AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Soirée en Famille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Soirée en Famille Ven 12 Fév - 22:04

Soirée en famille


    Quelle superbe soirée ! La saint valentin… Même si carter n’a pas le cœur léger, l’invitation de Chris la met en joie. Elle ne peut s’empêcher de se préparer avec soin. Quand Chris passa la chercher, elle sentit son cœur oublier légèrement la demande qui lui avait été faite… En effet, ce soir malgré tout, elle était presqu’heureuse…
    Dès leur arrivée au Blondie, la soirée se passa comme un rêve… Jackson lui avait décidé de voire ses parents ensembles. Il était assis au bar, il les regardait. D’ailleurs, Chris s’en était rendu compte. Au bout d’un certain temps, Jackson décida d’aller leur parler.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Soirée en Famille Sam 13 Fév - 18:01

    La Saint Valentin !! Encore une de ses fêtes commerciales se seraient dit Carter il y a encore quelques mois, mais depuis sa rencontre avec Chris, elle voyait cette fête de manière différente, c’était un bon prétexte pour pouvoir passer une soirée tranquille avec le jeune homme. Bien qu’elle fut très heureuse de cette invitation, elle ne pu s’empêcher d’être surprise. Sa relation avec le jeune homme était toujours complexe, la confiance qu’il lui portait était encore très fragile, et elle avait beau se creuser l’esprit, elle ne trouvait pas comment lui faire comprendre une bonne fois pour toute qu’elle était prête à changer pour lui.
    Bref, cette invitation au Blondie, bar qui organisait une soirée pour les amoureux la rendit très heureuse mais aussi très stressée, ne sachant pas vraiment comment elle pourrait s’habiller. Elle voulait pour une fois faire un effort vestimentaire et pourquoi pas essayer de se mettre en valeur pour plaire au jeune Halliwell. Elle avait donc passé sa journée du samedi à la recherche désespérée d’une tenue qui serait assez habillée tout en correspondant tout à fait au caractère de la jeune demoiselle. Elle tomba sous le charme d’une petite robe bustier noir, qui n’était pas très voyante, mais c’est ce qui correspondait surement le mieux à la demoiselle.

    Pendant près de deux heures, Carter avait cherché quelle coiffure ou quel maquillage lui iraient le mieux. N’étant vraiment pas doué pour ce genre de chose, elle finit par opter pour un maquillage très naturel avant de s’attacher les cheveux en un chignon négligé, faisant tomber quelques mèches de ses cheveux.
    Jetant un coup d’œil à sa montre, la demoiselle se pressa, elle devait retrouver Chris au coin de sa rue dans une petite dizaine de minutes. En effet, elle avait refusé qu’il vienne la chercher devant chez elle ayant honte du quartier dans lequel elle habitait, et ayant encore plus honte de cet appartement miteux qu’elle habitait. Comparé au manoir des Halliwell, son petit appartement était un trou à rat, elle devait se battre avec sa tuyauterie pour pouvoir prendre une douche chaude, ne parlons pas des murs aussi fin que du papier qui ne couvraient aucun bruits. Jamais, au grand jamais elle n’oserait amener Chris chez elle.

    La demoiselle enfila un gilet avant de prendre son sac et de descendre les marches de son appartement, le cœur léger mais toujours consciente que la soirée pourrait mal tourner si Chris avait de nouveau un doute sur sa sincérité. Carter devait faire attention à ce qu’elle disait, elle avait toujours peur de dire quelque chose qui braquerait le jeune homme, mais elle gardait toujours l’espoir qu’un jour, il lui fasse totalement confiance.

    Arrivée au coin de la rue, la brunette s’appuya contre un mur, observant ainsi les voitures qui passaient dans la rue. En ce soir de Saint Valentin, elle remarquait beaucoup de couples qui se tenaient main dans la main. C’était assez mignon, bien que pour le moment, elle se sentait légèrement seule dans cette rue assez bondée. Elle avait hâte que le jeune homme arrive pour cette soirée délicieuse puisse commencer.

    Une voiture s’arrêta enfin devant elle et Carter afficha un énorme sourire à la fois ravie et rassurée de ne plus être seule. Elle monta dans la voiture avant de se tourner timidement vers Chris, le cœur serré et battant à mille à l’heure.

