AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Pour un sourire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Pour un sourire Mar 18 Sep - 16:13

Ces derniers temps, Tamara souriait tout le temps. Elle avait l'air d'une idiote, s'arrêtant d'écouter ses interlocuteurs pour regarder le ciel d'un air rêveur et retrousser les coins de sa bouche joyeusement. Quand on lui demandait ce qui la mettait dans cet état-là, elle répondait tout simplement qu'elle était amoureuse. Elle ne disait pas grand chose sur son petit ami mais laissait deviner qu'elle le trouvait séduisant, galant et intéressant, et que son petit côté mystérieux la faisait fondre. Elle ne l'avait présenté à aucun de ses amis et restait évasive lorsque l'on demandait à faire sa rencontre. En apparence, ce n'était pas bien méchant, au contraire, puisqu'elle avait l'air heureuse, mais elle en négligeait sa mission de sorcière.

Ce n'était pas qu'une amoureuse transie, c'était aussi et surtout une sorcière qui luttait contre les démons. Du moins, ordinairement, c'était ce qu'elle faisait régulièrement depuis ses dix-huit ans. Mais ces derniers temps, son attitude béate la rendait distraite et sans la protection de son être de lumière, elle serait sans doute morte en faisant une bêtise dans ses combats contre les démons. L'ironie, c'était qu'elle était tombée amoureuse d'un démon, sans bien sûr le savoir. Kaleb s'était fait passé pour un simple humain et un parfait petit ami. Il ne s'était pas contenté de la séduire pour qu'elle lui ouvrit les cuisses. Il avait mis le paquet pour qu'elle tombât amoureuse de lui. Tamara n'était pas son but, elle était un moyen de l'atteindre. Il voulait concocter un puissant aphrodisiaque pour mener à bien ses desseins et avait besoin du cœur amoureux d'une sorcière éprise de lui.

Tamara ne souriait plus. Elle ne sourirait plus jamais. Allongée toute nue sur son lit, son corps portaient les marques d'une violente lutte. Sa peau était toute éraflée et des échardes étaient plantées dans ses plaies ; le mobilier avait été démoli et on pouvait deviner qu'avant d'être déposée sur le lit, elle avait été projetée dans tous les recoins de sa chambre. Mais le stigmate le plus impressionnant de cette lutte, c'était sa cage thoracique qui avait été ouverte comme une boîte, les côtés brisées et relevées sortant de sa poitrine. A l'intérieur, il n'y avait plus de cœur. Celui-ci, après avoir été métaphoriquement brisé par la trahison de son amant, avait été littéralement arraché.

Dans la même pièce, Kaleb se servait des instruments de magie de Tamara pour préparer sa potion. Après avoir arraché le cœur de la sorcière, il devait s'assurer qu'il fût encore chaud pendant qu'il concoctait son breuvage et s'était dépêché de s'y mettre. Il avait d'ailleurs quasiment fini. Il était assis sur un petit tabouret, dos à la porte de la pièce. Il ne s'était pas rhabillé, ayant tué la sorcière après lui avait fait l'amour. Entre ses cuisses, il y avait le chaudron de Tamara dans lequel il avait écrasé son cœur avant d'y ajouter d'autres ingrédients en psalmodiant une incantation de magie noire. Il était difficile de saisir ce qu'il disait pour un profane. C'était une langue morte oubliée parlée à l'envers. Un langage démoniaque
__________
HJ : Comme convenu, je te défie de mettre les mots suppositoire et baveux dans ton post. ;)
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Wyatt M. Halliwell
Wyattosaurus-Rex

Voir le profil de l'utilisateur

✘ messages : 153
✘ Your job : Professeur
✘ Puissance : 275
✘ Your Mood : Charmante


The Book of Shadows
X Pouvoirs:
X Mes objets:
X Links & RP:
MessageSujet: Re: Pour un sourire Mar 18 Sep - 20:29

« Mais tu dérailles ?! »
Avait hurlé Wyatt sur sa protégée, de plus en plus agacé par l’air béat de cette dernière. Il avait l’impression que quelqu’un avait jeté un sort sur sa guerrière habituellement si prudente, mais dont il venait de sauver les miches d’un démon. Il eut beau la secouer, crier dessus, elle semblait si sereine qu’il songea sérieusement à la ravager de claques. Elle s’excusait de son imprudence, disait que ça n’arrivera plus et semblait presque effrayée par la colère du Halliwell mais la vérité, c’est que ce dernier s’inquiétait pour sa protégée. Jamais encore elle ne s’était comportée ainsi et il y avait de quoi se faire du souci quant à ce changement si soudain. Il aurait aimé rencontrer l’élu pour lui dire quelques mots plutôt houleux. D’ailleurs, le moment propice où elle affirma ces mots déclencha chez l’homme un choc : Il ne s’attendait pas à ça.
Son « Je suis amoureuse… » eut l’effet d’un coup de suppositoire entré à l’envers dans les fesses. Il s’appuya contre le mur et s’assit, troublé. Non pas qu’il soit jaloux ni possessif, mais l’amour était bien une belle connerie qui menait à la perte les chevaliers comme lui ! Certes il avait des sentiments lui aussi, mais était loin de l’état de sourire bêtement comme Tamara. Après cette dispute, la sorcière fit plus attention à ses actions.

