Partagez|

Arrête de me chercher, Halliwell {Pv Wyatt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Arrête de me chercher, Halliwell {Pv Wyatt Mar 18 Sep - 16:10



✖Trinity & Wyatt✖
« Arrête de me chercher, Halliwell ! »

« Je vais le tuer cet Halliwell ! »

Pesta la belle Trinity lorsqu’elle entra dans son bureau et qu’elle vit sur son bureau une lettre de Wyatt Halliwell. Depuis le premier jour où elle l’avait rencontré, ce gars-là ne la laissait plus tranquille. En tant que sorcier, elle n’avait rien à lui reprocher, il était très puissant et très influent mais parce qu’il n’était pas content de la décision qu’avaient prise les maîtres-sorciers, il ne cessait de la harceler. Il avait pris pour cible Trinity parce que la pauvre sorcière avait eu le malheur de l’accueillir dans son bureau lorsqu’il était venu se plaindre auprès du BFO. Il était venu les voir, dégouté de la révélation qu’ils avaient faite, et il avait crié qu’ils étaient inconscients, qu’ils allaient mener le monde à sa perte et qu’il fallait qu’ils arrangent tout cela. Tranquillement, avec le calme qui la caractérisait, miss Hoffman avait pris le jeune homme dans son bureau, croyant qu’elle réussirait à le calmer et à lui expliquer leur point de vue. Et si elle ne le convainquait pas au moins peut-être arriverait-elle à le calmer. Elle s’était mis le doigt dans l’œil, le jeune homme n’en démordait pas et voulait démontrer le mal qu’ils avaient et qu’ils feraient encore aux simples mortels et aux autres. Quel était son but ? La culpabiliser ? Oui, certainement et ça fonctionnait mais cela la rendait folle de rage également. D’autant que même s’ils étaient restés dans l’ombre, toutes ces personnes seraient mortes parce que même cachée, la magie faisait déjà des ravages. Au moins, les humains et les sorciers pouvaient maintenant faire équipe et les dérives pouvaient être plus facilement canalisées. Bien sûr, comme toujours, cela ne pouvait pas être parfait et, ces photos à l’appui, il y aurait toujours des morts à cause de la magie…

A peine arrivée au bureau, la jeune femme sortit en trombe de son bureau sous le regard interrogateur de ses collègues. Rouge de colère, elle allait avoir une explication avec Wyatt et lui demander d’arrêter de la harceler parce que cela ne changerait rien à ce qui se passait. Il voulait un bouc-émissaire ? Il s’étai trompé de cible parce qu’elle n’allait pas se laisser faire sans réagir. Si elle devait lui donner une bonne leçon pour qu’il arrête, elle ne se formaliserait pas de cela. Bien sûr, Trinity pouvait faire empirer les choses mais avait-elle un autre choix que pour le faire arrêter ? Pas vraiment. En quelques minutes, elle était à l’école de magie puisque l’entrée de l’école se trouvait justement dans le bureau où elle travaillait. Comme une folle, elle chercha le jeune homme dans les couloirs, dans les salles de cours et vit qu’il n’était pas là. Elle se dirigea donc vers le bureau du jeune homme aussi violemment que lui était entré la première fois chez eux… En trombe, elle ouvrit la porte de son bureau et tomba sur le jeune homme en train de travailler. Sans même lui dire bonjour, elle s’approcha de lui et dit :

« Putain, Halliwell, tu vas arrêter de m’envoyer tes photo à la con ! »

Elle lui balança les photos sur le bureau alors qu’elle reprenait déjà la parole :

« Tu crois que tous ces meurtres ne seraient pas arrivés si la magie était encore cachée ? Si c’est le cas, tu te mets le doigt dans l’œil mon pauvre ami ! Tu serais bien naïf aussi ! »

Elle avait mis ses mains sur les hanches attendant ses explications mais bien décidée à ne pas lui laisser le choix de la laisser tranquille à partir de maintenant.

code by shiya.