    -Bonsoir ! Prêt pour cette soirée ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Soirée en Famille Dim 14 Fév - 16:30

    Chris n'était pas ce qu'on pouvait appeler un grand romantique. Il avait ses moments où il pouvait se montrer tendre et affectueux mais dire « je t'aime » et prouver son amour à tous les coins de rue n'était pas quelque chose qu'il pratiquait. Pourtant, en entendant parler de la Saint Valentin au Blondie et de la soirée organisée, le jeune être de lumière n'avait pu s'empêcher de penser à Carter. Malgré leur relation bancale et la faculté assez réduite de Chris à faire confiance à la jeune femme, il avait envie de profiter de cette soirée pour lui montrer tous les efforts qu'il faisait et que tout cela pourrait bien les mener quelque part. Il savait que la jeune femme était aussi patiente que lui dans cette histoire, elle aurait très bien pu prendre la poudre d'escampette en voyant la méfiance toujours chronique de Chris. Mais non, elle restait près de lui, prête à tout pour lui prouver sa sincérité et sa détermination. Il avait alors envie de l'inviter à cette soirée pour lui faire plaisir et pour qu'ils passent un petit moment entre eux, pour fêter la journée des amoureux. C'est donc naturellement, et non avec grande cérémonie, qu'il glissa l'invitation dans une conversation banale. Pas de fleur ni de petits chocolats, le romantisme sera sûrement au rendez-vous une prochaine fois. Mais il put voir que sous la surprise, Carter avait été heureuse de cette proposition et il n'avait pas regretté de lui en faire part.
    Et contrairement aux nombreuses femmes qui avaient passé leur Saint-Valentin à se bichonner et à se préparer, Chris s'y était pris une petite demi heure avant de partir chercher Carter à l'angle de sa rue. Il avait enfilé un jean , une chemise noire et une veste en cuire plus petite, ce qui le rendait à la fois classe et décontracté.

    « Tu ne comptes pas réellement y aller comme ça si ? »
    Chris fronça les sourcils en croisant le regard de son grand frère. Il n'avait pas vraiment l'habitude que Wyatt lui donne des conseils sur quoi que ce soit et le fait qu'il intervienne fit un instant douter Chris sur la façon dont il fallait s'habiller pour une soirée comme celle-là.
    « Je n'ai rien d'autre à me mettre ! » Protesta l'être de lumière en avançant un peu plus pour descendre les escaliers. Son frère lui bloqua pourtant le passage et lui tendit un cintre. Il le jaugea un instant du regard avant de s'en emparer et de retourner dans la salle de bain, ignorant le « de rien » ironique de son ainé.

    Lorsqu'il ressortit, Chris devait au moins reconnaître que Wyatt lui avait probablement sauvé la vie. Smoking noir, chemise noire et chaussures cirées, voilà comment Chris ressortit de la salle de bain quelques minutes plus tard.

    « Et la cravate ? » Demanda Wyatt en le voyant passer près de lui.
    « Il faut peut-être pas poussé ! » S'écria Chris en dévalant les escaliers histoire de ne pas être en retard. Il n'avait jamais aimé les cravates, pas plus que les nœuds papillon d'ailleurs, et ce n'était pas une soirée avec la jeune demoiselle qui allait le faire changer d'avis.

    L'être de lumière avait protesté lorsque Carter lui avait proposé de passer la prendre au coin de la rue où elle habitait. La savoir attendre seule le soir ne lui plaisait pas, sachant évidemment qu'elle était une redoutable sorcière. Mais c'était plus fort que lui malgré tout. Et puis, il n'avait pas compris pourquoi elle refusait de le faire venir chez elle, elle ne lui avait pas donné plus d'explications. Parmi tous les couples heureux, Chris n'eut aucun mal à repérer Carter, attendant à l'angle de la rue, il s'arrêta juste devant elle, attendant tranquillement qu'elle s'engouffre à l'intérieur.

    -Bonsoir ! Prêt pour cette soirée ?

    Chris eut un sourire tandis qu'il prenait doucement sa main pour y déposer un baiser dessus, en guise de salutation.

    « Bonsoir ... » répondit-il à son tour, sans lâcher sa main et tandis qu'il démarrait la voiture de nouveau en direction du blondie. « Il le faut bien, maintenant que je me suis engagé ! »

    Il fit une grimace qui sonnait faux, il était plus que ravi de s'être laissé entraîné dans cette soirée et il lui sourit largement, sans quitter la route des yeux.

