Partagez|

Enterrons la hache de guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Here you come
Kristen Illarig
Kristen: I Have A Right
Voir le profil de l'utilisateur

✘ messages : 209
✘ Age : 28
✘ Where are you ? : AvecThor
✘ Your job : Professeur
✘ Puissance : 390
✘ Your Mood : Sur ses gardes


The Book of Shadows
X Pouvoirs:
X Mes objets:
X Links & RP:
MessageSujet: Enterrons la hache de guerre Ven 14 Sep - 19:46

Je suis installée sur le rebord de ma fenêtre et je regarde la ville de San Francisco. Ces habitants qui se promènent tranquillement dans les rues de la ville. Certains prennent le tramway, tandis que d’autres sont à pied, à vélo ou en voiture. Le ciel est bleu azur et le soleil pénètre ma peau blanche comme la neige. Je sens sa chaleur entrée en moi et cela me fait du bien. Je pense alors que toutes ces personnes dont je viens de vous dire. Tous savent à présent que la magie existe en ce bas monde. Que chaque voisin peut être un sorcier ou une créature. Et que chaque animal peut être le familier d’un sorcier.

Certains humains l’ont bien pris, trouvant que la magie c’est fun et cool. Sauf qu’ils sont loin de se douter des dangers que la magie peut produire. Ils pensent tous qu’ils peuvent devenir sorcier, rien qu’en disant des incantations ou en fourchant un balai. Sauf que ce n’est pas du tout ça. On ne devient pas sorcier, on nait sorcier. C’est un héritage familial qui peut remonter à des siècles et des siècles. Voir même dans les temps très anciens de l’existence du monde. Je sais de quoi je parle, vu que je fais partie du monde. C’est moi qui l’est crée. Je suis la déesse grecque Gaia et j’ai créée le ciel, la Terre, les animaux et les Humains. J’ai laissée leur libre arbitre à ces humains. Si j’avais su ce qu’ils en ferraient, je ne leur aurais pas donnée. Quand je vois les horreurs qu’ils ont connu depuis qu’ils sont sur Terre : les Guerres, les maladies, les épidémies, les massacres des animaux (mes animaux). Tout cela me donne envie de vomir et pourtant je ne peux rien faire. Je ne peux pas réparer le mal que j’ai fait.

Malgré tout ces horreurs, je le sais, il existe quand même des humains qui sont bons et cherchent à faire le bien autour d’eux. Alors par moment, je me dis que j’ai quand même bien fait de les créer, mais certains ne méritent pas vivre.

Je pensais que je n’aurais jamais besoin d’aller sur Terre, mais l’annonce de la magie par les sorciers aux mortels, m’a fait venir ici. Je pense que je pourrais me fondre parmi les humains, mais l’apparition des chasseurs de sorciers et de créatures allaient me pourrir la vie. J’ai été retenue captive durant des mois par un chasseur et il m’a torturé jusqu’à ce que mon Thor vienne me sauver. Depuis on vit caché à San Francisco et Thor ne me quitte jamais. Pourtant aujourd’hui, il est parti faire des courses et je suis seule chez moi.

Soudain, mon regard regarde en bas vers la maison : celui des Halliwell. Cette famille de sorcière puissante remontant au Moyen Age. J’ai connue leur ancêtre, une bonne amie et j’ai pris la peine de voir comment ses descendants évolueraient. Je ne fus pas déçue, quoique un peu si. J’ai fait la rencontre d’une des sœurs : Mélinda Halliwell et j’ai été déçue de voir que c’était une sorcière arrogante et qui est très fière de ce qu’elle l’est. Comme par hasard, je la vois en bas rentrer chez elle. D’où elle peut venir, j’en sais rien.

Mais notre conversation de l’autre fois, reste encore dans ma mémoire et j’ai bien envie d’en savoir plus sur elle. Et comme elle est rentrée, je me dis qu’il est bien d’aller lui rendre visite quelques minutes. Je sors de ma chambre et laisse un petit mot à mon Thor. Puis je vois alors un gâteau au chocolat que j’ai fait pour lui. Je me suis dit que ça serait bien pour mettre Mélinda K.O. Je le prends et sors de chez moi

Je frappe alors à sa porte et cette dernière sur elle :

- Salut Mélinda, je suis venue enterrer la hache de guerre. J’ai apportée un gâteau au chocolat, tu en veux ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Enterrons la hache de guerre Jeu 27 Sep - 10:03



✖Kristen & Melinda✖
« Enterrons la hache de guerre »

Melinda revenait d’un entraînement au QG des Hope & Fighters. L’organisation commençait enfin à lui faire confiance, ce qui n’avait pas été simple. Il fallait dire que les rapports entre Mel et Jazzibel et entre Mel et Kristen n’étaient pas au beau fixe. Or, les deux jeunes femmes étaient des membres importants des H&F. Même si Melinda était une Halliwell, les gens doutaient encore d’elle. Et d’un côté, cela ne lui déplaisait pas parce que, pour la première fois de sa vie, on ne l’identifiait pas à son nom de famille. La belle blondinette n’appréciait pas que l’on considère qu’elle avait déjà tout acquis parce qu’elle était une Halliwell. Sa famille était une famille de sorciers à la réputation plus que bien établie et les enfants n’avaient jamais vraiment dû prouver qu’ils étaient aussi capables que leurs aînés, ce qui avait le don d’énerver la belle sorcière. Pour la première fois, Mel avait l’impression de faire quelque chose d’utile et pour elle-même. Bien qu’elle ne soit pas certaine qu’une future menace humaine était possible, elle préférait rejoindre les Hope & Fighters plutôt que le BFO. Les règles très peu pour elle et la blondinette savait qu’elle devrait en suivre dans cette institution. En bref, quand miss Halliwell avait entendu parler des H&F, elle n’avait pas hésité longtemps à suivre sa voisine dont elle avait appris qu’elle en faisait partie et cela, pour intégrer à son tour l’équipe.

Melinda avait décidé de retourner chez elle parce qu’il fallait qu’elle se repose avant la soirée qui s’annonçait. Etre responsable de l’animation au club qu’avait ouvert sa mère n’était pas une mince affaire. Il fallait souvent faire avec les caprices des groupes ou des chanteurs qui passaient sur la scène du P3. Mine de rien, ce boulot était crevant et généralement, la blonde se reposait pendant la journée pour être en forme et ne pas être d’une humeur massacrante. Enfin, quand les démons n’attaquaient pas le manoir… Car c’était monnaie courante, à croire que les démons se donnaient le mot. Ce qui n’était pas plus mal, les Halliwell n’avaient pas à les chercher, ils venaient à eux… Le problème c’était que la maison était toujours sans dessus-dessous et qu’ils ne pouvaient jamais vraiment être tranquilles. Lorsqu’elle pénétra à l’intérieur du manoir, elle ne remarqua pas que sa voisine, Kristen, la regardait. Entrée, blondie cria à la dérobade pour savoir si quelqu’un était là, c’était rarement vide et elle rencontra son grand-frère qui passait en coup de vent. Elle entendit aussi une réponse de l’étage mais ne comprit pas bien ce qu’un des Halliwell lui disait. Lançant ses affaires à l’entrée, elle s’affala sur le fauteuil du salon et alluma la télévision. C’était rare de pouvoir profiter du salon tranquillement et Mel n’allait pas sauter sur l’occasion d’en profiter. Elle mit la chaîne MTV et commença à s’assoupir quand elle entendit retentir la sonnette. Pensant que quelqu’un à l’étage irait ouvrir, la blondinette ne bougea pas mais l’invité insista et personne ne semblait vouloir ouvrir. En soufflant, la belle sorcière finit par se lever et alla ouvrir. Quelle ne fut pas la surprise de miss Halliwell de tomber sur Kristen qui tenait à la main un gâteau. Etonnée, elle ne la salua pas tout de suite mais la déesse si :

