Partagez|

You can count on me - Melinda&Chris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


✘ messages : 59
✘ Puissance : 279


The Book of Shadows
X Pouvoirs:
X Mes objets:
X Links & RP:
MessageSujet: You can count on me - Melinda&Chris Mer 19 Sep - 16:17




Melinda&Chris - You can count on me


    « Chris, je crois que c'est bon, tu peux rentrer chez toi ! »

    Ledit Chris acquiesça. Une fois n'est pas coutume, Christopher Halliwell se montrait indispensable sur son lieu de travail. Et c'est à peine exagéré ! C'était un vendredi de début de soirée, et le vendredi, Chris était en gériatrie. Ce n'était pas son service préféré, mais il fallait admettre qu'il avait son petit succès là bas ! Combien de petites mamies étaient amoureuses de lui ! Il fallait lui reconnaître cela, il faisait les piqures avec une douceur inimitable ! Cette pensée faisait sourire le jeune homme, alors qu'il se téléportait chez lui. Dans le manoir, il croisa une Henry Jr devant la télé, et entendit qu'une de ses cousines se préparait à sortir. Comme bien des vendredi soir, en bref. Wyatt n'était pas là, probablement occupé à l'école de magie, Melinda non plus. Elle avait du aller travailler au P3 un peu plus tôt que d'habitude. Chris n'avait pas envie de sortir ce soir là. Non, il était épuisé par une journée très très longue, et ne rêvait que d'une seule chose : un bon thé, quelques biscuits, et au lit ! Souvent, lorsqu'il était fatigué, il s'offrait ce rituel que sa mère avait instauré lorsqu'il était petit. Mais avant cela, passage obligé par la chambre, où il pouvait se changer. Un jean, un tee shirt, une petite veste, parce que mine de rien, la fatigue aidant, le jeune homme avait un peu froid. Et il se laissa tomber sur son lit, fixant le plafond. Hormis la voix de Skylar au téléphone, et le son de la télévision au rez de chaussée, le manoir était calme.

    Chris avait fermé les yeux, laissant son esprit vagabonder. Skylar avait raccroché, il entendait maintenant le bruit de l'eau. Probablement prenait-elle une douche. Et soudain, cela arriva. Comme ça, comme si de rien n'était. La sensation que quelque chose n'allait pas frappa Chris de plein fouet. Il rouvrit les yeux, et fronça les sourcils. D'où est ce que cela lui venait ? Quelque chose clochait. Le jeune homme attrapa son téléphone. Pas de messages. Vingt heure trois. Tout paraissait normal. Pourtant, il semblait bien que quelque chose n'allait pas. Il se leva, fit le tour de sa chambre. Par tous les saints, qu'arrivait-il ?

    Un jour, alors qu'il était bien plus jeune, sa tante Phoebe lui avait parlé d'une sorte de lien, dont disposaient les sœurs Halliwell. C'était ténu, mais bien réel. La sensation de savoir si les sœurs avaient un problème. Elle lui avait aussi dit, qu'un jour, peut-être, les enfants découvriraient qu'ils disposaient d'un tel lien. Mais elle espérait que non, vraiment, ayant découvert le sien au moment même où l'une de ses sœurs mourrait.... Et soudain, Chris sembla comprendre ce dont sa tante parlait. A l'intérieur de son esprit, soudain explosa quelque chose. Melinda. Il arrivait quelque chose à Melinda. Il en était sûr ! Peut-être l'avait-elle appelé, peut-être était-ce pour cela qu'il l'avait ressenti de façon aussi puissante. Mais, instinctivement, Chris savait que sa petite sœur avait des ennuis, et il savait même où la trouver. Le jeune homme s'éclipsa sans plus attendre, atterrissant dans une ruelle sombre. C'était un cul de sac.

    Et tout se passa très vite. En quelques secondes tout au plus. D'abord, Chris aperçut deux démons. L'un d'entre eux avait un athamé dans la main, le second était en train de former une boule de feu. Probablement à destination de Chris, qui venait d'apparaître comme ça, au milieu de tout. Juste après, il vit Melinda. Allongée, contre le mur sale de la rue, pratiquement inconsciente. Un athamé planté juste sous les côtes droite. Et là, quelque chose de terrible pour les démons arriva. Chris se laissa totalement envahir par la colère. Des démons s'étaient attaqués à sa petite sœur. Ils lui avaient fait du mal. Beaucoup de mal, visiblement. Le jeune homme n'était plus que rage et pouvoir. Ses pupilles étaient dilatées, et lorsqu'il se retourna vers les deux démons, l'un d'entre eux, le plus intelligent sûrement eut un mouvement de recul. Mais il était trop tard pour lui. « Ne la touchez plus jamais. » dit-il d'une voix glaciale, en détachant bien les mots les uns des autres. Et il libéra deux boules d'énergies, qu'il lança droit sur les démons. Elles étaient trop puissantes pour eux, et ils disparurent dans une explosion. Tout cela était arrivé très très vite. Chris se retourna, et se précipita auprès de Mélinda. Il écarta doucement quelques mèches de son visage. Elle était vraiment très mal en point.