    « Tu es superbe ! » Ajouta-t-il alors. Il avait eut l'occasion de voir sa robe quelques minutes avant qu'elle ne monte, elle était simple et sublime à la fois. Il tourna les yeux vers elle l'espace d'une seconde pour lui sourire, bien content de s'être changé rapidement avant de partir. La route jusqu'au Blondie ne fut pas très longue et ils purent alors se garer sans trop de peine. Le club n'était pas encore plein et c'était une chance, Chris ne supportait pas attendre trop longtemps et tourner pour trouver une place. Légèrement inconscient, le jeune s'éclipsa après avoir coupé le contact pour se retrouver derrière la portière de Carter et lui ouvrir avant qu'elle ne le fasse elle-même. Il sourit largement et après avoir refermé la porte puis la voiture, Chris et Carter s'engouffrèrent dans le Blondie.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Soirée en Famille Mer 17 Fév - 0:36

    Les choses étaient parfois bizarrement faites… les gens créaient des fêtes bizarres pour alimenter le pouvoir d’achat des gens, ou qu’est ce que l’on pouvait encore savoir d’autre. La saint Valentin, après sans doute Halloween devait être l’une des fêtes les plus commerciales de l’année, posée sur le calendrier au pif, ou presque, et obéissant à une tradition presque en total décalage avec ce que pouvait bien être l’amour. Saint Valentin, le patron des fiancés… alors la saint valentin n’était-elle pas censée être réservée qu’aux fiancés ? Après tout, il n’y avait pas un saint de l’amour ? De l’attachement ? De l’affection ? Bizarrement, non, c’était le patron des fiancés, comme quoi, le mariage dans la religion, c’était quelque chose de primordial. En bon célibataire qu’il était en ce jour bien heureux pour de nombreuses personnes, Jackson broyait du noir, tournant et retournant cette même réflexion… pourquoi la saint Valentin ? Qui avait eu l’idée complètement STUPIDE de donner tout son sens à une fête pareille ?! La première fois qu’il avait fêté la saint Valentin en offrant un cadeau à une autre personne que sa maman ? Il devait avoir, huit ou neuf ans, une amourette de primaire, il lui avait offert des fleurs qu’il avait arrachées dans le parc avant d’aller à l’école… son père le faisait toujours, acheter des fleurs à la saint Valentin, alors voilà, il avait pareil. Les années passant, la fête des amoureux avait pris une toute autre allure, des rencarts au cinéma, et puis des lapins posés même s’il s’agissait là de ce qu’il appelait plus ou moins sa petite amie… Jackson n’avait pas vraiment été le genre d’ado à être fixé à une fille pendant très longtemps, pour ne pas dire qu’il était totalement incapable de rester avec une fille plus d’un rendez-vous. Les choses évoluant encore, la saint Valentin avait perdu tout son côté romantique, à la fac, s’il y a bien une chose dont il faut se méfier, c’est les fêtes d’étudiants de pareils jours… pas besoin de faire un topo plus long sur ce qui avait bien pu arriver pendant ces années là à cette époque de l’année, après tout, c’est l’ordre plus ou moins naturel des choses. On grandit, et voilà ce qu’on devient. Ce soir, Jackson n’avait ni décidé d’avoir un dîner romantique aux chandelles avec une jeune femme, ni décidé de faire autre chose de moins romantique… de toute manière, mieux valait qu’il influe le moins possible sur la vie des gens autour de lui, parce qu’il ne devait pas être là, dans l’ordre logique des choses, et s’il changeait d’une manière ou d’une autre trop la vie d’une personne, le futur en serait forcément modifié… voire même, trop modifié.