« Kristen ? »

Dit-elle sur le ton de la surprise. Vu la dernière de leur entrevue, Mel avait pensé, en la voyant, qu’elle venait pour quelqu’un d’autre de sa famille. Ce qui l’étonna d’autant plus quand la belle déesse parla

« Salut Melinda, je suis venue enterrer la hache de guerre ! J’ai apporté un gâteau au chocolat, tu en veux ? »

C’était donc bien elle que la brune venait voir et, en plus, celle-ci voulait enterrer la hache de guerre ? Que rêver de plus pour la blondinette qui avait tenté, en vain, de s’excuser auprès d’elle. Mel n’était pas tellement fière d’elle d’avoir utilisé sa voisine pour trouver le lieu où les Hope & Fighters se retrouvaient mais avait-elle eu une autre solution ? Non sinon, elle ne l’aurait certainement pas fait. Mel n’était pas toujours quelqu’un de convenable mais elle n’était pas méchante…

« Salut ! Entre, je t’en prie ! »

La surprise avait laissé place à un grand sourire tandis qu’elle laissait passer Kristen. Puis, prenant les devants, elle l’entraîna vers la cuisine et dit :

« C’est gentil à toi, tu peux le déposer sur le plan de cuisine, je vais nous couper deux bouts ! »

Lâcha-t-elle alors qu’elle prenait un couteau et deux assiettes. Elle coupa deux morceaux et servit Kristen et elle-même. Puis, elle posa l’assiette devant son invitée et demanda :

« Tu veux quelque chose à boire ? Thé, café, coca, eau, ou autre ? »

La tension qu’elle avait ressentie il y a quelques temps semblait s’apaiser entre les deux femmes, ce qui faisait plaisir à la blondinette…

code by shiya.



Dernière édition par Melinda P. Halliwell le Ven 5 Oct - 16:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Kristen Illarig
Kristen: I Have A Right
Voir le profil de l'utilisateur

✘ messages : 209
✘ Age : 28
✘ Where are you ? : AvecThor
✘ Your job : Professeur
✘ Puissance : 390
✘ Your Mood : Sur ses gardes


The Book of Shadows
X Pouvoirs:
X Mes objets:
X Links & RP:
MessageSujet: Re: Enterrons la hache de guerre Jeu 4 Oct - 14:11

Honnêtement, je ne sais pas pourquoi je fais ça. Pourquoi je suis venue enterrer la hache de guerre avec Mélinda ? Je ne suis certes pas quelqu’un de rancunière, il est rare que j’en veuille à une personne, par contre j’ai vite mal au cœur quand quelqu’un joue avec moi ou mes sentiments. Et on peut dire que c’est ce que Mélinda avait fait, à mon arrivée dans cette ville terrestre. Je voulais jute reprendre une vie « humaine » avec Thor et oublier mon passé. Puis, j’avais entendue parler d’un groupe de sorciers qui refusent l’influence des deux brigades magiques et humaines. Je me suis rangée à leur côté, ainsi que Thor. Et à force, nous sommes devenus des membres importants des Hope Fighting.

Ensuite, est venu Mélinda Halliwell, ma voisine. Je connaissais sa famille et sa place dans le monde de la sorcellerie. J’ai connu leur ancêtre, Méinda Warren et après la mort de cette dernière, je me suis dit qu’il sera bien de surveiller cette famille de près. Donc, ce n’est pas par hasard si j’ai, enfin, nous avons emménagés dans le quartier d’Alamo Square. J’étais prête à me présenter à cette famille, quand j’ai remarqué que Mélinda était en train de me suivre et que c’est grâce à moi si elle fait partie de mon groupe.

Je me suis sentie trahie et je l’aie très mal pris. Mélinda a essayée de se faire pardonner, mais comme je suis une déesse têtue et bornée et qui a horreur d’être trahie, alors j’ai refusée de lui accorder cette faveur. Et pourtant me voilà devant elle, un gâteau à la main, lui disant que je suis prête à lui pardonner. Elle fut tout aussi surprise que moi et me vit entrer chez elle avec un sourire, prenant mon gâteau.

Pendant qu’elle me mena à la cuisine, je ne pus empêcher mes yeux de parcourir sa maison. Elle est de style victorien et assez bien entretenue. Les meubles sont anciens, mais s’accommodent très bien avec la maison. Je me demande où est-ce qu’ils gardent le « Livre des Ombres » ? Ce livre si célèbre et dont touts les démons, sorciers ou autre créatures veulent s’en emparer. Pas moi cependant. Leur livre ne m’intéresse pas. Qu’est ce que j’en ferais ? Je suis une déesse et je suis assez puissante comme ça.

Mélinda nous coupe deux bouts de gâteaux et m’en tend un. Elle me demande si je souhaite quelque chose à boire.

- Merci Mélinda, je voudrais bien un thé ? Si cela ne te dérange pas.

Je dois dire que leur fameuse boisson à l’eau chaude me tente bien. Dans mon monde, nous buvons un nectar qu’on appelle le nectar des dieux. D’ailleurs, ça me manque, ç’a un petit gout sucré :

- Ta maison est très grande. Vous devez vous amuser à la nettoyer, surtout que vous devez avoir plein de démons qui doivent venir ici. Vous êtes bientôt à vivre ici ?

Tant qu’on discute, discutons de choses intéressantes.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Enterrons la hache de guerre Ven 5 Oct - 16:12



✖Kristen & Melinda✖
« Enterrons la hache de guerre »

Melinda n’avait pas toujours été la plus gentille des Halliwell ni même la plus ouverte. Combien de choses avait-elle fait subir à cette pauvre Jazzibel que son grand-frère avait recueilli chez eux ? Jazzibel et Melinda ne s’étaient jamais entendues et c’était bien par la faute de la peste Halliwell qui n’avait pas supporté de la voir s’incruster chez eux. Elle n’avait rien contre elle personnellement, elle n’avait juste pas confiance en elle et elle n’appréciait pas que Wyatt s’occupe d’autres personnes. Il la considérait comme une petite sœur de cœur et peut-être que c’était cela qui avait aussi joué dans la balance. Néanmoins, la pauvre Jazzibel n’avait jamais mérité ce que lui avait fait subir Melinda et elle s’en voulait énormément à présent. D’autant que maintenant qu’elle faisait partie des Hope & Fighters, les choses étaient inversées, c’était maintenant Mel qui s’incrustait dans le groupe de la belle créature magique. Mais que voulez-vous, on ne se refaisait pas et au moins, la cadette de Piper Halliwell était consciente d’être parfois une peste. Et lorsqu’elle avait conscience d’avoir agi comme une vrai salope, elle le reconnaissait et n’hésitait pas à faire ses excuses. Bon, à sa manière et parfois un peu sèchement mais elle s’excusait. C’était ce qui s’était passé avec la déesse qui était en face d’elle. Si, au départ, elle n’avait pas voulu de ses excuses, Kristen se présentait maintenant devant elle, un gâteau dans les mains. Avouons-le, si la belle brune n’avait pas fait le deuxième pas, Melinda n’aurait pas cherché à se faire pardonner par la belle créature. Parce que cela passait de s’excuser une fois mais si on ne voulait pas de ses excuses, Mely n’insistait pas. Elle n’en avait que faire qu’on lui en veuille, qu’on ne lui pardonne pas. Elle, elle était droite dans ses bottes après avoir présenté ses excuses et si on lui en voulait encore par la suite, elle ne s’en préoccupait plus au moins… La blondinette fit entrer la déesse à l’intérieur et l’emmena dans la cuisine pour partager ensemble ce gâteau qu’elle apportait en signe de paix. Clairement, c’était au tour de Kristen de faire un effort et Mel n’allait pas la rejeter maintenant qu’elle arrivait à parler à la jeune femme. Parce qu’en dehors de tout ce qui était arrivé entre elles, la blondinette avait l’envie d’aider la jeune femme qui semblait avoir eu une vie très difficile jusqu’ici. Ou en tout cas depuis sa chute sur terre.