Du moins jusqu’à ce jour.
L’homme était paisiblement en train de fouiller dans les affaires d’un membre de sa famille lorsqu’il perçut le très faible « Help » dans sa tête. La voix d’un protégé qui l’appelait. Cela ne dura qu’une demi-seconde, à tel point qu’il ne reconnut pas qui c’était. Une femme, il en était certain. Qui que ce soit, la connexion magique s’était perdue et il redoutait fortement que l’émetteur soit en grand danger, voire pire. Il débarqua à l’improviste dans la demeure de deux de ses protégées mais se fit remballer parce que non, ce n’était pas elles qui l’avaient appelé. Il s’éclipsa ensuite dans l’appartement de Tamara sans arme ni breuvage. Juste un T-shirt vert foncé à manches courtes et un short qui s’arrêtait au-dessus des genoux. Une fois dans le salon, il s’aperçut de la pagaille et sut aussitôt que c’était elle qui l’avait appelé. Il cria son nom en vain en se ruant sur la chambre. Il la vit aussitôt et son cœur s’emballa alors qu’il se précipitait dessus dans l’espoir de la rétablir. Mais vu l’état horrifiant dans lequel était le cadavre, il n’y avait plus rien à faire. Alors il remarqua la présence d’un autre et se tourna vers lui, furibond.

« Tu vas payer ça, connard ! » s’exclama-t-il en lâchant quelques postillons comme un baveux. Rempli de colère et la main posée sur la poitrine ouverte et ensanglantée de la victime, il se rua de tout son poids sur son adversaire, n’écoutant plus que ses émotions et se voyant bien massacrer un nouveau démon aujourd’hui pour l’honneur et la vengeance. Ses muscles se contractaient, ses veinent ressortaient, la peau de ses bras commençait à verdir alors que ses yeux viraient au jaune sous des pupilles reptiliennes. Des grognements sortirent de sa bouche alors qu’il fonçait sur ce salopard qui venait de tuer Tamara, il s’apprêtait visiblement à se transformer pour n’en faire qu’une bouchée.

[Pour toi ce sera : Baleine & BD]
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Pour un sourire Mar 18 Sep - 21:12

Kaleb terminait d'invoquer le pouvoir d'Ishtar, déesse babylonienne de l'amour charnel et de la guerre, tout en touillant la potion qui mijotait dans le chaudron avec un bout de côte qu'il avait arraché à sa pauvre victime. En voyant le liquide rosâtre se colorer pour devenir aussi noir que les ténèbres et en sentant une odeur de raisin venir lui chatouiller les narines, il savait que son rituel fonctionnait parfaitement. Ce n'était pas la première fois qu'il préparait ce poison aphrodisiaque, il l'avait déjà fait plusieurs fois. La principale difficulté était d'obtenir un cœur amoureux de la qualité de celui de Tamara. Pas assez d'amour ou de magie, et la potion était bonne à jeter.

Lorsqu'un intrus pénétra dans la chambre, il profita du temps que ce dernier utilisa pour aller au chevet de Tamara et constater qu'elle ne sourirait plus jamais, pour terminer ses psaumes maléfiques. Il ne pouvait pas se permettre d'arrêter. Néanmoins, alors qu'il lui restait quelques mots à prononcer, il entendit à ses bruits de pas que l'intrus lui fonçait dessus, de toute évidence pour lui faire payer la funeste fin de la sorcière. Kaleb se tenait dos à lui. La lumière ne l'éclairait pas très bien. Le rituel avait été assez éprouvant et le faisait transpirer, de la sueur faisant briller son grand dos dénudé tandis que les ombres lui caressaient les fesses.

La main libre de Kaleb se leva et il claqua des doigts. Il venait d'utiliser son pouvoir télékinétique sur Wyatt. Il ignorait que celui-ci essayait de se transformer en dinosaure et avait peut-être réagit à temps, n'ayant pas le pouvoir de soulever une créature pesant plusieurs tonnes. En revanche, le poids d'un humain ne lui causait guère de difficulté et Wyatt fut violemment projeté par une force invisible. Comme il ne restait plus beaucoup de meubles à casser, c'est contre un mur qu'il envoya Wyatt, où il explosa avec son dos une étagère pleine de BD qui lui tombèrent sur la tête. Puis, d'un autre geste de sa main, Kaleb projeta Wyatt vers le lit. Celui-ci était déjà occupé quand le sorcier tomba dessus de tout son poids et le fit s'effondrer, dégageant le corps de sa protégée qui fut jetée sur le sol comme une baleine échouée.

L'instant suivant, Kaleb avait terminé sa potion et un grand sourire illuminait son visage. N'oubliant pas l'importun, il se téléporta sur lui en emportant son tabouret. Le démon apparut debout sur le lit, un pied entre les cuisses de Wyatt et l'autre lui écrasant la poitrine. Il toisait le sorcier d'un air dominateur. La seule source lumineuse de la pièce venant de son dos, sa nudité frontale était partiellement dissimulée par les ombres. Dans ses mains, il tenait le tabouret qui avait laissé une marque sur ses fesses parce qu'il était longtemps resté assis dessus mais j'aurais peut-être pas du le préciser parce que ça casse l'ambiance là.