    C’est donc comme un parfait célibataire qui n’est pas là pour trouver une conquête d’une nuit ou quoique ce soit d’autre que Jackson s’était rendu au Blondie. Il avait vérifié avant de se poser au bar, ce soir, Emma ne travaillait pas, qui sait, cet élan de romantisme qui dégoulinait de partout aurait pu un peu trop influer sur les deux jeunes gens, et qui sait ce qui aurait pu advenir. A cette pensée, le sorcier eut un soupir, buvant une nouvelle gorgée à sa bouteille de bière, le première d’une longue défilade sans doute, et dire qu’il n’était là que depuis même pas une demi-heure, et qu’il l’avait déjà presque sifflée entièrement. Oui, définitivement, tous ces petits cœurs autour de lui, ces petits angelots qui sont accrochés au plafond, cette musique d’amour, ça aurait pu le pousser à faire une connerie s’il s’était trouvé en présence d’Emma… il ne fallait pas qu’il se voile la face, elle n’était pas comme n’importe quelle sorcière qui lui avait sauvé la vie… elle avait quelque chose de plus, de différent, de meilleur que toutes les autres, elle dégageait quelque chose qui l’attirait, qui l’attirait vraiment trop pour qu’il puisse être à l’aise en sa présence, c’est dire ! A regarder comme ça dans le décor qui l’entourait, Jackson se détachait pas mal du reste, il n’avait pas réellement cherché à faire un effort du point de vue vestimentaire… pas de costard pour lui ce soir, encore moins une quelconque cravate ou nœud papillon qui, de toute manière, ne lui allait pas du tout… un truc qu’il tenait de son père, une véhémence envers ce genre de petits plus qui donnent un air bobo qui essaye de paraître un minimum plus classe que les gens autour. Dans une nouvelle gorgée de bière, Jackson laissa son regard vagabondé encore autour de lui, il y avait un peu de tout, d’autres types célibataires, des femmes célibataires qui étaient sans doute à la recherche d’un quelconque futur, des couples, surtout, bien entendu…

    Le Halliwell finit par hausser les épaules, sans accorder le moindre regard à la jeune femme qui venait de prendre place à côté de lui, apparemment bien tentée par une conversation et plus si affinités. Sauf que lui, non, il n’était pas tenté, aussi aguicheuse puisse-t-elle être, il valait mieux dans son cas, rester célibataire… Quand on y pense, lui qui n’est même pas envisagé par ses propres parents dans ce présent là… il fallait bien qu’il limite les frasques, ça pouvait finir par être gênant et qui sait, s’ils l’apprenaient, ses parents finiraient peut-être par ne plus vouloir de fils tellement celui-ci était… étrangement bizarre. Jackson, parano ? Sans doute, mais quand on se retrouve dans un temps où sa propre naissance est complètement compromise, il y a sans doute de quoi. Ce 14 février, il était encore là, en chair et en os, vivant, respirant l’air plus ou moins pur autour de lui, picolant comme un parfait célibataire qui tue le temps… alors c’est que ses parents n’avaient rien changé à son futur, ce qui était déjà pas mal comme idée non ? Alors qu’il laissait son regard tourner vers la jeune femme à ses côtés, il fut forcé de lui adresser un léger sourire, pour répondre à celui qu’elle lui adressait tandis que leurs yeux se croisaient dans un échange de quelques secondes à peine. Grande, brune, la silhouette élancée et quand même bien généreuse, bref, une jeune femme qui pouvait avoir n’importe quelle personne dans cette salle, ou du moins, ceux qui n’étaient pas là à leur premier rendez-vous, et qui se montraient de moins en moins fidèles envers leur promise ou ceux qui étaient complètement seuls. A une époque, Jackson se serait laissé aller à une conversation et certainement plus avec elle, mais pas ce soir, à croire que ce n’était pas son jour, la pauvre. Le regard du jeune homme fut d’ailleurs très vite attiré ailleurs, comme s’il avait capté leur présence à peine avaient-ils franchi l’entrée du bar. Il savait parfaitement bien qu’ils allaient venir, et c’était sans doute pour ça, malgré la musique romantique et les cœurs partout, que Jackson était resté. Carter et Chris, c’était dans un sens assez pervers d’être venu juste pour les voir… ou plutôt avait-il obéit sans réfléchir, à la curiosité qui lui avait dévoré les pensées à l’approche de cette date. Il se souvenait comme si c’était hier, quand il était gamin, et que sa mère lui avait raconté sa première saint Valentin avec Chris, c’était ici même, ce jour même, et c’était sans doute pour pouvoir voir l’histoire sans cesse racontée par sa mère que Jacskon se trouvait là à cet instant précis.