« Merci Melinda, je voudrais bien un thé ? Si cela ne te dérange pas ! »

Melinda la gratifia d’un sourire tandis qu’elle se tournait à nouveau vers les armoires pour sortir un thé. Les sœurs Halliwell étaient de grandes fans du thé à leur époque et elles avaient donné le virus aux enfants qui avaient un choix immense en thé.

« Ah ! Très bon choix, nous sommes des amoureux du thé donc tu as le choix entre beaucoup de goût : menthe, le classique ; aux sept agrumes, le thé blanc, noir ou vert et j’en passe ! Dis-moi ce qui te ferait plaisir ! »

Lança-t-elle tandis qu’elle se servait un petit café pour sa part. Elle avait bu assez de thé pour la journée ou en tout cas, elle avait plus envie d’un café que d’un thé.

« Ta maison est très grande ! Vous devez vous amuser à la nettoyer, surtout que vous devez avoir plein de démons qui doivent venir ici ! Vous êtes beaucoup à vivre ici ? »

Cette remarque fit rigoler la blondinette parce qu’il fallait bien un manoir aussi grand pour mettre toute la famille Halliwell. Melinda se demandait toujours comment ils feraient lorsque tous les enfants des trois sœurs se mettraient en ménage. Il était clair qu’ils ne pourraient pas tous rester dans cette demeure ou alors, il faudrait vraiment l’agrandir. Quand ils étaient tous petits, c’était déjà limité en termes de places alors, s’ils devaient tous avoir trois enfants comme les sœurs, cela deviendrait ingérable. Quant à la question des démons, c’était une horreur que de ranger la maison parce qu’effectivement, il fallait à chaque fois ranger plusieurs fois par jour… Sans parler du jour où c’était la corvée nettoyage de fond en comble. Il y avait assez de bras dans la maison pour y arriver rapidement mais bon, en gros, les jours de gros nettoyage, c’était encore pire…

« Tu ne peux t’imaginer la corvée que c’est que de ranger ce manoir, c’est une horreur ! Heureusement, nous sommes assez nombreux pour que cela ne dure pas une éternité ! Mais, comme tu le dis, quand les démons attaquent – et ils attaquent très régulièrement – c’est une autre affaire ! Je ne sais combien de fois nous avons dû réparer l’horloge que tu as vue dans l’entrée ! »

Déjà au temps de sa mère et de ses tantes, cette horloge avait explosé, été renversée et j’en passe des millions de fois. Et, depuis la naissance de Melinda, elle l’avait vue saccagée des millions de fois également. Pauvre horloge, elle avait dû souffrir… Heureusement que ce n’était pas un humain transformé en horloge comme dans le Disney La Belle et la Bête…

« Nous sommes très nombreux ! Il y a moi et mes deux frères, les enfants de Phoebe au nombre de trois et les enfants de Paige au nombre de trois également ! Et si nos trois mères sont décédées, nos pères sont toujours là ! »

Et oui, cela faisait un bon paquet. Mel aurait pu se méfier de la question de Kristen et si elle ne l’avait pas côtoyée autant de fois chez les H&F, elle ne lui aurait certainement pas précisé tout cela. La jolie blonde se méfiait des gens surtout quand on lui posait des questions sur sa famille. On ne savait jamais à qui on avait à faire. Mais, avec Kristen, il n’y avait pas de danger, en tout cas, Mel l’avait assez observée pour le savoir….

code by shiya.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Kristen Illarig
Kristen: I Have A Right
Voir le profil de l'utilisateur

✘ messages : 209
✘ Age : 28
✘ Where are you ? : AvecThor
✘ Your job : Professeur
✘ Puissance : 390
✘ Your Mood : Sur ses gardes


The Book of Shadows
X Pouvoirs:
X Mes objets:
X Links & RP:
MessageSujet: Re: Enterrons la hache de guerre Ven 5 Oct - 20:44

Pardonner à Mélinda Halliwell pour m’avoir fait passer pour un traitre est une grande première pour moi. Je ne suis pas du genre à pardonner si vite et Thor serait bien surpris de l’apprendre. D’ailleurs, il le sera quand je lui apprendrais. Mais pour le moment, je suis en compagnie de Mélinda et j’ai envie d’en savoir plus sur sa famille, même si j’en sais pas mal déjà. Elle m’offre gentiment le thé, disant que sa famille était une grande amatrice de ce met ordinaire.

- Pour être honnête avec toi, je ne connais pas cette boisson. Nous, les dieux, nous buvons un nectar appelé le nectar des dieux. Cela a un gout sucré et délicieux, cela nous nourrit en fait. Les dieux ne pensent pas grand-chose.

Mélinda ouvre son armoire et me propose alors tout un tas de thé avec des noms plus ordinaires les uns que les autres. Mais tout ceci me fascine. Les humains, même s’ils connaissent à présent la magie, me fascinent. Ils sont si différents de mes semblables. Ils disposent de droits, de devoirs et d’un bâtiment pour rendre la justice. Dans mon monde, c’était chacun pour soi et la justice, c’est Zeus et ses deux frères, qui la rendent. Sauf pour moi, étant donnée que je suis la déesse originelle et que je ne peux être détruire. Puis c’est en échange de ma liberté que je leur aie laissé les rênes de l’Olympe. Je peux très bien leur reprendre. Je ne le ferais pas certes, je suis trop bien dans ma vie. Je sais, c’est honteux pour une déesse originelle, mais j’ai gouvernée l’Olympe pendant des millénaires et c’est quand, j’ai rencontrée Thor que j’ai décidée de leur laisser les rênes du pouvoir. Pour le moment, je n’ai pas à le regretter. Bon revenons au présent, le choix de mon thé, je lui réponds le plus simplement possible :

- Un thé au sirop d’érable me conviendrait. Merci.

Mélinda me sert mon thé dans un appareil qui chauffe l’eau. Hum très astucieux comme procédé. Je regarde l’eau chauffée pendant qu’elle me dit qu’en effet sa maison est chiante à nettoyer, à cause des démons, principalement, mais qu’elle peut compter sur sa famille pour l’aider. Elle me dit qu’elle a deux frère, six cousins et cousines. Sans compter leurs pères qui sont encore en vie :

- Waouh, vous êtes nombreux. Une grande famille unie. C’est une chose inconnue pour moi, vu que les dieux ne sont pas très familles. Ils se font souvent la guerre pour un rien. je suis bien contente de ne pas prendre part à leur guerre débile. Je vis avec Thor et ça ne convient. En tout cas, je suis désolée pour vos mères, elles étaient de grandes sorcières. Je le sais, car j’ai permis à ton ancêtre de garder un œil sur vous, sans intervenir. Les Dieux n’ont pas le doit d’intervenir dans les affaires humaines.

