au final à choisir, il préférait que la demoiselle blablate encore et encore que d'essayer de lui tenir la conversation.


- Oui, oui je pense qu'on peut trouver un terrain d'entente... Enfin ça dépend ce que c'est après et ce que vous .. tu entends par-là...

    Oups, il avait failli la vouvoyer ! L'habitude ... La jeune femme a avait réussi à le détendre un petit peu, du moins jusqu'à ce qu'elle parle de papier. Il se renfrogna immédiatement. Bien entendu, quel imbécile! Trouver un boulot sympa, avec une fille aussi gentille comme patronne il fallait bien qu'il y ait un hic. Comme Emily semblait bien lancée, dans ce qu'il fallait qu'il donne et compagnie il n'osa pas la couper pour lui dire de laisser tomber... D'ailleurs, il ne savait même pas comment aborder la chose, lui dire que finalement ça ne serait pas possible. Il ne voulait pas qu'elle le prenne en pitié ou autre, il ne voulait pas tout lui avouer, mais d'un autre côté, il voulait ce travail, et il en avait besoin pour changer.
    De nouveau très nerveux, il cherchait les mots adéquats de façons à ce que cela raisonne comme il le faut dans l'esprit de la libraire.
    Sagement il prit le papier qu'elle lui tendait et commença à le remplir, enfin du moins ce qu'il pouvait. Pendant ce temps-là la demoiselle continuait toujours et encore de parler, à croire que ses cordes vocales était montées sur ressort. Il attendit alors qu'elle finisse une e ses phrases, provoquant un léger "blanc", avant de dire doucement:


- Si tu veux que je réponde à toutes tes questions, poses-les une par une, j'ai peut-être bonne mémoire mais quand même... Il se tut quelques secondes avant de rajouter Le programme me va parfaitement, mais ... Comment dire... C'est compliqué à expliquer, mais disons, que je ne suis pas certain de convenir à ce travail. Il venait de se dégonfler. Il aurait voulu lui dire le pourquoi du comment, mais ne savait pas comment lui avouer. De toute façon cela ferait mauvaise impression, et il n'aurait plus de boulot, donc bon autant en rester là non ?! C'est alors qu'il eut une vague pensée pour Henry. S'il laissait ce boulot en plan l'être de lumière allait encore le gonfler, si bien qu'il reprit la parole et dit très très très rapidement En fait c'est pas que je ne veux pas ... mais j'peux pas remplir entièrement ce foutu bout de papier... Bon c'était déjà un bon début. Il avait fait un effort énorme pour sortir cette simple phrase, et son teint avait légèrement viré dans le blanc. Merde, pourquoi, est-ce qu'il avait dit ?!
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Toc, toc toc {Emily} Sam 26 Fév - 13:44

J'étais heureuse … Ma librairie allait accueillir un nouvel employé, et j'étais persuadée qu'Ethael ferait parfaitement l'affaire. C'est ce que l'on appelait le sixième sens féminin. Mais j'étais loin de me douter des secrets du jeune homme. Je voyais qu'il avait du mal à me tutoyer, mais je savais qu'il s'agissait parfois de la façon dont on avait été élevé. C'est pourquoi je ne me vexais pas, et que je ne pus retenir un sourire en entendant qu'il avait encore failli me vouvoyer. On pourrait donc trouver un terrain d'entente.
Au fur et à mesure de notre discussion, je me détendais moi aussi. J'avais sentis que le jeune homme se sentait plus en confiance, et ce, grâce à mon pouvoir, mais j'ignorais qu'il allait se renfermer. Je lui présentais donc les papiers, tout en lui servant un chocolat chaud. Je lui expliquais le programme de la journée et les informations qu'il me fallait pour le contrat. Je fus étonnée qu'il ne réponde pas à la question concernant sa paie, mais je ne m'en fis pas. Ce qui me fit étrange, ce fut sa soudaine réticence. Comment ça il ne convenait pas à ce poste ? Je déglutis difficilement, m'apprêtant à sortir de mes gonds: ne venait-il pas d'entrer dans cette boutique pour trouver un emploi ?
Mon regard furieux changea du tout au tout lorsqu'il m'expliqua qu'il ne pouvait simplement pas remplir ce bout de papier. Je fis alors le tour du bureau pour me mettre à sa hauteur. Je pris le papier dans mes mains et essaya de comprendre ce qui clochait.


Attends … Tu as un nom et un prénom … Pour ce qui est du compte, je t'ai dis que je pouvais te payer en espèces … C'est l'adresse qui te pose un problème ?


Mon regard chocolat se plongea dans celui de mon futur employé, et j'essayais d'y déceler la vérité: les yeux sont le reflet de l'âme …


Ecoute, si tu ne veux pas me dire où tu habites, je m'en fiche … Mais il me faut une adresse … Un endroit où tu peux recevoir un courrier …

Je déposais alors le papier et je fis les cent pas dans la librairie, essayant de comprendre ce qui pouvait clocher chez Ethael. Etait-il SDF ? Dans ce cas, il y avait toujours un moyen … Où pouvait-il recevoir ses courriers … A moins que …

Mets mon adresse … Alamo Square Appartement 17 à San Francisco … Tu n'es pas obligé de me dire pourquoi cela t'embête tant, mais sache que si tu as besoin d'un endroit où habiter le temps d'avoir ta première paie, j'ai un canapé confortable …


J'haussais les épaules, pour passer à autre chose. J'espérais qu'au fond, il aurait assez confiance pour accepter mon aide.


Dernier détail: ta paie, en espèce ou en chèque ? Sachant que tu seras payé le 8 de chaque mois …
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Toc, toc toc {Emily} Sam 26 Fév - 14:52

Si c'était l'adresse qui posait un problème ? Bien sûr que oui ... Qu'est-ce que ça pouvait être d'autres sinon ? Il ne savait pas trop quoi répondre à cela, de tout manière elle devait bien avoir compris ou était le soucis. Il soupira alors qu'Emily repris la parole encore et encore. Elle essayait bien faire, c'était clair, et il ne pouvait lui en être que reconnaissant, le problème, c'est que cela le mettait aussi mal à l'aise. Après quelques instants de silence, une fois qu'elle eut fini de parler, le garçon reprit la parole. Il était un peu hésitant sur le façon de dire les choses, mais en même temps, il fallait pas qu'il fasse une gaffe maintenant, ça serait bien con vu les circonstances... C'était bien la première fois que quelqu'un lui accordait autant de confiance.