    Oui, on l’accorde facilement aux plus sceptiques, cette histoire avait vraiment quelque chose de pervers… mais tant pis. Il ne savait ni combien de rendez-vous à proprement parler ils avaient bien pu avoir ensemble, ni même s’il se considéraient déjà un tant soit peu ensemble… toujours est-il que ce soir ils étaient ensemble, et qu’à l’instant où il posa le regard sur Carter, il comprit qu’il l’avait retrouvée, sa mère, et non plus cette femme plus sombre que sympathique qu’il avait rencontrée dans le centre commercial quelques temps plus tôt, qui s’était montrée plus qu’antipathique et distante… du moins, jusqu’à l’attaque du démon, les choses se compliquant un tant soit peu à la suite de cet événement. Comme pour se faire tout petit et ne pas se faire remarquer, Jackson détourna le regard, bien difficilement certes, c’était reposant et dans un sens rassurant de les voir comme ça, ensemble, heureux et surtout vivants. Pour s’occuper il but une nouvelle gorgée de sa bière, vidant la bouteille pour en commander une autre, adressant un léger sourire à la serveuse, sans le moindre sous entendu, il savait qu’elle était fiancée, et que ce soir la pauvre, ne passerait pas la saint Valentin avec son fiancé, elle resterait derrière ce bar, à simplement lui adresser la parole entre deux services… c’était ça parfois la vie. Armé de sa nouvelle bière pour avoir de la compagnie, Jackson chercha une nouvelle fois ses parents (version jeune) du regard, les retrouvant dans la foule. Il aurait voulu aller les voir, voir comme Carter s’était remise de la journée plutôt mouvementée qu’ils avaient traversée… et il savait bien que cette intervention serait sans nul doute soulignée d’un regard noir plein de méfiance de la part de Chris… c’était toujours comme ça quand ils se croisaient, un type venu du futur et qui dit « des sorciers maléfiques vous tuent dans mon présent » il fallait avouer qu’il n’y avait pas vraiment de quoi attirer la confiance de beaucoup de personnes. Pour de bonnes raisons ou non, il fallait quand même avouer que la méfiance de Chris blessait plus que toute autre, tout comme la distance que Carter avait bien pu mettre entre eux deux quand il l’avait abordée… Alors que Jackson restait plongé dans sa contemplation silencieuse, il finit par croiser le regard de Chris, chose sans aucun doute possible, inévitable pour qu’il passe pour le pire des voyeurs ou sans doute le parfait crétin qui se balade avec une bimbo à côté de lui le soir de la saint Valentin. C’est sans doute pour cela que Jackson détourna le regard… il fallait qu’il fasse quelque chose, et vite… bouger… s’éloigner, ne pas éveiller les soupçons et surtout s’éloigner de cette fille à qui il n’avait même pas adressé la parole et à qui il ne comptait PAS adresser la parole.

    Alors qu’il sentait encore le regard de Chris posé sur lui, Jackson se sentit se décomposer un peu plus, il se sentait aussi mal que dans les pires moments de honte qu’il avait pu avoir, quand ses parents le surprenaient dans les pires travers possibles de sa vie d’adolescent… la honte quand son père l’avait trouvé en train de fumer… sauf que cette fois-ci, les choses étaient différentes, il y avait eu ce lien père fils qui ici, dans le cas présent, était totalement inexistant et pour Chris, sans aucun doute, chaque geste de Jackson était source de suspections. Il avait presque l’impression à cet instant précis d’être sondé du regard, une chose qu’il ne supportait pas du tout, même venant de Chris… ou plutôt, surtout venant de Chris. Lui qui avait attendu le moment de leur arrivée patiemment, la seule chose dont il rêvait maintenant, c’était disparaître, partir, loin d’ici, que surtout Chris oublie sa présence… qui sait, s’il en venait à le croiser demain, celui-ci retiendrait sans aucun doute le fait de lui demander ce qu’il pouvait bien glander dans un endroit pareil pour en repartir en simple début de soirée sans personne. Bref, en gros les choses étaient compliquées et une chance pour lui, lorsqu’il releva le regard dans leur direction, ni l’un ni l’autre ne le regardait… une chance pour fuir ? Nan, il n’avait pas envie de fuir, même s’il avait largement déjà eu l’occasion de vérifier ses pensées… Carter allait on ne peut mieux et sans doute que le souvenir de cette attaque de démon était parfaitement éclipsé de ses pensées à cet instant précis… alors pourquoi le lui ramener brutalement ? Et pourquoi se pointer devant eux, révélant sous les yeux de Carter un Chris méfiant alors que là, à cet instant précis, il semblait être là que pour elle, romantique et chaleureux en sa compagnie, des traits de chacun qui ne devaient sans doute pas être gâchés… définitivement, ce serait un sacrilège d’interrompre un pareil moment, alors pourquoi rester, hein Jackson ?!
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Soirée en Famille Jeu 8 Avr - 21:04