Dernière édition par Trinity J. Hoffman le Ven 5 Oct - 16:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Here you come
Wyatt M. Halliwell
Wyattosaurus-Rex

Voir le profil de l'utilisateur

✘ messages : 153
✘ Your job : Professeur
✘ Puissance : 275
✘ Your Mood : Charmante


The Book of Shadows
X Pouvoirs:
X Mes objets:
X Links & RP:
MessageSujet: Re: Arrête de me chercher, Halliwell {Pv Wyatt Mer 19 Sep - 12:02

Il avait fait fort, sur ce coup. Il avait enregistré sur CD une émission qui passait à la télévision mais pas n’importe lequel ! de plus, il avait déchiré la page de journal qui parlait de cette même émission. Mais Wyatt n’aurait jamais pu passer à côté de « Secret Power », l’émission de télé réalité qui enfermait des candidats sorciers dans une grande demeure et où l’objectif de chacun était de découvrir le pouvoir secret des autres tout en dissimulant le sien ! Il avait joint son enregistrement et le journal dans un colis recouvert d’un délicat mot comme toujours : « D’ici quelques semaines, nous ne serons plus que des bêtes de foire. Merci. » En soulignant le merci. Il lui était inutile de signer car le destinataire allait tout de suite savoir de qui ce courrier provenait. C’est donc l’adresse de Trinity qu’il écrivit sur la grande enveloppe brune avant de la poster lui-même à son boulot. Il partit ensuite donner ses cours, la journée s’annonçait comme toute les autres. Une leçon, deux leçon, il se retira ensuite à son bureau pour profiter d’une pause. Mais il n’y avait rien d’autres à faire ici que du travail, alors il entama quelques copies à corriger avant l’arrivée incongrue d’une furie.

« Putain, Halliwell, tu vas arrêter de m’envoyer tes photo à la con ! »

Heureux qu’elle soit la première en colère il lui répondit d’un mielleux ‘bonjour’ sous un sourire hypocrite. Il se leva de son bureau puis traversa la pièce pour fermer délicatement la porte, sachant pertinemment que ce sentiment de victoire en lui allait vite céder à la colère à son tour.

« Tu crois que tous ces meurtres ne seraient pas arrivés si la magie était encore cachée ? Si c’est le cas, tu te mets le doigt dans l’œil mon pauvre ami ! Tu serais bien naïf aussi ! »

« Je rêve, c’est toi qui me parle de naïveté ? En croyant que tout le monde il est gentil au point que dévoiler notre secret rendra bien sûr les humains très compatissants à notre pauvre sort ? » répondit-il du tac au tac une fois la porte refermée. Il partir devant son bureau pour regarder rapidement les photographies, absolument certain de ses convictions. Wyatt prit alors une voix légèrement fluette pour imiter moqueusement son interlocutrice.
« Ensemble, nous vaincrons tous ces démons ! » s’écria-t-il avant de reprendre sa voix et son sérieux, faisant disparaître le sourire hagard qu’il avait. « Tu parles ! Aujourd’hui on doit tous faire attention à nos petites fesses parce qu’une bande d’égoïste a décidé de foutre en l’air ce que nos ancêtres ont mis des siècles à préserver ! »

Il ne comprenait pas comment des gens pouvaient vivre sous cette opinion. Comment des sorciers pouvaient se rallier à cette décision et surtout, comment ces gens ont pu tout dévoiler sans demander ce qu’en pensait les autres sorciers avant ! Les innocents n’étaient plus les humains dorénavant, mais tous les sorciers qui tentaient désespérément de en pas être mêlés à cette histoire. Si encore c’était le seul problème, peut-être que Wyatt ne serait pas aussi insistant, mais il y avait beaucoup trop d’autres mauvaises choses qui découlaient de cette année de misère pour qu’il laisse passer ça. Jamais il ne changera d’avis, et demain n’était pas la veille qu’il cesse sa quête qu’il avait entreprise il y a deux années. Wyatt avait promis à tous ceux qui le soutenaient qu’il retrouvera les nettoyeurs, et qu’il découvrira enfin pourquoi ces derniers n’avaient pas fait leur travail, le jour où le secret de la magie fut dévoilé. Pourquoi ne sont-ils pas apparus pour effacer la mémoire de tous les spectateurs. Ou juste pour empêcher les sorciers de dévoiler leurs sombres desseins, car c’était plutôt prévisible à ce moment. Les nettoyeurs étaient bien leur seule et unique chance de retrouver la vie qu’ils avaient avant. Car maintenant, en plus de devoir lutter contre les démons, ils devaient aussi se méfier des humains.
Revenir en haut Aller en bas


Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Arrête de me chercher, Halliwell {Pv Wyatt Ven 5 Oct - 16:32