- C'est gentil de faire ça ... pour moi ... alors que l'on ne se connait même pas. Il se tut avant de rajouter T'es .. T'es vraiment certaine que ça ne gêne pas si je mets ton adresse. Il se rendait bien compte que cette simple petite phrase était comme un aveux complet sur sa situation, mais bon tant pis, il ne pouvait pas lui mentir. Il se tut encore un petit instant avant de reprendre C'est pas que ça m'gêne c'est que il grimaça, merde il était en train de s'enfoncer dans un terrain boueux là, il allait certainement gaffer, mais c'était trop tard pour revenir en arrière, si bien qu'il continua En fait c'est que... Heu ... Comment dire ça ... Je n'aime pas trop étaler ma vie. D'solé Il était réellement gêné, il se passa même une main dans les cheveux, et se mordilla nerveusement la lèvre. Il espérait que Emily ne prendrait pas trop mal ce qu'il venait de dire là ...

    Alors qu'il pensait avoir répondu à toutes les questions, plus ou moins correctement, il se rappela qu'elle lui avait demandé comment il souhaitait être payer... Même s'il n'y avait pas de quoi réfléchir, il laissa passer quelques secondes avant de dire:


- Si c'est possible en espèce ..., sinon en chèque... Comme ça t'arranges en fait, j'vais pas faire le difficile..

    Un bon point pour lui, il avait réussi à tutoyer la demoiselle sans même s'en rendre compte... Ce qui était quand même plutôt bon signe.
    Quoiqu'il en soit, le garçon était quand même toujours un peu nerveux de ce qu'allait bien pouvoir lui demander la belle jeune femme. Certes, elle n'était pas méchante, bien au contraire, mais ... mais lui n'était franchement pas facile à vivre, et il envoyait souvent les gens promener sans même s'en rendre compte. Et il avait peur que ce côté asocial ressorte dans la conversation.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Toc, toc toc {Emily} Sam 26 Fév - 16:34

Ne pas aimer s'étaler sur sa vie, je savais ce que c'était … Et je savais aussi ce que c'était d'être dans la misère! Je n'étais pas mieux loti lorsque j'étais partie de l'orphelinat. Alors oui, peut-être que j'allais un peu vite en proposant à Ethael de venir dormir chez moi et de s'installer temporairement, mais au fond, qu'est-ce que cela pouvait me faire ?

Même si l'on ne se connait pas, tu m'as sauvé une fois et je t'embauche à présent … Je crois que nous allons forcément devoir nous connaître … C'est irrémédiable. Et puis j'ai connu aussi la galère, tu sais … Donc tu peux mettre mon adresse, ça ne changera pas grand chose.

Voilà pour la partie de l'adresse. Maintenant, allez faire comprendre à quelqu'un de têtu que dormir sur un canapé c'est mieux que de se les peler dehors. Bon, je savais être persuasive, c'est vrai. Mais Ethael semblait tellement borné que je n'étais pas sur de le convaincre. Je ne faisais pas ça par pitié mais pour rendre service.

Ecoute … On va faire simple: tu viens chez moi, tu prends le canapé-lit, et on voit si ça colle. Si la colocation nous va, on voit pour prendre un appartement plus grand … Ca nous fera quelque chose de plus grand sans qu'on paie trop cher. Après, si tu préfères ta situation actuelle, très bien … Mais ne me dis pas non par gêne ou par fierté.


Je lui fis un léger sourire et je l'écoutais me répondre pour sa paie. En espèces, par de soucis! De toute façon, cela allait de soit, je l'avais bien compris. J'entourais donc sur la fiche « espèce » et je récupérais le formulaire.


Parfait, en espèce alors … Allez, suis-moi … Je te fais visiter les lieux.


Je lui présentais alors toute la librairie: la cuisine, l'espace littérature de jeunesse, l'espace adulte et enfin:

La salle de repos ! Je te jure que le midi, ça fait un bien fou de se mettre dans le canapé et de piquer un petit somme. Puis si on est deux, on pourra même faire une sieste en après-midi en prévenant l'autre … Tu vois, y'a autant de positif pour moi que pour toi.

Je lui adressais à nouveau un sourire lorsque j'entendis quelqu'un entrer dans la librairie.


Miss Bristol ?
Oui ? Ah bonjour Monsieur O'Meier … Vous venez chercher votre commande ?
C'est bien cela, c'est arrivé ?
Bien sûr ! Je vous l'avais promis. Tenez, je vous présente Monsieur Lorence, qui travaillera ici à partir d'aujourd'hui.
Ces messieurs vont être tristes … Eux qui espéraient que vous étiez encore célibataire …
Non … Monsieur Lorence n'est pas mon fiancé … Mais vous pourrez dire à ces messieurs que je suis une femme difficile …
Tiens donc … En amour, on est jamais difficile.


Je ne pus m'empêcher de rire et de lui tendre le livre qu'il avait commander. Monsieur O'Meier était un trentenaire qui aimait venir ici, que ce soit pour lire ou pour me draguer. Mais je mettais toujours des limites.

Cela fera vingt dollars. Au revoir !

Je le regardais partir et je me tournais vers Ethael.

J'espère qu'avec toi dans les parages, il me draguera moins!

Je me mis alors à rire et je regardais l'heure.

Déjà Onze heures! Ca te dit que l'on mange ensemble ce midi ici ? Je nous commanderais quelque chose. Tu préfères quoi: italien, chinois ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Toc, toc toc {Emily} Sam 26 Fév - 17:27

- Merci Lui répondit-il simplement à sa première phrase tout en écrivant rapidement l'adresse qu'elle lui avait dit quelques minutes auparavant.
Après quelques instant de silence le garçon reprit Je ne suis pas la galère, Emily, enfin si mais c'est un choix ... Enfin en parti. ce qu'il voulait dire par-là, c'est que c'était lui qui avait choisi de ne faire aucun effort jusqu'à maintenant.