    Les rendez vous amoureux n’étaient pas vraiment le fort de Carter, car, il fallait bien le dire, elle n’en avait jamais eu des masses, elle n’était pas vraiment le genre de fille à collectionner les relations, d’abord parce que cela ne l’intéressait pas et parce qu’elle avait surement un trop sale caractère pour quelqu’un s’intéresse à elle. Mais depuis sa rencontre avec Chris, la demoiselle avait ressenti à plusieurs reprises l’envie de s’essayer à cet exercice, bien sur, seulement avec lui.
    Pourtant, lorsqu’elle fut montée dans cette voiture en compagnie de l’être de lumière, la brunette ressentie cette fébrilité nouvelle chez elle, ce stresse et cette angoisse qu’elle n’avait jamais connu auparavant : et si cela ne se passait pas comme elle le souhaitait ?

    Les débuts étaient plutôt prometteurs en tout cas puisqu’elle vu avec plaisir Chris s’emparer doucement de sa main pour y déposer un doux baiser qui fit s’empourprer la jeune sorcière. Elle n’avait pas l’habitude de voir Chris se comporter de la sorte avec elle, ce n’était pas vraiment son genre, et bien que ce soit très agréable pour elle, elle ne pouvait s’empêcher d’espérer qu’il ne fasse pas tout cela de force mais parce qu’il en avait envie.

    « Bonsoir ... Il le faut bien, maintenant que je me suis engagé ! »

    D’abord surprise d’entendre cette phrase, Carter se rendit rapidement compte que Chris était en réalité en train de plaisanter au vue de cette grimace très mal jouée qu’il avait affiché sur son visage. Elle eut donc un petit rire amusée, elle retrouvait enfin le Chris avec qui elle aimait passer des moments, celui avec qui elle pouvait plaisanter et surtout celui qu’elle adorait taquiner. Resserrant son étreinte autour de la main du jeune homme, la brunette sourit de toutes ses dents, contente que leur soirée commence de la sorte, n’ayant plus qu’à espérer que cela se déroule de cette manière jusqu’à la fin.

    « Tu es superbe ! »

    Une nouvelle fois, Carter s’empourpra, elle était contente de plaire à Chris, elle qui avait mis tellement de temps à se préparer, se faire récompenser d’un compliment était tout simplement un bonheur pour elle.
    Elle avait l’impression de se trouver dans la peau d’une adolescente lors de son premier rendez vous, elle était à la fois totalement pétrifiée par ce qui pourrait se passer ce soir, mais aussi enjouée de pouvoir passer le « jour des amoureux » avec celui qui faisait battre son cœur, après tout ce qu’ils avaient vécus tous les deux, cela voulait dire beaucoup pour Carter.
    Une fois garés, le petit couple entra dans le bar, qui ressemblaient ce soir plus à une sorte de restaurant chic qu’à un bar, la brunette fut émerveillée du boulot qu’avait fait la gérante, c’était merveilleusement bien décorée, sans en faire trop non plus, et une ambiance agréable y régnait.
    Les deux jeunes gens prirent place à une table ; et Carter sentit son stress chuter doucement, après tout ce n’était pas la première qu’elle se retrouvait seule avec Chris, pourquoi devait-elle se mettre autant de pression ? Elle n’avait qu’à agir comme d’habitude, tout en restant bien sur prudente sur ce qu’elle pourrait dire ou faire, histoire de ne pas braquer le jeune homme.

    Alors qu’elle allait enfin prendre la parole, une serveuse du Blondie vint prendre leur commande, ce qui renfrogna un peu la demoiselle qui aurait aimé être tranquille un petit moment pour pouvoir entamer la discussion, mais ce qui énerva encore plus la demoiselle ce fut les regards et les sourires que la serveuse porta sur Chris, mais pour qui se prenait-elle ???!!! C’était la St Valentin, donc s’ils étaient là tous les deux, cela voulait bien dire qu’ils étaient un couple non ? Le regard noir rivé sur le serveuse blonde, Carter commanda simplement un jus de fruit avant de suivre du regard, toujours aussi noir voir encore plus, la serveuse.
    Lorsqu’elle posa de nouveau son regard sur Chris, elle remarqua que ce dernier regardait quelqu’un assez fixement, et, dans un élan de curiosité, regarda qui pouvait bien être cette personne. Quelle surprise de voir Jackson près du bar.