    « Mel... Est ce que tu m'entends ? » demanda-t-il d'une voix très douce, en total décalage avec le moment où il s'était adressé aux êtres du mal. Il fallait qu'il agisse vite pour la soigner. Evaluant un peu l'état de sa sœur, il estima qu'il pourrait la soigner au manoir. L'avantage d'être infirmier : il y avait toujours des tas de choses pour soigner les autres. Doucement, et très précautionneusement, il plaça un bras sous la nuque de Mélinda, et l'autre bras sous ses genoux, la soulevant à peine, et s'éclipsa avec elle. Ils réapparurent dans la chambre de Chris, où il allongea la jolie blonde sur son lit. Très rapidement, il alla chercher dans la salle de bain de quoi la soigner. Le pouvoir de Mélinda aurait été désespérément utile à cet instant. Ou plutôt, non, mieux valait le pouvoir de guérison de Wyatt, à la réflexion. Avec beaucoup de précaution, il retira l'athamé de la plaie de Mélinda, avant de désinfecter. Par chance, il ne s'agissait pas d'un athamé empoisonné.

    «  Bordel, Mel', t'as intérêt à t'accrocher » jura-t-il entre ses dents, en continuant de prodiguer ses soins à sa petite sœur.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: You can count on me - Melinda&Chris Ven 5 Oct - 15:52



✖Chris & Melinda✖
« you can count on me »

La jolie blonde courait aussi vite qu’elle le pouvait, il fallait qu’elle quitte cette soirée où elle s’était rendue entre amis. Ces démons ne respectaient plus rien ni même ses temps de loisir : c’était une chose de l’attaquer chez elle ou quand elle était au boulot mais ne pouvaient-ils pas la laisser tranquille quand elle passait une soirée. Heureusement, aucun d’entre eux ne fut mêlée à l’attaque, ils avaient attaqué la belle Melinda alors qu’elle sortait prendre un peu l’air pour téléphoner à sa cousine Solea. Alors qu’elle composait son numéro de téléphone, elle avait senti une boule d’énergie percuter son dos et elle n’avait rien vu venir. Tombant à terre, elle mit longtemps à réagir, la douleur la faisait frémir et elle mit du temps à se relever. Heureusement, malgré la douleur, elle sut tout de même réussir à leur lancer une attaque mentale et pour bien se venger, elle décida de leur infliger la douleur la plus vive qu’elle pouvait. Ne maîtrisant que très peu ce pouvoir pour l’instant – elle venait de le découvrir – il n’était pas encore redoutable mais lorsqu’elle l’aurait bien en main, il paraissait qu’elle pourrait faire mourir quelqu’un de douleur. Ici, elle ne les obligea qu’à se courber après que la douleur les ait touchés dans leur chaire. Juste le temps pour elle de s’échapper et de partir loin de cette boîte où ses amis chercheraient certainement à savoir ce qu’elle faisait pour mettre autant de temps à revenir. Ce qui voulait dire qu’ils risquaient d’être en danger et qu’elle devait se retirer le plus loin possible et ce qui serait bien, ce serait de retourner au manoir, elle pourrait alors compter sur les siens pour l’aider. Tous les enfants Halliwell regroupés, le pouvoir des sorciers devenait redoutable et elle pourrait s’en sortir. Alors qu’elle se relevait, elle remarqua que la douleur commençait à disparaître chez eux, ce qui était le signe qu’il fallait qu’elle déserte le plus vite possible. Essayant de passer outre la souffrance qui lui parcourait l’échine du dos, elle se mit à courir, à perdre haleine et aussi loin d’eux. Malheureusement, elle n’arriva pas à les semer…