"Bonjour, je suis le petit ami de Tamara, pour vous servir !"

Dit-il avec son accent anglais et d'un ton joyeux, tout en frappant le sorcier à la tête avec le tabouret.

___________
HJ : croûte, kiwi et tank
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Wyatt M. Halliwell
Wyattosaurus-Rex

Voir le profil de l'utilisateur

✘ messages : 153
✘ Your job : Professeur
✘ Puissance : 275
✘ Your Mood : Charmante


The Book of Shadows
X Pouvoirs:
X Mes objets:
X Links & RP:
MessageSujet: Re: Pour un sourire Mar 18 Sep - 21:57

Foncer tête baissée ne lui apporta ni réconfort ni victoire. Il se rendit clairement compte de la situation lorsque son bassin craqua au contact d’un choc dur. Il sut qu’il n’avait pas affaire à un démon ordinaire et poussa un cri de rage ou de douleur lorsqu’il atterrit sur le lit. Sa transformation se coupa nette et ses yeux reprirent leur bleu initial. Non parce qu’il jugeait préférable de se battre sous forme humaine, mais parce que contrairement à Hulk c’était la concentration qui le transformait, et non la colère. Dans la bataille frénétique, il fit tomber son précieux mémoire qu’il gardait avec lui parce que s’il se permettait de fourrer son nez dans les affaires des autres, qui garantissait que sa famille ne faisait pas de même pour ses biens ? Il prit le temps cette fois d’analyser comme il le pouvait son ennemi. Ses yeux étaient pétillants de colère et malgré tout le sang-froid dont il devait faire preuve, il était clair que la colère le dominait en cet instant. Une question le tarauda quelques instants : Pourquoi était-il nu ? Quel idiot de démon prendrait plaisir à tuer ses ennemis à poils ? Kaleb passait pour un véritable sadique auprès de Wyatt qui maudissait ce sale imberbe (tous étaient imberbes s’ils n’avaient pas autant de fourrure que Wyatt poilu comme un kiwi.).

Alors qu’il se redressait pour reprendre le combat, un soudain poids lui reclaqua le dos contre le matelas. Il se retrouva dans une étrange position fortement déplaisante en dessous du démon, et cela ne lui plut absolument pas. Ne parlons pas des paroles du salaud qui ajoutèrent beaucoup à sa colère lorsqu’il annonça être le petit ami de Tamara. Wyatt savait bien qu’il aurait dû demander à le rencontrer plus tôt, il était certain qu’il aurait de suite flairé l’embrouille ! S’il réagit avec son pouvoir, le temps d’activation de ce dernier ne lui épargna pas le violent coup qu’il se prit sur la tête. Son bouclier apparut dans un cri de douleur et le débarrassa de son agresseur en l’envoyant valser contre le plafond puis retomber presque à la verticale. Wyatt roula sur le côté et tomba du matelas en se tenant la tête. Et le temps de se faire à la douleur fulgurante sur son crâne probablement ouvert, il maintint avec force les parois bleutées qui l’entourait, les rendant plus solides qu’un tank. Depuis tout petit, ce bouclier se déclenchait presque instinctivement en cas de danger. Elle avait protégé son berceau, elle tentera de le protéger aujourd’hui encore !

Wyatt reprit rapidement tous ses esprits. Il ignora le sang coulant sur le côté de son visage pour se relever péniblement. Il aura une bien belle croûte juteuse plus tard ! Il aurait dû prendre une arme. N’importe quoi, un flingue ! Ca ne tuait peut-être pas les démons, mais ça retenait leur attention le temps qu’il leur saute dessus avec un poignard et une incantation. En parlant de ça, il tenta d’en faire une de toute urgence pour se défendre.

« Terminer le combat avant toute larme,
Pour que justice règne ici-bas.
Par l’honneur et le sang il me faut une arme,
Pour venger la mort de Tamara.
»

Il n’eut pas droit à un pistolet comme il l’aurait souhaité. En revanche, une bonne dague antique et bien rouillée apparut dans son main à son grand désarroi. Même pas sûr qu’elle coupe encore ! Mais Tamara devait bien avoir quelque chose. Wyatt décida de passer à l’offensive avant que le pouvoir télékinétique adverse ne le fasse voler quelque part encore. Parce que son bouclier le protégeait des coups physiques, c’est cool, mais c’est tout. Alors il leva le poing à hauteur de sa hanche et déforma son joli bouclier bleu. Maintenant, c’était le démon qui se retrouvait piégé par un bouclier dont le format se rétrécissait autour de lui tandis que le sorcier se précipitait vers la sortie de la chambre dans l’espoir d’échapper à un vol plané de son corps.

[Étoile - Analphabète - prise]
Revenir en haut Aller en bas


Here you come
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Pour un sourire

Revenir en haut Aller en bas

Pour un sourire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed, the ultimate Battle. ::  :: 
HABITATIONS
 :: 
Cole Valley
-