    A peine avait-il fermé la bouche, que la demoiselle lui parlait de colocation. Il la regarda assez éberlué. Et bien dis donc, elle n'y allait pas de main morte avec lui! Le pire, c'est qu'il sentait que s'il n'acceptait pas elle allait le harceler jusqu'à ce qu'il dise oui. Elle l'avait bien cerné la demoiselle, oui il avait dit non par gêne et par fierté. Elle était devin ou empathe ou quoi ?! Quoiqu'il en soit, le garçon lui répondit:


- Et qui te dis que je ne suis pas un tueur en série ?! Ou un espèce d'être maléfique qui cherche à récupérer ton âme ? Ou un loup-garou?! Oui, il se détendait un petit peu, mais disait vraiment n'importe quoi. Après avoir une petite moue, il rajouta Désolé, ce que je voulais dire, c'est que rien ne prouve que je te ferais pas de mal ... Tu pourrais mal tomber. Il se tut quelques secondes avant de reprendre Mais tu sais, je suis invivable. J'suis pas fait pour vivre en société, j'ai mauvais caractère... Oui, oui il tentait de la dissuader comme ça.

    La jeune femme fit visiter la librairie à Thawel, et alors qu'il s'appreteait à prendre la parole, quelqu'un entra. Il écouta la conversation entre sa patronne et l'autre. Quand l'homme fut partit, il regarda la demoiselle amusé.


- Il te drague, c'est vrai ?! Pourquoi tu penses qu'il le ferait moins maintenant ? Je fais peur ou quoi ?Il se tut quelques secondes, avant de répondre Peu importe, prend ce qui te fait le plus plaisir ! Il ne pouvait pas mieux dire, et puis bon en général il aimait manger de tout, alors peu important que se soit chinois ou italien ou autres. Il lui fit un petit sourire mais ne rajouta rien.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Toc, toc toc {Emily} Sam 26 Fév - 17:47

De rien ...

J'étais sincère, j'étais contente de pouvoir lui rendre ce service, non seulement parce que le jeune homme était à partir de maintenant un de ses employés, mais aussi parce qu'il deviendrait peut-être un ami. Il m'avoua alors que c'était un choix ... Depuis quand vivre dans la rue pouvait-il être un choix, d'autant plus en plein hiver ? Là, je ne comprenais pas ... Et lorsqu'il ajouta en parti, je compris que finalement, cela ne devait pas être si amusant de ne pas avoir de chez soi.
Il essaya alors de me dissuader. Pourquoi faisait-il cela ? Je savais que ce n'était pas un être maléfique ou un tueur en série. Sinon, pourquoi m'aurait-il aider la dernière fois ? De plus, il avait eu des occasions de me tuer donc non, il était impossible que ce soit quelqu'un qui me voulait du mal. J'esquissai alors un léger sourire, un peu taquin, et je pris sa main.


Si tu étais quelqu'un de mauvais, tu m'aurais déjà tué Ethael ... Et tu ne m'aurais pas sauvé la dernière fois.

Je posais alors la main du jeune homme sur mon coeur. Tout cela en tout bien tout honneur bien entendu. Je ne voulais pas l'effrayer.

Si je te propose ça maintenant, c'est parce que moi, j'écoute mon coeur. Tu le sens battre, n'est-ce pas ... Mais toi, tu ne l'écoutes pas assez ... Et n'oublie pas que j'ai l'intuition féminine!


Je lui souris de plus belle et lui fis visiter les lieux. Il m'expliqua alors qu'il était impossible à vivre. Je ne pus m'empêcher de rire en entendant cela. Le moins qu'on pouvait dire, c'était qu'Ethael avait une bien piètre opinion de lui.

Arrête ... Tu es asocial, très bien ... Alors que fais-tu ici à parler avec moi ? Tu as mauvais caractère ? Pas moi ... Mais lorsque je le veux, je peux être vraiment horrible. Donc là-dessus, on se vaut non ?

Monsieur O'Meier fit alors son entrée, et, comme d'habitude, essaya de me charmer. Je le remballais, toujours en douceur. Je n'allais pas perdre un de mes meilleurs clients. Par contre, cela semblait amuser Ethael, qui me demanda pourquoi il me draguerait moins avec lui à mes côtés.

La présence d'un homme dans un endroit dissuade souvent ... Ne t'en fais pas, je ne compte pas t'embrasser devant eux pour leur faire croire que je suis prise ...

Je me mis à rire et je commandais alors au traiteur italien.

Ca arrive dans une heure. Tu as des questions ou tout est clair pour toi ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Toc, toc toc {Emily} Sam 26 Fév - 18:12

    S'il était mauvais, il l'aurait déjà tué ?! Ce n'est pas faux, c'était une vision des choses, mais Ethael avait-là une autre idée qui pourrait être applicable dans une telle situation. C'était une idée tordue, saugrenue certes, mais elle était également plausible. Après avoir hésité quelques secondes, le garçon prit finalement la parole


- C'est vrai ce que tu me dis... Mais, peut-être que c'est une stratégie pour te donner confiance. Peut-être que je préfère tuer les gens chez eux, ou les gens qui ont confiance en moi... Ou, je ne sais pas moi, j'suis pas un tueur... Mais qui sait, ce qui peut traverser l'esprit de ces personnes hein ?! Personne ne réagi pareil, personne n'a la même logique.. Alors, si pour toi, ce que tu viens de dire te rassures totalement, pour moi, ce n'est pas tout à fait convaincant. Il se tut quelques secondes avant de reprendre Enfin, je ne veux pas te faire peur avec tout ce que je dis, mais j'voulais juste te montrer ma vision des choses, surtout qu'on a pas la même.

    Et voilà. Maintenant il allait passer pour un psychopathe, mais tant pis. Au mois, il lui avait dit ce qu'il avait à dire. Enfin bref.
    Lorsque la demoiselle lui mit la main sur son coeur, il sentit ses joues prendre feu. Oups, pas très discret comme réaction. Il baissa les tête et écouta attentivement ce que la demoiselle lui disait. C'était bien beau, mais à quoi ça servait d'écouter son coeur ?!