✖Trinity & Wyatt✖
« Arrête de me chercher, Halliwell ! »

Trinity n’en pouvait plus de mister Halliwell, il la rendait folle et ayant besoin d’une cible, il avait décidé que Trinity devait prendre pour tous les maîtres-sorciers qui avaient décidé de mettre la magie en avant. Et quel était le mal ? Après tout, que ce soit connu ou non, il y avait toujours autant d’abus que ce soit d’un côté ou de l’autre. Mais pour l’un comme pour l’autre, c’était un bien pour un mal selon Trinity. Les créatures magiques pouvaient enfin vivre sans se cacher, être eux-mêmes sans mentir à tous ceux qu’ils aimaient – les sœurs Halliwell elles-mêmes avaient dû mettre entre parenthèses de vie humaine pour la magie, elles s’étaient éloignées de leurs amis pour éviter de leur mentir sans arrêt - et pour les humains, ils n’étaient plus dans le flou, ils pouvaient eux-mêmes savoir ce qui se cachait vraiment dans le noir. Ils sauraient comment faire pour mieux se défendre. En gros, Trinity voyait cela d’un œil positif pour l’une des premières fois de sa vie. Depuis la mort de sa fille Grace, elle n’avait plus jamais eu goût à la vie sauf quand elle s’occupait de ses petits orphelins. Or, aujourd’hui, elle avait un nouveau but dans la vie : montrer que leur décision était la bonne en gardant un œil sur les uns et les autres. Bien sûr qu’elle était conscience qu’il y aurait des abus de l’un côté comme de l’autre mais les institutions comme la BIS ou le BFO étaient là pour y mettre de l’ordre. Wyatt semblait penser qu’ils n’avaient pensé à rien, que les maîtres-sorciers n’avaient pas longuement pesé le pour et le contre de cette révélation, ils savaient combien cette décision serait importante. Si les nettoyeurs ne s’étaient pas opposés à cette idée, peut-être qu’il y avait une raison. Mais têtu comme une mule, Wyatt ne voulait rien savoir, il n’admettrait jamais que cette décision n’était pas si mauvaise et trouverait toujours des meurtres perpétrés au nom de la magie ou au nom de la normalité. Sauf que ça, ça arrivait aussi quand la magie était cachée et pour miss Hoffman, ce n’était pas plus facile à l’époque de gérer les abus. Au contraire, sans réelle hiérarchie – à part les fondateurs et les nettoyeurs – c’était l’anarchie chez les créatures magiques. Maintenant, il était possible de punir un démon sans le tuer pour autant. Ce qui lui donnait une chance de se racheter s’il le voulait…

Ce fut donc furibonde que la belle Trinity entra dans le bureau de Wyatt à l’école de magie. Elle comptait bien lui dire ses quatre vérités et le menacer d’arrêter de l’emmerder. Cela ne changerait strictement rien de toute façon, les choses étaient faites et cela ne changerait rien qu’il continue de leur montrer qu’il pensait qu’ils s’étaient tous trompés. Quand il la vit, il lui sourit, semblant jubilé de l’effet de son petit colis. Doucement, il se leva et alla fermer la porte tandis que la jolie brune continuait de lui dire ce qu’elle avait sur le cœur. Pourquoi est-ce qu’elle le prenait aussi mal ? Pourquoi fallait-elle qu’elle le contente en lui montrant que cela la touchait ? Parce qu’elle n’était pas insensible à ces attaques, ne supportant pas qu’il la considère comme celle qui avait tué ces sorciers… Elle avait un cœur et il s’évertuait à le piétiner pour lui montrer qu’il avait raison et qu’elle n’en pouvait plus la pauvre sorcière…

« Je rêve, c’est toi qui me parle de naïveté ? En croyant que tout le monde il est gentil au point que dévoiler notre secret rendra bien sûr les humains très compatissants à notre pauvre sort ? »

La brune écarquilla les yeux en entendant cela… Quelle bêtise de croire que c’était la raison du Tournant. Rendre les humains compatissants, les croire si gentils, bien sûr que non. Si les maîtres-sorciers avaient décidé de dévoiler la magie, c’était en premier pour toutes les créatures magiques parce qu’il était certain qu’il fallait commencer à vivre en paix les uns avec les autres. Si personne ne se décidait à le faire, il y aurait toujours cette peur de l’étrange, cette preuve de l’inconnu. Maintenant qu’ils savaient, évidemment, les choses n’étaient pas simples, il fallait que les êtres humains s’habituent et cela prendrait des années. Mais, c’était une premier pas et c’était un pas nécessaire pour que plus tard, ils puissent tous vivre les uns avec les autres sans plus avoir de peur de l’autre…