Le fait qu’elle m’appelle Kristen est un peu étrange pour moi. C’est mon prénom terrestre et on m’a toujours appelé Gaia. Mais il faut bien que je me cache de Will sinon il me tuera. Je ne sais d’ailleurs pas comment ce prénom m’est venu.

- Tu trouves que Kristen est un prénom bizarre. Je ne sais pas comment il m’est venu. Je cherchais un prénom typiquement américain pour passer inaperçu et il m’est venu comme ça. N’empêche, ça ne fait bizarre qu’on m’appelle ainsi. Bref, laisse tomber. Je parie que tu dois avoir des questions à me poser sur les dieux, non ?

C’est vrai, touts les humains sont fascinés par la mythologie et veulent tout savoir et je suis sur que Mélinda n’est pas une exception. Je m’assois sur un tabouret dans sa cuisine et boit mon thé chaud tout en mangeant un bout de gâteau et attendant ses réponses.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Enterrons la hache de guerre Dim 7 Oct - 15:29



✖Kristen & Melinda✖
« Enterrons la hache de guerre »

Si en se levant ce matin, Melinda avait pensé qu’elle finirait la journée en mangeant un bout et en buvant avec Kristen, sa voisine, elle se serait traitée de folle à lier. Clairement, depuis leur première rencontre, les choses avaient été tendues entre les deux femmes. Depuis l’installation de la déesse et de son dieu à côté du manoir des Halliwell, Mel s’était posé des questions sur ces nouveaux arrivants parce qu’il y avait peu de chance que ces nouveaux habitants soient là par hasard. Au début, lorsque les trois sœurs vivaient là, il était certain que les voisins des Halliwell ne savaient qui étaient leurs voisines. Néanmoins, peu à peu, quand la nouvelle d’un puissant pouvoir s’était répandu dans le monde de la magie, des voisins peu scrupuleux, voulant la mort des sœurs ou leur pouvoir commençaient à s’installer dans les environs. Et au fil du temps, c’était souvent ce qui arrivait dans cette rue, des gens s’installaient, partaient et beaucoup avaient eu dans l’idée de s’attaquer aux Halliwell. Alors, à chaque nouvel arrivant, la blondinette avait scruté ses voisins, cherchant à savoir qui ils étaient. C’était comme cela que la cadette de Piper avait découvert que Kristen faisait partie des Hope & Fighters. A cette époque, elle avait encore des doutes sur ces intentions au moment de la suivre mais elle n’en avait plus à présent. Melinda n’avait jamais vu une personne magique aussi peu intéressée par le pouvoir des trois qu’elle. Il fallait bien le reconnaître, en tant que déesse, elle devait être bien plus puissante que tous les Halliwell réunis. Quoique…

« Pour être honnête avec toi, je ne connais pas cette boisson ! Nous, les dieux, nous buvons un nectar appelé le nectar des dieux ! Cela a un goût sucré et délicieux, cela nous nourrit en fait ! Les dieux ne pensent pas grand-chose ! »

Melinda avait entendu parler du nectar, on en parlait souvent quand on parlait d’un délice culinaire. Mais, la blondinette n’avait jamais pensé que le nectar existait réellement et cela lui dessina un sourire sur le visage en y pensant.

« Un thé au sirop d’érable me conviendrait ! Merci ! »

La jeune femme sortit un sachet de l’armoire, ils avaient bien cela en stock et elle mit en route l’appareil qui chauffait l’eau pour lui servir au plus vite son thé.

« Ça me fait drôle d’entendre parler du nectar comme d’une vraie boisson ou nourriture, nous on l’utilise dans une expression plutôt sans penser que c’est vrai en fait ! »

En réalité, c’était vrai pour beaucoup de chose, il y avait énormément de choses que l’on disait sans penser que cela existait vraiment. Quand les humains étaient encore dans l’ignorance de la magie, combien d’expressions n’ont-ils pas dites sans se rendre compte qu’il ne s’agissait pas de choses futiles.

« Va pour un thé au sirop d’érable, très bon choix ! »

Lâcha Melinda en faisant un clin d’œil à la jolie brune en face d’elle. Puis, elles parlèrent un peu de la vie au manoir avant autant de gens et autant de boulot pour le remettre en ordre.

« Waouh, vous êtes nombreux ! Une grande famille unie ! C’est une chose inconnue pour moi, vu que les dieux ne sont pas très famille ! Ils se font souvent la guerre pour un rien ! Je suis bien contente de ne pas prendre part à leur guerre débile ! Je vis avec Thor et ça ne convient ! En tout cas, je suis désolée pour vos mères, elles étaient de grandes sorcières ! Je le sais car j’ai permis à ton ancêtre de garder un œil sur vous, sans intervenir ! Les Dieux n’ont pas le droit d’intervenir dans les affaires humaines ! »

Unie oui sauf quand on voyait que peu à peu, certains membres de sa famille commençaient à déserter. Ou plutôt un seul membre de sa famille, Coleen, les autres restants plutôt proches les uns des autres. Comme dans toutes familles, certains membres étaient proches, les autres pas du tout – Solea et Soane avaient énormément de soucis par exemple – mais de manière générale, on pouvait dire que les uns et les autres se soutenaient et prenaient soin les uns des autres. Parfois, cela tapait sur le système de Melinda mais elle ne pouvait nier que c’était sympa de pouvoir compter sur autant de personnes sur terre. Surtout lorsqu’on était si souvent attaqué par les démons…

« Oui, nous sommes assez unis, c’est pas toujours évident dans de grandes familles mais nous nous devons nous serrer les coudes depuis tellement longtemps qu’on a gardé le sens de la famille, pour la plupart ! »

Dit-elle avait de la douceur dans la voix, fière de sa famille, ce qui n’arrivait pas souvent. Quand elle parlait des Halliwell, souvent, c’était pour se plaindre mais pour une fois, elle se rendait compte de la chance qu’elle avait.

« De ce que j’ai entendu sur les dieux, c’est clair que la famille, ils ne connaissent pas ! Je ne sais pas pourquoi tu es sur terre et si c’est pour fuir cette guerre mais si c’est le cas et bien, tu as bien raison ! J’en serais arrivée au même stade que toi si j’étais une déesse, je n’aurais qu’une idée : fuir ce monde ! »

La sorcière n’avait pas encore eu l’occasion de demander à sa nouvelle voisine comment elle était arrivée sur terre, elle avait entendu ci et là qu’elle avait eu des soucis mais cela restait flou. Une chose était sûre : quelque chose était brisé chez la jeune femme et Mel aurait bien envie d’en apprendre plus sur la déesse.

« Tu trouves que Kristen est un prénom bizarre ? Je ne sais pas comment il m’est venu ! Je cherchais un prénom typiquement américain pour passer inaperçu et il m’est venu comme ça ! N’empêche, ça me fait bizarre qu’on m’appelle ainsi ! Bref, laisse tomber ! Je parie que tu dois avoir des questions à me poser sur les dieux, non ? »

La blondinette rigola sur la remarque de la brune, ça n’était pas commode d’entendre de la part de quelqu’un qu’on ne se faisait pas à un prénom.