- A quoi bon ?! De toute manière on est presque toujours trahi ou déçu. Et il ne faut pas prendre ça pour toi, c'est une généralité. C'est le propre de l'homme de faire du mal aux autres, de trahir. Si c'est pour souffrir après, je préfère encore rester tout seul, ça m'évite bien des désagréments. Oui il était pessimiste, mais il l'assumait pleinement. Tu ne me prends pas au sérieux ?! Pourtant c'est vrai, j'ai mauvais caractère, je suis impulsif, même violent des fois, enfin si on me cherche. Je suis asocial mais j'essaie de me "soigner". Avec un petit sourire en coin Je suis certaine que même tu es "horrible", tu ne peux pas être pire que moi de mauvaise humeur.

    La présence d'un homme dissuadait souvent ?! Hum. Ce n'est pas du haut de son mètre soixante dix et de ses soixante kilos qu'il allait pouvoir dissuader du monde. Il haussa les épaules, et concernant le baiser répondit:


- S'il n'y que ça pour l'éloigner, tu peux. Non, non, non, ce n'était pas une mauvaise tentative de drague. Après quelques secondes de silence, il se rendit compte que cela pouvait être mal interprêté, de nouveau il se sentit rougir, mais ne rectifia pas le tir... Je pense que tout est clair ... Merci encore Emily Il la gratifia ensuite de son plus beau sourire
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Toc, toc toc {Emily} Sam 26 Fév - 18:30

Je ne pus m'empêcher de pouffer de rire en l'entendant parler. Non mais pour qui essayait-il de se faire passer ? Un psychopathe ne me dirait certainement pas ses intentions. Je ne sais pas ce que cherchait exactement Ethael, mais avec moi, il était mal parti. Je ne pus m'empêcher de le voir rougir lorsque je posais sa main sur mon coeur. En même temps, je n'étais pas très délicate étant donné que mon coeur se trouvait sous ma poitrine. Je pouvais donc comprendre le malaise que ressentait le jeune homme.

Ecoute Ethaël ... Un psychopathe ne me dévoilerait pas son plan ... Mais es-tu capable de me dire simplement non, je n'accepte pas ta proposition car ma condition me va très bien ? Tu me fais tout ce beau discours sur la trahison mais quand on passe son temps à se méfier, on ne rencontre que des problèmes. Pourquoi ne pas décider de profiter de l'instant présent ? Je te propose une colocation, je ne te demande pas en mariage ? Et si tu veux, dès que tu toucheras ta première paie, tu partiras ...

Oui, ma voix commençait un peu à s'emporter. Je n'avais pas envie de me prendre la tête avec Ethael, donc j'étais franche. Il n'avait plus qu'à me dire oui ou non.

En fait, tu n'as qu'un mot à dire, oui, ou non. Je ne vois pas ce que tu as à perdre, mais si tu préfères ne pas essayer de rendre ta vie un peu plus agréable, c'est ton choix. Pour l'instant, je crois que ta journée est bonne, non ? Tu as pris ton courage à deux mains, tu es venue me demander un boulot, tu l'as eu donc soit tu continues sur ta lancée, soit tu décides de ne pas aller en avant.

Je ne pus m'empêcher de rougir à mon tour lorsqu'il m'autorisa à l'embrasser pour faire fuir la gente masculine. C'est sûr que pour certains de mes clients, cela serait nickel. Il me remercia ensuite. Mon regard se tourna alors vers la porte qui venait de sonner.

Oh non c'est pas vrai ... Pas lui ...

Je fis quelques pas en arrière, en envoyant un appel au secours à Ethael avec le regard.


Emily !
Monsieur Mason ... Que puis-je pour vous ?
Voyons, tu peux me tutoyer ma jolie ... Tu as reçu mes fleurs ?
Oui, merci ...
Et que penses-tu de mon petit mot ?
A vrai dire ... Je suis prise ce soir ... Une obligation ...
Un autre homme peut-être ... ?
Vous désirez un livre ?
Non ... Je me disais que vous mangeriez avec moi ce midi comme vous n'êtes pas libre ce soir ... Cet ... employé peut vous remplacer, non ?


Je ne savais pas où me mettre. Je ne pouvais pas être désagréable avec un client ... C'était mauvais pour mon commerce.

Je mange avec ce jeune homme justement, car il vient d'arriver.
Parfait ... Et vous vous appelez ?


Il s'adressa à Ethael. Je n'avais qu'une envie, c'était que cet homme parte.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Toc, toc toc {Emily} Sam 26 Fév - 19:55

    Et voilà, il avait réussi à l'énerver sans même le vouloir, il soupira brièvement et l'écouta sans broncher. Il grimaça, mais c'était-elle demandé au moins un instant pourquoi il était comme ça et se méfiait de tout le monde ? Ca ce n'était pas certain. Il se renfrogna mais ne répondit pas ou du moins se retint le plus possible, il ne voulait pas se fâcher vraiment avec elle, pour une fois qu'il trouvait quelqu'un qui voulait bien l'employé, ce n'était pas la peine de tout gâcher à cause de son mauvais caractère. Néanmoins, on pouvait dire qu'il avait assez mal pris tout ce qu'avait dit la demoiselle, bien que sur certains points elle n'avait pas tout à fait tord... Enfin, au bout de quelques secondes, son naturel revint au galop, et il ouvrit la bouche pour lui répondre


- Je ne veux pas me prendre la tête avec toi Emily, mais, oui c'est vrai je méfie des gens, mais j'ai raisons. Tu ne peux pas me juger sur ça. Tu dois bien le savoir, le passé crée la personnalité. Point final. Il se tut quelques secondes avant de répondre Oui, c'est vrai ma journée a été plutôt bonne pour l'instant, grâce à toi.