Prise au piège, voilà ce qui résumait la situation. Les démons avaient réussi à la coincer dans une ruelle en cul de sac… Alors qu’elle courait, l’un des trois démons décida de partir de son côté et d’entraîner Mel dans une autre direction, une direction qu’il savait être une impasse… Alors qu’elle reculait dans la ruelle, elle voyait le sourire sadique des trois démons qui étincelait dans la nuit. Melinda examina la situation, elle n’avait que trois choix : soit user de son pouvoir de charme, soit utiliser la douleur mais ce n’était que provisoire vu qu’elle ne le maîtrisait pas bien. Et enfin, elle pouvait matérialiser un objet tranchant dont elle prononcerait le nom… La dernière option semblait être la plus prometteuse et d’une voix claire, elle lâcha « Athamée ! » Ce genre de poignard lui permettrait de faire plus de mal aux êtres mauvais comme les démons. Le problème était qu’il fallait les approcher et cela n’allait pas être une mince affaire. La jeune femme décida d’attendre que les démons s’approchent d’elle et utiliserait son poignard pour se défendre… Les trois démons l’attaquèrent en même temps, elle tenta de tuer l’un des trois et ne fit qu’en toucher un qui recula un peu. Elle décida de lui lancer une attaque mentale où il aurait bien plus mal, ce qui fonctionna, il était à présent à terre… Un de moins mais les deux autres ne la laissèrent pas souffler puisque l’un deux lui lança une boule d’énergie à nouveau. Elle voulut l’éviter mais le prit en pleine face, elle tomba alors en arrière et heurta le mur la tête la première. Alors qu’elle ouvrait les yeux, elle vit l’un des deux s’approcher d’elle, à nouveau un sourire triomphant tandis qu’il lui planta son arme dans son bas-ventre, cou qu’elle ne put éviter… Avant de sombrer dans les ténèbres, elle souffla un seul mot : « Chriiis ! »

Après cela, tout devint noir, elle tomba dans les pommes et n’entendit que des brides lointaines de ce qu’il se passait. Elle entendit quelqu’un arriver et bruit d’attaque se faisaient ça et là mais pouvait-elle dire qu’ils étaient réels ? Mel était bien trop sonnée pour comprendre quoi que ce soit mais elle sentit une respiration près d’elle et une main s’approcher de son visage pour retirer les cheveux qu’elle avait devant le visage. Elle ne savait pas si c’était réel encore une fois mais de loin, elle entendit :

« Mel... Est-ce que tu m'entends ? »

Qui l’avait retrouvée ? Et est-ce qu’elle ne rêvait pas ? La blondinette n’en savait rien mais quelques secondes après – ou minutes, elle n’en avait pas conscience pour sa part, elle ne voyait plus combien de temps s’était écoulé – elle sentit quelqu’un la porter et puis la reposer sur un lieu plus chaud que le froid du sol humide de la ruelle. Alors qu’elle reprenait doucement conscience, elle sentit quelque chose s’arracher en elle lorsque Chris, son frère, lui retira l’arme. Puis, la plaie insupportable piqua quand il désaffecta la plaie. Intérieurement, elle hurla de douleur mais incapable de sortir un seul son…

« Bordel, Mel', t'as intérêt à t'accrocher »

Entendit-elle de loin tandis qu’elle se battait pour rouvrir les yeux, pour voir qui était son sauveur, elle n’en avait toujours aucune idée. Elle ne reconnaissait pas les odeurs du lieu – avec l’odeur du désinfectant, c’était normal – ni même les sons autour d’elle… Puis, doucement, elle réussit à ouvrir les yeux et vit autour d’elle des lumières, des couleurs qui ne lui disaient toujours rien. Puis, elle vit une silhouette qui lui tournait le dos, il lui semblait… Peu à peu, sa vision se faisait plus nette et elle crut reconnaître le dos de son frère, elle regarda ensuite autour d’elle et vit qu’elle était chez elle… Melinda avait donc survécu à l’attaque, son frère l’avait-il entendu quand elle avait murmuré son nom ? Alors qu’elle tentait de se relever, une douleur fulgurante traversa le bas de son ventre et elle vit un grand pansement. Tout bas, elle lâcha :

« Mais qu’est-ce ? »

Puis, les souvenirs lui revinrent : la soirée entre amis, les démons l’attaquant à l’arrière du club, une course effrénée, la bagarre et enfin, la fin de cette attaque…

code by shiya.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar


✘ messages : 59
✘ Puissance : 279


The Book of Shadows
X Pouvoirs:
X Mes objets:
X Links & RP:
MessageSujet: Re: You can count on me - Melinda&Chris Dim 7 Oct - 21:10