« Non pas du tout, c’est assez répandu chez nous, ça passera inaperçu justement ! Je trouve que c’est un bon choix ! »

Rassura-t-elle son amie tandis qu’elle réfléchissait sur une question qu’elle aurait sur les dieux. En réalité, elle ne voyait pas trop ce qu’elle pouvait demander, elle n’avait jamais réellement été de ceux qui s’intéressaient à la mythologie. Néanmoins, Mel n’avait jamais rencontré de dieux, elle avait tout de même une ou deux questions :

« Comment les choses ont-ils changé pour les dieux ? Je veux dire, au départ, ils intervenaient dans la vie des humains, régulièrement non ? Comment ça se fait maintenant qu’ils aient totalement disparus de nos vies ? Est-ce parce que les humains ne croient plus en eux et ne leur servent plus d’offrandes ? J’ai lu quelques trucs sur eux mais je ne suis pas sûre que tout soit vrai ! »

Conclut-elle en faisant une petite moue, se demandant si elle passerait pour quelqu’un de stupide ou non….

code by shiya.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Kristen Illarig
Kristen: I Have A Right
Voir le profil de l'utilisateur

✘ messages : 209
✘ Age : 28
✘ Where are you ? : AvecThor
✘ Your job : Professeur
✘ Puissance : 390
✘ Your Mood : Sur ses gardes


The Book of Shadows
X Pouvoirs:
X Mes objets:
X Links & RP:
MessageSujet: Re: Enterrons la hache de guerre Mer 17 Oct - 19:29

Ah si, j’ai trouvée pourquoi j’ai pardonnée à Mélinda. Parce que je ne suis pas rancunière et je n’aime pas restée en froid avec mes voisins. Déjà quand je vivais sur l’Olympe, je ne voulais pas être en froid avec mes frères et sœurs. Même si j’aimais ma tranquillité, je reste quand même avec eux. J’adorais discuter avec Athéna, Nyx ou Poséidon, on s’amusait souvent ensemble. Faisant les quatre cents coups ensemble. Beaucoup croient que Gaia est la mère de Zeus, Poséidon et de Hadès, mais c’est faux. Ce sont mes frères et Nyx est ma sœur. Athéna est certes ma nièce, mais je ne suis la mère de personne. Sauf de la Terre, des humains et des animaux. C’est parce que je voulais faire des êtres dénouées de dons magiques, que j’ai créée les humains. Après, ma sœur Nyx a créée les Vampires, et Héra les magiciens. Après, certains membres de ma famille sont devenus les divinités des créatures magiques. Comme Poséidon est la divinité des êtres marins comme les sirènes.

Pour ma part, je ne suis pas la divinité de personne, sauf peut être de certains humains qui m’ont voués un culte durant l’Antiquité. Mais c’est tout et personnellement, ça ne m’a jamais dérangé car les Dieux ne vivent pas des sacrifices des Humains. C’est idiot.

Enfin bref, passons. Mélinda parait surprise que je parle du nectar des Dieux. Elle en a entendu parler mais, elle croyait que c’était un mythe :

- Je suis moi aussi un mythe, et comme tu vois, je suis là. Dis-je en riant.

A cause du christianisme, les gens nous ont relégués au rang de mythe et des légendes, croyant que nous n’existons pas. Pourtant, nous existons bien. Certes nous sommes apparus quand la Terre a été créée par une explosion de la Matière. Mais nous sommes bien réels.

Mélinda me dit que j’ai fait le bon choix en prenant ce choix de thé. Personnellement, je ne connais pas le thé, alors ça sera une grande première pour moi. Mais les humains aiment tant ce breuvage que j’ai eu envie d’y gouter. Mélinda me tend ma tasse et je bois le contenu, en me brulant la langue au passage. Mais c’est super bon.

- C’est délicieux. Je devrais en parler à ma famille quand je rentrerais chez moi. Si je rentre un jour.

J’ai dit la dernière phrase dans un soupir, car je ne sais pas quand je reverrais les miens. Ma famille me manque et j’aimerais les revoir :

- Tu as de la chance d’être avec ta famille. La mienne même s’ils se battent souvent, je les aime. C’est ma famille et elle me manque. Après, c’est des histoires de croire qu’ils se faisaient la guerre souvent. Les humains ne comprennent rien aux affaires divines.

J’aurais pu pleurer, mais je ne veux pas montres ma faiblesse devant Mélinda. Pour changer de sujet, je lui demande si elle n’a pas de questions sur ma famille. Comment les choses ont-ils changés pour nous avec l’avènement du christianisme ?

- C’est vrai que les choses ont un peu changées. Les humains croient moins en nous, je parie que toi, tu ne pensais même pas que j’existais. D’ailleurs, je suis sur que tu ne connaissais même pas mon prénom. Après, non, nous ne vivons pas de sacrifice pour nous nourrir. Vu que comme je te l’ai dit, nous, nous nourrissons du nectar, de fruits, de légumes et parfois d’animaux. Bref comme vous. C’est votre Eglise qui a créée cela de toute pièce, ce qui a énervé Zeus au passage. Après, dans le passé, ils étaient rare que nous, nous mêlons aux humains, sauf Zeus qui voulait procréer avec des humaines. C’est bien mon frère. S’ils avaient vraiment besoin de nous, on les aidait, sinon, on les laissait régler leur problème seul. Maintenant, vous n’avez plus besoin de nous, alors on ne vient plus sur Terre. Voilà, d’autres questions ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Enterrons la hache de guerre Jeu 25 Oct - 17:40



✖Kristen & Melinda✖
« Enterrons la hache de guerre »

De tout ce que Melinda avait déjà vu dans sa vie, la jeune sorcière n’avait jamais rencontré de déesse ou de dieux, c’était une première avec Kristen ou plutôt Gaïa, la déesse de la terre. Pourtant, depuis qu’elle était enfant, elle avait vu des choses inimaginables pour un enfant pare qu’elle baignait dedans entièrement. Faire partie d’une puissante famille de sorciers provoquait les convoitises de tous ceux qui voulaient le pouvoir. Et le pouvoir des trois sœurs Halliwell était immense et beaucoup de sorciers et de démons souhaitaient le récupérer pour avoir à leur tour le pouvoir. Néanmoins, jamais encore elle n’avait rencontré de dieux dans tous ces gens qui s’étaient pointés à leur porte – et il n’y avait pas eu que des méchants, il y avait aussi eu des créatures magiques qui recherchaient protection auprès de cette illustre famille. Est-ce que cela voulait dire que les dieux n’avaient aucune envie de faire partie de ce monde ou qu’ils avaient bien assez de pouvoirs que pour ne pas s’y intéresser ? Melinda ne le savait pas trop mais parler à une déesse était une toute première pour la jolie blondinette. Et sincèrement, elle était heureuse qu’à présent, les choses s’arrangeraient avec la jeune femme. Bien sûr, si cela n’avait pas été le cas, la sorcière n’en aurait pas fait tout un plat parce qu’elle n’était pas du genre à insister quand on refusait de l’écouter, elle ne perdait pas du temps et de la force à se faire entendre. Finalement, c’était Kristen qui était venue la voir après que la jolie blondinette lui ait fait ses excuses dans la rue. A croire que ce jour-là, la brune devait être sur les nerfs puisqu’aujourd’hui, elle venait la voir avec une tarte dans les mains pour qu’elles le partagent ensemble. Ce fut une surprise, une belle surprise mais la jolie Halliwell ne s’y attendait absolument pas. Melinda se trouvait donc aux côtés de la jolie déesse, dans la cuisine du Manoir Halliwell, partageant un thé et une tarte avec celle qui lui en avait voulu à mort qu’elle l’ait utilisée pour trouver le QG des Hope&Fighters.