    Il se retourna lui aussi vers la porte quand un autre client entra. Il comprit très vite que ça devait être un type lourd, chiant et tout ce qu'on pouvait imaginer. Il ne voyait qu'une seule solution pour faire "fuir" l'homme mais c'était pas certain que la demoiselle apprécie. Il allait mettre son plan à l'attaque lorsque l'homme lui demanda comment il s'appelait. Le sorcier resta interdit quelques secondes avant de répondre, avec un petit sourire aux lèvres Ethael, monsieur. Enchanté. Enchanté, il ne l'était pas du tout mais bon. Il se rapprocha ensuite de la demoiselle, se plaça derrière elle, et, mit une main dans sa poche, créa une petite bague qu'il ferait tomber à terre si nécessaire et enlaça doucement la jeune femme en faisant tout de même attention à ne pas trop la coller. D'une petite voix, il rajouta Et ce soir aussi c'est avec moi qu'elle mange... N'est-ce pas Mily ?! C'était une id"e pourrie, et il n'avait qu'une envie aller se cogner la tête contre le mur tant ce qu'il venait de dire était stupide. Dans quel merde s'était-il encore fourré ? Bon, il fallait qu'il soit naturel, tout en paraissant un minimum sympathique histoire de pas faire fuir toute la clientèle de la demoiselle.... Combien de prétendant pouvait-elle avoir? C'était fou quand même, le nombre de garçons qui avait l'air de lui tourner autour ... Enfin soit. Il déglutit, espérant que Mily ne serait pas trop fâchée par ce qu'il venait de dire et de faire.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Toc, toc toc {Emily} Dim 27 Fév - 11:21

Eh bien oui, une jeune libraire célibataire, ça attire les hommes désespérés, que voulez-vous ? Pourtant, je n'étais intéressée par aucun de ces hommes. Non, je n'avais aucune tendance homosexuelle, à vrai dire, je n'avais même jamais songé à m'intéresser aux femmes. Bref, j'espérais réellement que la présence d'Ethael allait calmer les célibataires de San Francisco qui voyait en moi une femme à marier.
Je n'avais pas envie de me prendre la tête avec mon nouvel employé. J'esquissai alors un léger sourire lorsqu'il me dit que chacun avait sa personnalité. Il m'avoua alors que sa journée était bonne, grâce à moi. Mon regard se plongea alors à nouveau dans le sien. Je tenais toujours sa main à ce moment-là, et j'étais d'une sincérité déconcertante.


Alors laisse-moi continuer à la rendre belle … Viens au moins ce soir … Fais le pour moi, je vais m'inquiéter toute la nuit … Et si ça ne va pas, et bien on aura essayé. Je te promet que je n'essaierais pas de te changer, Ethael.

Je fus alors interrompu par Monsieur Mason, le pire des célibataires. Premièrement, il était d'un machisme hallucinant, puis sa beauté était … bien cachée. De plus, je ne supportais pas la lourdeur avec laquelle il me draguait. Il était du genre à me demander des romans érotiques et à me demander de les lire. Autant dire que ce n'était pas vraiment mon genre, mais que je me devais de les lire pour le conseiller. Eh oui, le travail du libraire était de contenter sa clientèle. Je devais donc m'adapter à mes clients, et je me serais bien passée de ce client-là.
Comme à son habitude, il m'invita à dîner. Au matin, j'avais reçu une douzaine de roses rouges, mais cet imbécile ignorait que les roses n'étaient pas mes fleurs préférées, loin de là. La couleur rouge et les épines faisaient de son bouquet un cadeau empoisonné, moi qui préférait les fleurs blanches et douces.
Je fus alors étonnée de voir Ethael réagir … Je croyais qu'il allait se terrer dans un coin et me laissait me débrouiller avec mon client. Je sentis le jeune homme se rapprocher de moi et enlacer ma taille. Mon coeur rata un battement et je me lovais contre lui, de façon à ce que rien ne puisse passer entre nous. Je vis immédiatement la tête de Monsieur Mason.


En effet … Je mange avec Ethael ce midi … Ce soir aussi d'ailleurs … Je suis désolée, Monsieur Mason, mais mon coeur n'est pas à prendre … Il ne l'a jamais été … Il est reservé à une seule personne.
Sottise ! Je ne l'ai jamais vu avec toi Emily … Et il n'a pas l'air d'avoir grand chose à t'offrir.
Je l'aime, et il m'aime … Je ne vois pas quoi d'autre rentre en compte. Alors à moins que vous ne vouliez un nouveau roman érotique pour combler votre solitude, sinon je vais vous demander de partir.


Il tourna alors les talons. J'étais ravie de l'effet que l'on venait de lui faire et je ne pus me retenir de sauter au cou d'Ethael.

Merci … Tu as été parfait … Attention, il revient …

Oui, il revenait à la charge … Bon, que pouvais-je faire pour qu'il se sente gêné ? Ethael m'avait donné la permission de l'embrasser pour faire fuir les dragueurs lourds.

Excuse-moi …

Mes lèvres se posèrent sur celles du jeune homme et je lui offris un baiser qui n'avait rien à voir avec un baiser amical. Mes mains vinrent enlacer son cou et, passionnément, ma langue força le barrage des lèvres d'Ethael, pour venir caresser la sienne pendant quelques bonnes minutes. Je dois avouer que ce ne fut pas désagréable et que j'en oubliais la présence ou l'absence de mon client. Lorsque je rompis le baiser, plus à bout de souffle que d'envie, Monsieur Mason avait disparu. Mes joues s'empourprèrent et je me tournais vers l'homme que je venais d'embrasser.

J'espère que tu ne m'en veux pas …
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Toc, toc toc {Emily} Dim 27 Fév - 15:43

    Continuer à la rendre belle? Qu'est-ce qu'elle voulait dire par là ? Il secoua doucement la tête avant de lui faire un petit sourire et de répondre


- Tu sais, tu n'as pas besoin de t'inquiéter pour moi. Je sais ce que je fais, et je sais me défendre... Et c'est sans compter que j'ai l'habitude, enfin, s'il n'y a que ça pour te faire plaisir, alors, pourquoi pas... Mais, pour l'instant juste ce soir, on est bien d'accord ?!

    Pourquoi est-ce qu'il avait accepté ? A vrai dire il n'en savait rien, mais maintenant c'était un peu trop tard pour faire marche arrière. Et pour ce qui est d'essayer de ne pas le changer, il lui faisait confiance.