    -Tu le connais ? ne put s’empêcher de demander Carter

    La brunette se rappela aussitôt la rencontre avec lui, cette attaque du démon, elle avait frôlé la mort pour lui parce qu’au fond d’elle, elle avait comme l’impression qu’il avait le droit de ne voir que le meilleur d’elle. Elle se rendit compte alors qu’elle n’avait pas parlé de Jackson à Chris, sans vraiment savoir pourquoi d’ailleurs, elle avait préféré garder cela pour elle, peut être par peur d’éveiller de nouveaux soupçons chez lui.
    Cependant voir Jackson ici faisait plaisir à la demoiselle qui était rassurer de voir qu’il allait bien, ou tout du moins en apparence, elle avait d’ailleurs envie de s’en assurer, mais se demanda si c’était la meilleure chose à faire en plein rendez-vous avec Chris, ce dernier pourrait mal le prendre. Elle se contenta donc de lui faire un grand sourire accompagné d’un petit geste de la main.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Soirée en Famille Lun 19 Avr - 21:31

    En entrant dans le Blondie, Chris fut tout de suite impressionné par la déco pour le moins appropriée de l'endroit. Il ne fréquentait pas énormément le Blondie, préférant le Evermore et pourtant, il connaissait parfaitement la gérante puisqu'il s'agissait de Valentine, une amie proche de toute la famille Halliwell. D'ailleurs, il aimait beaucoup cette jeune sorcière avec qui il s'entendait très bien et avec qui il s'amusait sans cesse à se lancer des défis tous aussi loufoques les uns que les autres. Elle avait fait un travail remarquable et Chris ne put que se sentir un peu plus dans l'esprit de la saint Valentin. Fête à laquelle il n'avait jamais réellement accordé d'importance. Il n'y avait aujourd'hui que pour Carter qu'il aurait pu mettre un costard avec une chemise blanche histoire de faire bonne impression et de paraître élégant. Il n'y avait que pour elle qu'il se rendait dans ce genre d'endroit, tout plein d'amour et d'attentions particulières. Il exposait son couple et son bonheur aux yeux de tous ce soir, ce qui n'était pas rien.

    Il se fraya un chemin parmi les couples qui s'enlaçaient, parmi ceux qui se regardaient et les célibataires qui semblaient en quête de l'âme sœur, le tout sans lâcher la main de Carter. Ils trouvèrent rapidement une table, une chance vu le monde qui s'agglutinait dans le club. Ils s'assirent rapidement et Chris se retrouva en face de Carter, souriant et heureux d'être là, avec elle. Il se sentait bien et son sourire en témoignait. Il ne pensait plus à rien si ce n'est à cette femme assise ici près de lui et qu'il aimait sans pouvoir lui avouer. Il avait de nouveau confiance en elle, bien qu'il ai eu du mal au début, bien qu'il garde une certaine appréhension dans son esprit. Il avait envie de croire en leur histoire et c'est ce qu'il faisait en participant à une soirée de ce genre. Ce soir, il n'était pas question de Carter la sorcière maléfique et de Chris l'être de lumière, il s'agissait simplement de Carter et Chris, deux humains amoureux l'un de l'autre venus pour profiter d'une soirée comme n'importe quel mortel présent dans cette boîte. Il n'y avait pas de démon, de complot, de chef tyrannique, de livre des ombres, d'incantation ou de sorcier maléfique. Il n'y avait qu'eux et Chris soupira d'aise, content de laisser ses problèmes pour passer ses instants avec Carter.