« Je suis moi aussi un mythe, et comme tu vois, je suis là ! »

Melinda rigola à cette évocation parce que oui, ça n’était pas faux et la phrase de Melinda sur le nectar semblait bête maintenant qu’elle y pensait. Bien sûr que ce n’était pas un mythe mais en tant que créatures dont on ne connaissait pas grand-chose, c’était difficile de faire le tri entre ce qui était vrai et ce qui était faux dans ce qu’on disait sur les dieux. On disait beaucoup de choses farfelues sur les sorciers ou les autres créatures magiques, ce qui faisait que Melinda se méfiait un peu de ce qu’on pouvait dire ou lire sur les dieux.

« C’est vrai mais on lit tellement de choses sur les dieux, comment distinguer le vrai du faux ! »

Répondit-elle simplement continuant à rigoler. Tendant la tasse à Kristen, elle prit sa propre tasse et but une gorgée avant d’entamer la tarte.

« C’est délicieux ! Je devrais en parler à ma famille quand je rentrerais chez moi ! Si je rentre un jour ! »

Lâcha la brunette dans un soupir, elle semblait avoir perdu espoir sur son retour auprès des siens. Et Melinda pouvait comprendre, cela devait être si difficile d’être loin de ceux qu’on aimait, de ceux qui étaient de sa famille. Bien qu’elle ne le montre pas toujours, Mel tenait plus que tout au membre de sa famille, elle ne pouvait imaginer vivre loin d’eux plus d’un mois… Ne plus pouvoir voir ses frères mais aussi Solea ou Henry serait une vraie torture sans parler de tous les autres Halliwell. Si elle ne s’entendait pas forcément avec tous – par exemple, Coleen – cela ne l’empêchait pas de tous les aimer énormément.

« Je suis sûre qu’on trouvera un moyen de te ramener auprès de tiens ! Je suis prête à t’aider si tu en as besoin ! »

Melinda avait dit cela très sincèrement, sans même penser qu’elles venaient à peine de se réconcilier ou même de commencer une relation d’amitié. Puis, Melinda reprit la parole tandis que Melinda reprenait un bout de sa tarte.

« Tu as de la chance d’être avec ta famille ! La mienne même s’ils se battent souvent, je les aime ! C’est ma famille et elle me manque ! Après, c’est des histoires de croire qu’ils se faisaient la guerre souvent ! Les humains ne comprennent rien aux affaires divines ! »

Melinda hocha la tête parce qu’elle était tout à fait d’accord mais il fallait avouer que les dieux étaient bien trop discrets pour qu’on puisse découvrir quoique ce soit sur eux.

« Bien sûr nous n’y connaissons rien mais vous êtes tellement discrets qu’il est difficile de connaître la vérité sur vous ! Je comprends votre discrétion mais il ne faut pas nous en vouloir de raconter les bêtises sur vous ! Il faut dire que les humains quand ils ne savent pas aiment inventer des histoires ! Avant de connaître l’existence des sorciers, combien d’histoires étranges j’ai pas entendu sur nous ! Mais je suis contente d’avoir la chance de te connaître, je saurais enfin ce qui est vrai et ce qui est faux sur vous ! »

Finit-elle par dire avec un éclat de rire en repensant à toutes ces histoires plus farfelues les unes que les autres. Elle s’imaginait très bien ce que devait penser Kristen sur ce qu’elle entendait sur les dieux.

« C’est vrai que les choses ont un peu changées ! Les humains croient moins en nous, je parie que toi, tu ne pensais même pas que j’existais ! D’ailleurs, je suis sûre que tu ne connaissais même pas mon prénom ! Après, non, nous ne vivons pas de sacrifices pour nous nourrir ! Vu que comme je te l’ai dit, nous nous nourrissons du nectar, de fruits, de légumes et parfois d’animaux ! Bref comme vous ! C’est votre Eglise qui a créé cela de toute pièce, ce qui a énervé Zeus au passage ! Après, dans le passé, il était rare que nous nous mêlons aux humains, sauf Zeus qui voulait procréer avec des humaines ! C’est bien mon frère ! S’ils avaient vraiment besoin de nous, on les aidait, sinon, on les laissait régler leur problème seuls ! Maintenant, vous n’avez plus besoin de nous, alors on ne vient plus sur Terre ! Voilà, d’autres questions ? »

La jolie blondinette suivait avec attention ce que lui disait sa nouvelle amie parce que ça n’était pas tous les jours que l’on pouvait apprendre quelque chose directement à la source.

« Ah c’est donc l’église qui est à l’origine de toutes les légendes sur vous ! Ca ne m’étonne pas tiens ! Sachant ce qu’ils ont dit sur lancer comme idées sur les sorciers, j’aurais dû me douter que tout cela venait d’eux ! Je trouve cela dommage qu’on ait coupé les ponts avec une aide si précieuse ! Surtout pour l’idée de la religion qui est plus un problème qu’une aide pour nous humains ! »

Lâcha-t-elle dans un petit soupir parce que depuis longtemps, Melinda trouvait la religion inutile et c’était souvent elle qui était à l’origine des plus grandes guerres…

« J’en aurais encore une : d’où venez-vous ? Je veux dire comment naissez-vous ? Exactement comme nous, j’en douterais mais pourquoi pas maintenant que j’entends tout ce qu’on peut ignorer sur vous ? »

Peut-être était-ce une bête question mais cela avait toujours été une question qui avait interpellé Melinda : comment les dieux ou le Dieu avait-il lui vu le jour la première fois ? D’ailleurs, la blondinette se posait aussi la question pour l’homme et elle avait souvent été très attentive aux cours d’histoire pour cela.

code by shiya.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Kristen Illarig
Kristen: I Have A Right
Voir le profil de l'utilisateur

✘ messages : 209
✘ Age : 28
✘ Where are you ? : AvecThor
✘ Your job : Professeur
✘ Puissance : 390
✘ Your Mood : Sur ses gardes


The Book of Shadows
X Pouvoirs:
X Mes objets:
X Links & RP:
MessageSujet: Re: Enterrons la hache de guerre Lun 29 Oct - 19:52

Je me demande que les Humains ont bien pus écrire sur nous, les dieux pour que Mélinda ait des doutes. Il faut vraiment que je me renseigne là-dessus. C’est vrai, si les livres disent des conneries sur nous, ça ne m’étonne pas que les Humains nous prennent pour des mythes. Bon c’est vrai, c’est un peu de notre faute, car nous avons voulu laisser les Humains avoir leur propre religion. Mais quand même, ce n’est pas une raison de dire que nous n’existons plus. C’est faux, nous existons. Nous habitons au Mont Olympe, un monde caché des Humains. Nous ne voulons pas que les Humains pourrissent notre monde comme ils le font avec leur monde.

- Franchement, je ne sais pas ce que les livres disent de nous, mais tout est faux, je crois. Nous existons. Notre monde est parallèle au votre, mais nous vous surveillons quand même. Et si on a arrêté de vous surveiller, c’est parce que vous avez pris une autre religion. Nous acceptons votre choix, même s’il est un peu idiot. Ce n’est pas votre Dieu qui a crée le monde, juste la physique.

Non mais qu’est ce qui a pris par la tête d’un homme de faire croire ça aux autres. Il est complètement taré, en plus ses convictions ont fait de nombreuses victimes, entrainées de nombreuses guerres. Et tout ça pour qui ? Pour rien, car tout es faux. Franchement, les Humains sont naïfs. Bon, je ne vais rien dire de plus, car si Mélinda est une fervente croyante de cette religion, je ne tiens pas à l’avoir sur mon dos.