« Ensemble, nous vaincrons tous ces démons ! »

D’une voix fluette, mister Halliwell se mit à crier cette phrase, faisant mine de l’imiter… Son sourire avait disparu mais il reprit également son sérieux et finit par dire :

« Tu parles ! Aujourd’hui on doit tous faire attention à nos petites fesses parce qu’une bande d’égoïste a décidé de foutre en l’air ce que nos ancêtres ont mis des siècles à préserver ! »

Ce fut à Trinity de sourire : les anciens n’avaient rien fait pour les en empêcher, il y avait bien une raison et c’était bien ce qui la confortait dans l’idée qu’ils avaient bien fait. Toujours les bras croisés, elle s’avança vers le jeune homme, tentant de reprendre son calme à son tour… Étaient-ils capables de parler sans s’énerver ? C’était peu probable mais elle essaierait pour faire comprendre son raisonnement, même si elle était sûre qu’il avait compris mais qu’il était trop têtu pour s’ouvrir à cette idée… Il était très conservateur quand on le regardait ce jeune Halliwell… Pourtant, il était bien plus jeune qu’elle, ce que la brunette trouvait dommage qu’à son âge, il soit si fermé d’esprit…

« Nous ne sommes pas naïfs, nous n’avons pas fait ça en pensant qu’on serait compris par les humains ! En réalité, c’est pour que nous puissions vivre sans nous cacher, sans cacher qui nous sommes vraiment ! Et plus tôt on le faisait plus tôt on peut déstigmatiser la magie aux yeux des humains ! Ils ont peur de ce qu’ils ne connaissent pas et plus tôt ils s’habitueront et plus vite, on pourra tous vivre mieux ensemble ! Ce n’est pas parfait et ça ne le sera pas tout de suite mais à force, on peut finir par vivre ensemble sans s’entretuer ! »

Puis, faisant encore un pas vers le sorcier, elle dit d’une voix plus ferme :

« Et ne crois pas qu’on a pris cette décision sans réfléchir, on a pesé les pour et les contre et on était pratiquement tous d’accord que les pour l’emportaient sur les contre ! Oh ! Je pourrais te citer tous nos arguments de toute façon, tu es bien trop têtu pour les approuver mais la plupart des anciens sont d’accord avec nous vu que les maîtres-sorciers sont les plus vieux d’entre nous, certains étaient là à l’origine de la magie ! »

Puis, un sourire sur le visage et sur un ton plus malicieux, elle rajouta :

« Pourquoi crois-tu qu’on nous a laissé faire ? Il y avait les fondateurs, les anciens et les nettoyeurs qui auraient pu nous arrêter mais personne ne l’a fait et ce n’est pas pour rien ! Contrairement à toi, ils ont ouvert leur esprit et on comprit nos arguments qu’on leur a exposés après de longues discussions ! Les nettoyeurs auraient pu revenir en arrière, ils ne l’ont pas fait ! Les anciens auraient pu ne pas voter la mention, ils l’ont votée pourtant ! Et les fondateurs auraient aussi pu mettre leur veto mais ils ont également accepté de suivre l’idée qu’on leur a exposée ! »

Lâcha-t-elle tout simplement mais en sachant très bien que même cet argument ne lui ferait pas changer d’avis. Il trouverait sûrement une autre excuse sur le fait qu’ils aient dit oui, qu’ils n’ont pas bien compris ce qu’ils faisaient ou autre… Mais les faits étaient là : les anciens, les fondateurs et les nettoyeurs, les hautes autorités de la magie avaient dit oui – il y avait toujours des exceptions évidemment – à la motion… Les maîtres-sorciers n’étaient pas seuls à avoir décidé de dévoiler la magie aux humains…

code by shiya.

Revenir en haut Aller en bas


Here you come
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Arrête de me chercher, Halliwell {Pv Wyatt

Revenir en haut Aller en bas

Arrête de me chercher, Halliwell {Pv Wyatt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed, the ultimate Battle. ::  :: 
LA TERRE
 :: 
L'Ecole de Magie
-