    Il sentit qu'elle allait parler quand la serveuse les interrompit et le jeune homme fronça légèrement les sourcils. Il croisa le regard de Carter et avant de croiser celui de la serveuse, un autre regard interpella le sien. Comme un papillon attiré par une flamme, Chris ne put se détacher de ses yeux qui le fixaient également. Il commanda distraitement un cocktail sans lâcher sa cible des yeux. Jackson. Cet être qui avait débarqué et qui prétendait venir du futur pour venir les sauver. Ce en quoi Chris ne croyait pas une seule seconde. Il se méfiait toujours des gens, il avait cette fâcheuse tendance à toujours vouloir protéger sa famille et cette nouvelle apparition ne lui disait rien qui vaille. Il était pourtant consternant qu'il puisse avoir de telles pensées alors que lui-même était allé dans le futur et s'était confronté à la même méfiance, à la même appréhension de la part de sa propre famille. Il disait que toute la famille Halliwell allait trouver la mort dans un combat contre les démons, ce qui lui semblait à la fois terrifiant et impossible. Qui pourrait être assez puissant pour tuer les neuf Halliwell en un seul jour ? Les démons avaient mis plus de dix ans avant de venir à bout des trois sœurs Halliwell, ils n'avaient pas encore de soucis à se faire pour leur famille. Chris n'avait pas confiance en cette nouvelle information. Ils ne savaient rien de ce Jackson et le sorcier trouvait suspect qu'il se trouve là, le soir de la Saint Valentin. S'il venait du futur, il ne devait pas avoir de petite amie à mener avec lui à ce genre de fête. Alors que le jeune homme détournait le regard, celui de Chris se posait sur une brune posée aux côtés de l'inconnu. Il ne pouvait s'empêcher de se demander ce qu'il faisait ici, pourquoi il était ici et ce qu'il attendait de cette soirée.

    -Tu le connais ?

    Chris sursauta alors, il était tellement occupé à fixer Jackson qu'il en avait oublié la présence de Carter et son absence de réaction avait finalement alerté sa partenaire. Il se tourna vers elle et fronça légèrement les sourcils avant de hausser les épaules.

    « Il a débarqué il n'y a pas longtemps et il a prétendu venir du futur et vouloir tous nous sauver d'une attaque de démons ! » Se contenta de répondre Chris, comme si l'information n'était pas importante. Pourtant elle l'était quand on savait que l'être venu du futur annonçait un avenir peu réjouissant pour Chris et toute sa famille. Il avait simplement du mal à l'avaler. Il laissa la serveuse mettre les boissons qu'ils avaient commandé devant leur nez et il attrapa son verre quand il vit Carter faire un grand sourire et un signe de la main à celui qu'il venait de fixer. Il fronça de nouveau les sourcils.

    « Apparemment, tu le connais aussi ! » Constata-t-il, non sans une pointe de méfiance dans la voix. Comment pouvaient-ils se connaître si Jackson venait du futur ? Ils s'étaient rencontré comment exactement ? Chris n'avait pas l'esprit tranquille et que le jeune sorcier vienne lui gâcher sa Saint Valentin ne lui plaisait pas réellement. Il avait du mal à voir Carter avec lui, il en était presque jaloux à vrai dire. Jaloux parce qu'elle semblait l'apprécier alors que lui se méfiait encore de lui, jaloux parce qu'il intervenait le soir censé être le plus romantique de l'année. Il ne cessait de se demander ce que Jackson faisait ici.

    « Je me demande ce qu'il fait ici ... » Se demanda Chris pour lui-même bien que sa question soit parfaitement audible. Il se tourna de nouveau vers le brun pour le fixer encore quelques secondes. Sa curiosité le tiraillait, il hésitait entre l'inviter à venir pour savoir définitivement ce qu'il faisait là et pourquoi il regardait dans leur direction au moment où son regard avait croisé le sien. Cependant, il avait également envie de profiter de sa soirée avec Carter qui lui avait adressé un signe de la main, comme une invitation à venir la saluer. Il ne restait plus qu'à voir comment il allait réagir, maintenant que la conversation entre les deux amoureux tournait autour de lui, et qu'ils semblaient avoir complètement capté sa présence. Ils n'avaient plus vraiment l'air disposés à parler de tout et de rien à présent. Chris voulait savoir comment Carter connaissait Jackson, ce qu'il s'était passé pour qu'ils s'entendent bien. Et Carter aurait certainement des questions au sujet de ce que le jeune être venu du futur leur avait dit. Finalement, la soirée ne serait pas celle à laquelle Chris s'attendait. Il allait affronter la magie, même s'il avait voulu s'en défaire le temps d'une soirée.
Revenir en haut Aller en bas


Here you come
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Soirée en Famille

Revenir en haut Aller en bas

Soirée en Famille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed, the ultimate Battle. ::  :: 
Archives : 1re saison
 :: 
Valentine's Day Party
-