    Puis le client arriva, Ethael alla prendre la jeune femme dans ses bras, pourquoi il avait agi ainsi il n'en savait rien. Mais Emily se blottit un peu plus contre lui, augmentant ainsi un peu sa gêne mais cette fois-ci ses joues ne s'empourprèrent pas. Il eut un petit sourire à la réponse de la jeune femme. C'était étrange ces mensonges qu'ils sortaient à tour de rôle, qui pourraient croire qu'ils s'aimaient... Franchement vu la situation actuelle c'était un peu ridicule, et d'ailleurs l'homme ne tomba pas dans le panneau. Le neutre fit une légère grimace quand cet abruti, dit qu'il n'aurait pas grand à lui offrir. Bon, c'est vrai que d'un côté l'autre n'avait pas tord, mais quand même. Il lui jeta un regard bien noir et préféra ne pas répondre. Pour une fois il n'utilisa pas non plus la manière forte bien que l'envie de lui coller son poing dans la figure le démangeait.
    L'homme tourna alors les talons, et Emily lui sauta au cou. Le remerciant pour ce qu'il venait de faire. Il n'eut pas le temps d'ouvrir la bouche qu'elle s'excusa avant de l'embrasser... Et bingo, ses joues reprirent feu. Il se maudit intérieurement de ne pas arriver à contrôler cela. Néanmoins, il profita largement de la situation et du baiser. Vu que l'occasion s'en présentait, pourquoi s'en priver ?!
    Au bout d'un certain moment, il n'aurait pas pu dire combien de temps, Emily le lâcha. Le client était parti, et ils se retrouvaient seuls à seuls, face à face. le sorcier était de nouveau fort gêné de la tournure de la situation, mais quand la demoiselle lui demanda s'il ne lui en voulait pas, il répondit simplement:


- Pourquoi je t'en voudrai ?T'as bien fait, au moins il est parti... Fort heureusement pour lui, car, une autre remarque déplacée, et le garçon n'était pas certain qu'il aurait encore pu se contrôler bien longtemps... On en était où ? finit-il par dire histoire de changer de conversation.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Toc, toc toc {Emily} Dim 27 Fév - 17:29

Où en était-on ? Eh bien le jeune homme venait d'accepter de passer la nuit chez moi et nous nous étions embrassés pour faire fuir un client. Quoi de plus normal dans cette journée ? Je n'en revenais pas moi-même de mon geste … Mais en même temps, Ethaël s'était laissé faire et avait même été ce que l'on peut appeler entreprenant puisqu'il avait aussi prolongé le baiser. Mais ne vous détrompez pas, cela n'avait rien à voir avec un vrai baiser … Celui-ci ressemblait plus à un baiser de cinéma, à la fois parfait et si faux …
Mais il fallait revenir à la réalité. Monsieur Mason était parti, et je me retrouvais à présent seul avec Ethael qui me demanda où nous étions, comme pour changer un peu de conversation. Nous avions tous les deux les joues en feux, c'est le moins que l'on puisse dire. Alors il fallait détendre l'atmosphère, non ? Je ne pus donc pas m'empêcher de rire en lui répondant:


Ben écoute, tu acceptes de passer la nuit à la maison, on s'est embrassé, la prochaine étape c'est quoi ?

Je lui fis un clin d'oeil, pour qu'il comprenne que je plaisantais. Je ne voulais surtout pas le mettre à nouveau mal à l'aise. C'est pourquoi je déposais un baiser sur sa joue.

En tout cas, merci. Allez, plus sérieusement, viens voir …

Je lui attrapais la main et je l'entrainais vers le fond de la librairie. Par terre, il y avait différents paquets. Je les posais sur la table et je sortais une feuille.

Alors tu vois, sur chaque paquet, il y a l'édition qui envoie … C'est indiqué si c'est une commande particulière, des nouveautés ou un renouvellement de stock. Dans un premier temps, tu dois les trier de cette façon-là. Après, tu vérifies simplement que la facture correspond bien. Ce serait dommage de se retrouver avec une commande que je n'ai pas faite.

Je me mis de nouveau à rire et je le regardais.

Ecoute, commence avec les commandes particulières car plusieurs clients doivent passer cette après-midi. Ca devrait être rapide. Après nous pourrons manger, qu'en penses-tu ?

Je le laissais alors travailler, tout en espérant qu'il ne trouverait pas cela trop complexe. Après tout, l'essentiel était d'être organisé. Je retournais donc à mon bureau, tranquillement, et je me mis sur le PC afin de faire plusieurs commandes.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Toc, toc toc {Emily} Lun 28 Fév - 19:20

    La prochaine étape qu'est-ce que c'était ? Pardon ? Elle devait rigoler là ... Ah oui, bien sûr, elle plaisantait. Comment pouvait-il en être autrement de toute façon ? Il devait avoir vraiment avoir l'esprit mal tourné pour tout prendre au premier degré. Fort heureusement pour lui la jeune femme lui fit un clin d'oeil marquant la fin de la "plaisanterie", avant de lui faire un bisou sur la joue. Le garçon se laissa faire sans rechigner, sans un mot, sans la repousser. C'était rare qu'il se laisse mener de cette façon, mais après tout pourquoi ?!.


-Je te suis lui répondit-il à sa petite phrase.

    Elle lui prit la main et lui expliqua ce qu'il devait faire. Au premier abord cela lui semblait bien compliqué. Bon vérifier que tout correspondait bien c'était largement dans ces cordes, du moins il l'espérait. Il acquiesça doucement pour lui dire qu'il avait bien tout saisi. Mieux fallait qu'il ne fasse pas d'erreurs pour la bonne marche du commerce de la jeune femme. C'était fou comme elle avait l'air de faire confiance aux gens, ça en était même un peu déconcertant pour le garçon... Enfin ... Emily se mit à rire et reprit la parole, lui indiquant par quoi il devait commencer. Ok. Commandes particulières, ça devait marcher. Cette fois-ci le garçon reprit la parole:


- Je vais faire ça tout de suite. Et il vaudrait mieux que tu vérifies derrière moi ce que je fais... Sait-on jamais, peut-être que j'ai des gênes de boulets... Il lui fit un petit sourire avant de reprendre Ca marche pour moi...


    Il commença son travail, vérifiant plusieurs fois à chaque fois qu'il ne faisait pas d'erreurs... Alors qu'il allait rejoindre la demoiselle, il entendit un bruit suspect venant de la pièce où elle se trouvait... Encore un prétendant ou bien sa paranoia lui joua encore un tour...