Puis j’en reviens à parler de ma famille et des miens, lui racontant les liens familiaux qui nous unissent tous. Mes frères et sœurs me manquent trop, sauf peut être Zeus. Depuis que je lui aie laissée les rênes du pouvoir, il se prend pour le dieu suprême. Plusieurs fois, je me suis engueulée avec lui. Nyx et Poséidon étaient toujours de mon côté, Hadès et Arès soutenaient Zeus. En général, nos disputes se finissaient toujours bien, on ne reste pas en froid très longtemps. Notre famille c’est sacré.

Mélinda me promet qu’elle m’aidera à rentrer chez moi. C’est très gentil de sa part, mais comment veux-tu qu’elle fasse ? Certes, je connais la puissance magique de sa famille. J’ai quand même connu son ancêtre, mais ça reste une humaine et seule une divinité peut retrouver le chemin de son monde. Oui, vous me direz : donc je le sais. Certes, mais je ne le ressens pas de portail magique qui me permettrait de rentrer chez moi :

- Merci Mél, mais je ne pense pas que tu puisses m’aider. Seule une divinité peut m’aider à rentrer chez moi. Mais pour le moment, ni moi, ni Thor n’avons ressentis la présence de portail magique nous permettant de rentrer chez nous. Je me demande si je manque à ma famille. S’ils sont à ma recherche.

Après ça, Mélinda se rend compte soudain que c’est l’Eglise qui a tout manigancé pour nous faire oublier aux yeux des Humains. Je remarqué qu’elle ne doit pas être une grande croyante, ce qui est plutôt rassurant :

- Tu nous rassures, j’ai cru que tu croyais en Dieu. Sache que Dieu n’existe pas et qu’il n’a crée personne. C’est une invention créée par un homme qui voulait se rendre intéressant. Ah si votre Eglise m’entend parler, elle me prendrait pour une sorcière. Faut dire, c’est comme ça que les chasses aux sorcières ont commencées. Et c’est comme ça que ton ancêtre est morte brulée sur un bûcher.

Avec ma réponse, Méli me demande comment nous, les Dieux, nous sommes nés. De la physique comme tout le monde. Sauf que la Nature nous a donnée des particularités surnaturelles et divines. Mais bon, je vais lui expliquer :

- Nous sommes nés comme vous, de la physique, de la Nature et des éléments chimiques. Comme les animaux, les plantes, les humains. Bref, nous sommes tous pareils. Après, la Nature nous a donnée à nous, dieux, des particularités magiques. Les Humains normaux, nous ont pris pour des divinités, alors ils nous ont appelés dieux. Notre monde nous l’avons découvert par hasard.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Enterrons la hache de guerre Dim 18 Nov - 11:36



✖Kristen & Melinda✖
« Enterrons la hache de guerre »

Melinda n’avait jamais réellement été quelqu’un de croyant et cela s’expliquait parce ses propres parents ne l’étaient pas. A vrai dire, comment pouvait-on avoir envie de croire en dieu quand on voyait ce que l’Eglise avait fait aux sorcières à l’époque des chasses aux sorcières. On les poursuivait, on les pendait ou les brûlait parce qu’on pensait qu’elles ensorcelaient les gens, qu’elles étaient nocives. Comment, après cela, pouvait-on avoir envie de croire en dieu. D’autant que les sorciers n’avaient rien à apprendre de gens qui ne croyaient pas en la magie mais à un Dieu qui avait créé le monde… Il fallait bien l’avouer, le fait que la magie soit à présent révélée permettait aux sorciers de ne plus être cachés mais surtout d’être moins inconnus aux yeux des humains. De l’avis de la jolie sorcière, il était certain que plus on cachait les choses et plus on avait peur de cette chose. Si le monde surnaturel a tendance à effrayer les humains quand ils ne connaissaient pas le monde surnaturel c’était parce qu’ils ne savaient pas de quoi il s’agissait. Pour eux, toutes les créatures magiques étaient mauvaises, tous n’étaient là que pour leur faire du mal. Ils étaient des monstres qui se cachaient sous leur lit pour les manger, les sorciers étaient là pour les ensorceler. C’est à cause de cette idée que les sorciers s’étaient retrouvés chasser par les humains pendant la chasse au trésor. Parce qu’ils avaient tous peur de ce dont ils étaient capables. L’inconnu avait toujours fait peur et cela ne changerait rien si on continuait à cacher aux yeux des humains le monde surnaturel. En réalité, au moment où les maîtres-sorciers étaient apparus à l’écran, cela ne l’avait pas touchée. La belle gérante se moquait un peu de ce qui se passait. Pour elle, ce n’était ni mal ni bien mais au fil du temps, elle avait tendance à voir tous les points positifs qui se dégageaient de cette révélation. Le fait qu’elle ne devait plus se cacher aux yeux de ses amis, ne plus avoir à leur mentir et trouver des excuses sur ses agissements. Et le fait que les humains avaient moins peur du monde surnaturel et magique. En fait, Mel ne comprenait pas tellement le comportement si violent de son grand frère Wyatt. Il était un virulent défenseur de la magie cachée mais la blondinette ne comprenait pas ses arguments et sa virulence.

« Franchement, je ne sais pas ce que les livres disent de nous, mais tout est faux, je crois ! Nous existons ! Notre monde est parallèle au vôtre, mais nous vous surveillons quand même ! Et si on a arrêté de vous surveiller, c’est parce que vous avez pris une autre religion ! Nous acceptons votre choix même s’il est un peu idiot ! Ce n’est pas votre Dieu qui a crée le monde, juste la physique ! »

La blondinette rigola en pensant à cela mais cela ne devait pas forcément faire rire la belle déesse qui ne devait pas trouver drôle que l’on dise des choses fausses à l’intention de son peuple. Avouons-le, Melinda avait beaucoup d’humour et souvent, elle se moquait de ce que l’on disait sur les sorciers, cela la faisait plus rire qu’autre chose mais peut-être que Kristen ne trouverait pas cela drôle. Elle stoppa donc de rire, mettant sa main devant sa bouche pour éviter de montrer son petit sourire. Ca n’était pas le moment de se disputer à nouveau avec la déesse.

« Je ne doute pas des bêtises qu’on peut avoir lu sur vous mais comme je le dis toujours, on se méfie toujours de ce qu’on ne connait pas ! Alors, on invente pour pouvoir se rassurer ! Ils ont fait pareils avec nous jusqu’à ce qu’on se dévoile à leurs yeux, on peut enfin rétablir la vérité ! Mais je n’ai jamais douté du fait que le monde n’avait pas été créé par magie par un Dieu unique ! »

La conversation se dirigea très vite sur la famille de Kristen et l’envie pour elle de rentrer chez elle. Sans hésiter une seule seconde, Mel proposa à la jeune femme de l’aider à retrouver son chemin. Bien sûr, elle se doutait qu’elle ne pourrait faire grand-chose mais si elle pouvait au moins lui apporter un peu d’aide.

« Merci Mel, mais je ne pense pas que tu puisses m’aider ! Seule une divinité peut m’aider à rentrer chez moi ! Mais, pour le moment, ni moi ni Thor n’avons ressentis la présence de portail magique nous permettant de rentrer chez nous ! Je me demande si je manque à ma famille ! S’ils sont à ma recherche ! »

La jeune femme sourit, elle se doutait bien que la déesse lui aurait dit cela mais cela n’empêchait pas Melinda de penser qu’elle pourrait lui apporter son aide d’une certaine manière.

« Je me doute que je ne pourrais pas t’aider énormément mais si je pouvais déjà te trouver une piste ! Peut-être que le Livre des Ombres pourrait nous aider à trouver une piste où chercher ! »

Lâcha la blondinette pleine d’espoir, elle avait tellement de ressources magiques, peut-être qu’une piste sur le monde des dieux existait dans ce monde dans tous les bouquins que possédaient les Halliwell. Ce n’était pas grand-chose mais c’était déjà cela.