- Emily, tout va bien ? Certes, cette question était totalement stupide, mais il n'avait pas pu s'empêcher de la poser... Sûrement par habitude ou pa "instinct".
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Toc, toc toc {Emily} Lun 28 Fév - 19:55

Bon, je devais laisser Ethaël se faire à son nouveau poste. Après tout, on commence tous un jour, non ? Moi-même avait commencé dans la vente de livres alors que je n'y connaissais rien du tout. Par contre, j'avais une passion pour les livres qui n'avait pas disparu. C'est pourquoi j'avais laissé sa chance à Ethaël. Oui … Je faisais confiance de façon aveugle. Mais chacun mérite sa chance. Par contre, il n'avait pas intérêt à me trahir ou il risquait de voir quelle garce je pouvais être … Mais ce côté-là de moi, seuls mes ennemis le connaissaient.
Bref, j'étais de retour à mon bureau et je faisais quelques commandes. Je reçus deux clients qui venaient chercher des livres qu'ils avaient commandé et que j'avais déjà mis en rayon. Une journée normale en soit … Mais qui dit journée normale dit intervention de la magie … Il était en effet rare que je passe une journée sans rencontrer un démon … J'avais espéré échapper à cela, mais c'était bien trop demandé. Et je ne savais pas pourquoi, mais ces démons tentaient toujours de se faire passer pour des clients.


Bonjour Mademoiselle …
Bonjour …
Auriez-vous du Balzac ?


Non mais vraiment … Qui demande du Balzac comme ça ? A croire qu'ils ne connaissent que cet auteur … Ils devraient revoir leur répertoire et leurs gouts. Mais je ne pouvais pas soupçonner la présence d'un démon sur le simple fait que ce dernier ait envie de lire Balzac.

Oui … Au rayon littérature classique … Vous trouverez une grande partie de ses oeuvres.
Pouvez-vous m'y conduire ?


Deuxième point négatif … Pourquoi m'étais-je la littérature classique dans le fond de la librairie, loin des fenêtres donnant sur la rue ? Bon … je devais quand même lui faire voir. Je le précédais alors lorsque j'entendis un bruit ressemblant à de l'électricité.

J'en étais sûr …


Bien sûr, une boule d'énergie. Je soupirais doucement et j'évitais de peu la boule lancée sur moi.

Emily, tout va bien ?


Ah ben oui … Je savais bien pourquoi je n'embauchais pas de personnel ! Bon sang que j'étais cruche. Je lançais un regard rageur au démon qui s'approchait dangereusement de moi.

Oui oui Ethaël … restez où vous êtes … Tout va bien …

Il ne fallait pas qu'il vienne … Surtout pas. Je ne voulais pas que ce démon tue cet innocent. D'ailleurs, aucun autre innocent … mais d'autant plus celui-là. Je donnais alors un coup de pied au démon qui valsa d'un rayon. Mon regard se porta alors sur le bout de ce rayon … Ethael … Que pouvais-je faire … Le démon avait certes une tête d'homme, mais la boule d'énergie qu'il venait de lancer vers Ethaël prouvait le côté surnaturel.

Saute sur le côté et bouche-toi les oreilles ! Fais ce que je te dis !


J'utilisais alors mon pouvoir d'ultrason. Je me figeais alors, me rendant compte que cette fois-ci, le démon ne fuyait pas … mais qu'il commença à vibrer étrangement, et un drôle de liquide sortit de ses oreilles. J'attrapais alors un couteau que j'avais toujours sur moi pour le planter dans le démon, qui explosa.

Ethaël … ?

Je courus vers lui et m'accroupit.

Tout va bien ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Toc, toc toc {Emily} Mar 1 Mar - 19:09

    Ah oui, des fois, il lui arrivait d'avoir un bon instinct... Lorsqu'il arriva il vit Emily se faire attaquer ... par un démon. Elle lui dit de se coucher par terre et de se boucher les oreilles. Il ne comprit qu'un peu trop tard la raison de cette demande... En voyant la boule d'énergie arriver sur son nez et que son fichu bouclier ne se créait pas, il se jeta au sol. De toute manière il n'avait guère le choix, soit il se prenait la boule d'énergie, soit il obéissait à la demoiselle. Lorsqu'il jeta un coup d'œil à Emily, il la vit planter le démon qui explosa. Oh merde lâcha t-il doucement. Merde, de chez merde, voilà qu'il était tombée dans l'antre du sorcière... D'un côté cela lui faisait plaisir, car au moins, il pourrait utiliser ses pouvoirs pour se défendre en cas de besoin, et c'était sans compter son bouclier de protection qui apparaissait un peu quand il le voulait... Ca, ça ferait un problème en moins! D'un autre côté, il allait maintenant être obligé de lui dire qu'il avait des pouvoirs, et il n'aimait pas le faire. Non pas qu'il n'ait pas confiance en Emily, mais sait-on jamais de ce que ces informations pourraient devenir si elles tombaient en de mauvaises mains... De plus, il trouvait qu'il se faisait assez attaquer ces derniers temps sans qu'en plus il cohabite avec une sorcière. Super, comme ça les démons en auraient deux pour le prix d'un.
    Il n'avait même pas eu le temps de se lever, qu'elle était déjà à ses côtés lui demandant s'il allait bien. Oh oui tout allait bien... Tout en se levant, il lui fit un sourire avant de répondre:


- Oui, oui, tout va bien ne t'inquiètes pas... Il se tut quelques secondes avant de rajouter plus doucement Et jamais je n'aurai parier que tu étais une sorcière.

    Oui, oui il venait de lui dire ça cash. En même temps en voyant une telle scène, si on était pas habitué au monde de la magie, quel être normal ne se serait pas enfui en courant ?! Il ne rajouta rien. Il était quand même un peu scié de la façon dont elle l'avait achevé le démon. Ca en faisait froid dans le dos ... Et si jamais c'était elle qui était psychopathe et qu'elle voulait le tuer pendant qu'il dormirait ?! Oui, je sais, c'est aussi crédible que des poules avec de dents ... Mais personne ne pourrait enlever cette part de paranoïa à Lorence.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Toc, toc toc {Emily} Mar 1 Mar - 19:52

Oui, je ne pouvais pas le nier, je faisais vraiment froid dans le dos lorsque je m'en prenais à un démon … Mais j'avais tellement l'habitude depuis ses deux dernières années que c'en était presque devenu un rituel. Tout d'abord, le démon entrait en se faisant passer pour un client, il sortait un auteur vieux comme le monde, m'emmenait au rayon et essayait de m'attaquer … Cela en était presque lassant car généralement, il s'agissait de démon pas très malin, et pas très fort … Rares étaient les fois où mon être de lumière avait du me guérir.
Bref, en parlant avec Ethaël, j'avais oublié cet aspect surnaturel de l'emploi … Et ce qui venait de se dérouler était loin d'être la meilleure façon d'annoncer à un employé l'existence de la magie. Mais je n'avais pas réfléchi … J'avais simplement accouru vers Ethaël, de peur qu'il ne soit blessé. J'aurais pu appeler Tyler pour qu'il le soigne mais je n'avais pas vraiment le droit à la base de montrer la magie à un simple mortel.
Arrivé sur Ethaël, ce dernier ne s'enfuit pas … Par quel miracle était-il encore là ? Je l'ignorais … Mais ce qu'il dit me laissa bouche-bée. Il était loin de se douter que j'étais une sorcière ? Ainsi, il savait qui j'étais ? Il connaissait donc le monde magique ? Ainsi, mon instinct ne s'était pas trompé lorsque j'avais pressenti avoir plus d'une chose en commun avec le jeune homme … Je mis un moment avant de réagir, et je relevais Ethaël. Mon front saignait légèrement, mais je ne sentais pas la blessure. J'avais du me prendre le coin d'une bibliothèque, mais j'étais bien trop étonnée pour ressentir la douleur.


Tu connais le monde magique ? Si … Si je m'attendais à ça … Tu sais, je comprendrais si tu refusais de travailler ici … J'avoue qu'une scène comme celle-là est quotidienne … Calypso, une amie, m'a dit que j'étais très convoitée … Pour quelle raison, je l'ignore … Mais les démons aiment essayer de me tuer …

Je soupirais légèrement et je me tournais vers le jeune homme. Je ne savais pas vraiment comment il allait réagir et cela me stressait … Je n'avais pas envie qu'il me repousse et qu'il retourne dans la rue, sans emploi … Je me dirigeais alors vers la porte de la librairie et affichais le panneau Closed.

Il vaut mieux fermer la librairie le temps de nettoyer ça … Les traces de brulures ne font pas très professionnels.

Je retournais alors à l'endroit où le démon avait essayé de me toucher et je récitais, comme une poésie.

Que le désordre engendré par ce démon s'achève afin que cet endroit puisse retrouver sa propreté passée.

Nickel … Cette formule, je l'avais inventé il y a bien longtemps et elle fonctionnait à merveille. Bien sûr, au début j'avais du m'y reprendre plus d'une fois et j'avais failli abandonner, mais maintenant que je l'avais, elle m'était fort utile. J'entendis alors une sonnette et j'accourus à la porte. Le traiteur était là avec le repas chinois. Je le payais, le remerciais et je déposais le tout dans la salle de repos.


Bon … on mange ce repas italien ensemble où je déchire ton contrat ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Toc, toc toc {Emily} Mer 2 Mar - 8:20

    S'il connaissait le monde magique ?! Hum ... Non non, il avait juste dit qu'elle était une sorcière pour le plaisir. Il soupira légèrement, c'était bizarre qu'elle ne lui demande pas ce qu'il était exactement. Enfin soit, après quelques secondes de silence, il se décida enfin à reprendre la parole


- Oui, oui, je connais le monde de la magie. Il lui montra sa main et créa un briquet. C'était la première chose qui lui était spontanément venu à l'esprit, enfin si, par habitude il aurait pu créer un couteau mais vu les circonstances, il préférait éviter ce genre d'apparition. Sait-on jamais, peut-être qu'en faisant une simple démonstration et en créant un couteau, Emily croirait qu'il veut l'agresser ... Pourquoi je ne voudrai plus travailler ici ?! Il haussa les épaules, ne comprenant vraiment pas pourquoi elle lui disait cela. Comme si un ou deux petits démons allait lui faire peur. Il se rappela de la phrase d'Henry. Comme quoi généralement il tombait sur des pas très puissants. Mouais, peut-être qu'il devait avoir peur en fait mais pour l'instant ce n'était pas le cas ... Ne t'inquiètes pas, sans que se soit journalier, je me fais aussi attaquer de temps en temps. Je suis toujours vivant et plutôt en bonne santé non ?! Tu n'as pas besoin de t'inquiéter pour moi, je suis un grand garçon, enfin façon de parler, oui parce que bon à un mètre soixante dix on ne pouvait franchement pas dire qu'il était grand et je sais me défendre. Il se tut quelques secondes avant de reprendre Tu es convoitée comment ça ?!

    Ca, c'était bien la première fois qu'il entendait ce genre de chose. Calypso ?! C'était qui celle-là aussi. Oups, voilà qu'elle arrivait encore une fois à le perdre avec toutes les informations qu'elle lui donnait en une seule fois. Bon, au pire il irait demander à Henry. Avec un peu de chance son être de lumière serait un peu plus loquace que lui, du moins, il l'espérait.
    Histoire d'essayer le perturber un peu plus, elle alla fermer la boutique, récita une formule d'on ne sait où et tout le bazar engendré par la bataille avait complètement disparu.
    Puis, comme si de rien n'était, elle lui posa une question. Il resta perplexe et sans voix pendant quelques secondes, avant de finalement répondre:


- Manger de préférence... mais il laissa un blanc que quelques avant de reprendre mais il faudrait te soigner ... Tu saignes un peu. Je t'aurais bien proposé mon aide, mais à mon avis je risque de te faire plus mal qu'autre chose.
Revenir en haut Aller en bas


Here you come
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Toc, toc toc {Emily}

Revenir en haut Aller en bas

Toc, toc toc {Emily}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed, the ultimate Battle. ::  :: 
Archives : 1re saison
 :: 
Sujets achevés
-