« Tu nous rassures, j’ai cru que tu croyais en Dieu ! Sache que Dieu n’existe pas et qu’il n’a créé personne ! C’est une invention créée par un homme qui voulait se rendre intéressant ! Ah ! Si votre Eglise m’entend parler, elle me prendrait pour une sorcière ! Faut dire, c’est comme ça que les chasses aux sorcières ont commencées ! Et c’est comme ça que ton ancêtre est morte brûlée sur un bûcher ! »

La jeune femme fit une grimace en entendant l’histoire de Melinda, son ancêtre mais elle avait raison et c’était certainement une raison pour laquelle toute sa famille était peu croyante. Mais, Melinda savait déjà tout cela, c’était un contre-sens que cette histoire de Jésus et de Dieu qui avait créé le monde. En femme moderne, Mel croyait plus à la science qu’à la religion.

« Rassure-toi, je trouve cette idée stupide et ce qui est encore pire, c’est que des milliard de personnes y ont cru et qu’il y a encore des gens qui y croient ! »

Lâcha-t-elle en soupirant, elle avait déjà été insultée par des gens qui avaient peur d’elle et qui la croyait mauvaise parce qu’elle était une sorcière. Il existait encore des hommes qui voulaient brûler les créatures magiques comme si tous étaient mauvais.

« Nous sommes nés comme vous, de la physique, de la Nature et des éléments chimiques ! Comme les animaux, les plantes, les humains ! Bref, nous sommes tous pareils ! Après, la Nature nous a donné à nous, dieux, des particularités magiques ! Les Humains normaux nous ont pris pour des divinités, alors ils nous ont appelés dieux ! Notre monde nous l’avons découvert par hasard ! »

Cela étonna Melinda mais c’était logique en réalité. Elle n’y avait jamais réellement pensé mais c’était tellement logique que cette idée qu’ils étaient nés comme tout le monde mais qu’ils avaient hérité de pouvoirs bien plus forts que les autres. Ça n’était pas étonnant et Melinda se mit à rire en pensant qu’elle avait été aussi bête pour croire qu’ils étaient nés différemment.

« Quelle idiote je fais ! Evidemment que vous êtes comme nous mais avec des pouvoirs plus grands ! Tout cela prend tellement de sens maintenant que tu m’expliques cela ! Mais dis-moi, cela ne vous a pas vexé que les humains se détournent de vous comme cela ? Vous restez maintenant en dehors de nos affaires mais ça n’a pas dû être facile de se dire que vous ne pouviez plus intervenir chez nous ? »

Demanda finalement la jolie blondinette à la déesse.

code by shiya.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Kristen Illarig
Kristen: I Have A Right
Voir le profil de l'utilisateur

✘ messages : 209
✘ Age : 28
✘ Where are you ? : AvecThor
✘ Your job : Professeur
✘ Puissance : 390
✘ Your Mood : Sur ses gardes


The Book of Shadows
X Pouvoirs:
X Mes objets:
X Links & RP:
MessageSujet: Re: Enterrons la hache de guerre Ven 23 Nov - 16:58


Enterrons la hache de guerre
Kristen et Mélinda




Depuis plusieurs siècles je me méfie des humains et de leur avancé dans le monde. Leur nouvelle technologie me fait peur, j’ai l’angoisse que ces mortels découvrent mon monde et l’asservissent comme ils l’ont fait avec la Terre. Certes, nous les dieux, nous avons assez de pouvoirs et de puissances pour les vaincre. Mais les humains ont des armes très puissantes et ils pourraient bien nous vaincre. Je ne veux pas devenir un objet de laboratoire où je serais enfermée pour un animal, pendant que des scientifiques m’examinent. Et si cela arrive un jour, je serais séparée des gens qui me sont chers : Thor, Athéna, Nyx, Zeus et Poséidon. Mon âme-sœur et mes frères et sœurs, je ne pourrais pas vivre sans eux. Ils sont toute ma vie et j’ai vraiment envie de rentrer chez moi.

Hélas, ce n’est pas pour maintenant, Thor et moi, nous ne savons pas comment rentrer chez nous. Nous supposons qu’il faut aller dans le monde magique pour trouver une issue, mais ce n’est pas encore sur. Il faudrait qu’on se renseigne. Mais pour le moment, nous sommes condamnés à vivre sur Terre, entourés de ces humains qui me font peur, de ces sorciers et de leurs maitres que je déteste. Sans compter, les créatures : démons, sirènes, elfes et autres. Dans ces groupes, je n’ai pas beaucoup d’amis. Je me méfie trop des gens pour lier des amitiés. J’ai mis du temps à pardonner à Mélinda et encore je ne suis pas sur de totalement lui pardonner. Mais bon pour le moment, nous faisons connaissance. J’ai envie d’en apprendre plus sur sa famille, et elle sur mon monde. Alors nous échangeons nos connaissances sur nos mondes.

Bien sur, je ne suis pas étonnés quand elle me dit que les humains ont tout fait pour nous discréditer car ils ne nous connaissent pas, donc ont peur de nous. Je trouve ça complètement idiot, mais c’est ce qui a conduit à de nombreux conflits sur Terre. Les guerres de religion, les chasses aux sorcières dont a été victime l’ancêtre de Mélinda. Puis, c’est quoi cette histoire de dieu unique. C’est absurde. Dieu n’existe pas et n’a jamais existé :

- N’empêche, je voudrais bien connaitre l’idiot qui a dit ça, car il a entrainé des siècles de guerre au nom d’un dieu qui n’a jamais existé, dis-je d’un ton déconcertant.

Puis, Mélinda m’affirme sa volonté de m’aider à rejoindre mon monde et ma famille. Je lui en suis très reconnaissante, mais je lui fais savoir qu’une sorcière, même appartenant à une grande famille de magicienne, ne pourrait rien faire. Seule une divinité ou un prêtre divin pourrait m’aider

- Je te remercie vraiment de ton aide. Surtout que je n’ai pas été très gentille avec toi, la dernière fois.

C’est vrai que notre dernière rencontre n’a pas été très chaleureuse. Mais, faut savoir tirer un trait sur le passé.

Mélinda me propose alors de regarder dans son Livre des Ombres pour voir s’il n’avait pas une issue à mon problème

- Ah ce fameux Livre des Ombres, j’aimerais bien le voir. J’en ai tellement entendu parler, mais il ne faut pas être une Halliwell pour l’approcher ?

Puis s’en suit encore des questions sur les dieux et ma nature. Mélinda voulait vraiment savoir ce que le fait que les humains se détournent de nous, a agir sur nous :

- Bah pas grande chose. C’est sur, Zeus a été le plus concerné, car il était très important pour les humains, mais il s’en est remis. Après, ça ne nous change pas vraiment. Après, je suis sur que les humains se retourneront vers nous, quand ils seront que leur Dieu n’existe pas. Puis, je suis sur qu’il existe encore des gens qui croient en nous. Et vous alors les Halliwell, en qui consiste votre vie ? Vos Journées ? Vos attaques contre les démons ?






code by © Emma
Revenir en haut Aller en bas


Here you come
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Enterrons la hache de guerre

Revenir en haut Aller en bas

Enterrons la hache de guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed, the ultimate Battle. ::  :: 
HABITATIONS
 :: 
Alamo Square
 :: 
Manoir des Halliwell
-