Melinda&Chris - You can count on me


    Christopher était vraiment inquiet. Et encore, il s'agissait là d'un euphémisme. Il avait mit plusieurs minutes à stopper l'hémorragie. Peut-être aurait-il mieux fait d'emmener sa petite sœur à l'hôpital, plutôt qu'au manoir... Après tout, il était bien loin le temps où il fallait se soigner à la maison et se cacher, puisque désormais, tout le monde connaissait l'existence des démons. Juridiquement, une blessure telle que celle de Mélinda ne risquait plus de faire l'objet d'une enquête s'il était prouvé qu'il s'agissait bien d'une attaque démoniaque. Et à l'époque à laquelle nous nous trouvons, rien de plus simple grâce à un réseau de caméra de vidéo-surveillance qui quadrillait littéralement la ville. Mais non. Chris l'avait ramenée à la maison. Peut-être avait-il espéré que Wyatt s'y trouverait et pourrait la guérir. Ou peut-être avait-il juste complètement paniqué, comme bien souvent lorsque sa petite sœur se retrouvait dans de sales draps.

    Après avoir fini de désinfecter la plaie, et l'avoir recousu très professionnellement – la panique n'empêchait pas Chris de rester un infirmier modèle – il lui fit un pansement plutôt épais. Mieux valait faire plus épais, il serait toujours temps de retirer cela plus tard. Une fois cela fait, il s'éloigna un peu, rangeant tout son matériel. Elle était théoriquement hors de danger. Son pouls était stable. Mais elle était toujours dans les vapes. Chris aurait donné cher pour avoir un pouvoir supplémentaire, et pouvoir guérir les gens autour... Chris fut interrompu dans ces pensées peu heureuses par la voix de Mélinda qui résonna soudainement. Il se retourna vers elle, soulagé qu'elle soit enfin réveillée. « Ne bouge pas ! » lui répondit simplement l'aîné. Dans sa voix douce se mêlaient le soulagement et l'autorité. Il farfouilla un instant avant de trouver de petits cachets blancs et un verre d'eau qu'il apporta à sa petite sœur. « Prends ça. Ce sont des anti-douleur. Ca te fera du bien. » Il l'observa tandis qu'elle les avalait d'une traite avant de poser le verre sur la petite table de nuit, tout en restant assis à côté d'elle, au bord du lit.

    Un instant de flottement passa, tandis que Chris surveillait sa petite sœur, inquiet, s'attendant plus ou moins à la voir exploser à chaque instant. Finalement, il rouvrit la bouche et se contenta de lui dire avec douceur « Les démons qui t'ont attaquée ne seront plus un problème. » Pourtant, si Chris disait cela, c'était en grande partie pour rassurer la jolie Mélinda. Parce qu'en réalité, il n'était pas sûr que d'autres n'allaient pas intervenir. Il allait falloir qu'il les cherche dans le Livre des Ombres, et qu'il parte faire un petit tour en enfer, pour se débarrasser de ces monstres définitivement. C'était tout de même étrange qu'ils l'aient attaquée, ainsi, sans raison apparente. « Quand tu seras remise, tu me raconteras quand même ce qu'il s'est passé. Au cas où. Mais pour l'instant, il va falloir que tu te reposes. Et pas de mouvement brusque, sinon tu risques de déchirer les si jolis points que je t'ai fait ! » C'était bien le propre de Chris, ça. Faire un trait d'humour pour évacuer son angoisse. Et il était assez souvent angoissé par sa petite sœur, pour être tout à fait honnête. Un petit sourire amusé éclairait le visage du jeune homme, tandis qu'il replaçait une mèche de cheveux blonde derrière l'oreille de sa petite sœur. Elle qui n'était pas du genre à rester en place, ça n'allait pas lui plaire de rester immobile. Mais une petite ride entre les deux sourcils de Chris trahissait sa peur qui persistait. La peur d'avoir perdu sa petite sœur.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: You can count on me - Melinda&Chris Mar 16 Oct - 17:32



✖Chris & Melinda✖
« you can count on me »

Que lui était-il arrivé ? Melinda ne s’en souvenait pas, elle était totalement à l’ouest, se demandant comment elle s’était retrouvée dans un lit alors que quelques instants avant elle était dans une ruelle, se faisant attaquée. Après cela, elle ne se souvenait pas de ce qui était arrivé et comment elle se retrouvait dans ce lit. Surtout, qu’est-ce que Chris faisait là aussi ? Était-elle au manoir ? Si oui, était-elle dans son lit ou celui de son grand-frère ? Avait-il découvert où elle se trouvait par hasard ou bien Melinda s’était porté jusqu’au manoir, au bord de la mort ? Elle n’en avait aucune idée mais le fait de bouger dans son lit lui rappela qu’elle avait été touchée et que le simple fait de se mouvoir lui faisait tressaillir. Une grimace se dessina sur son visage et un petit cri de surprise dû à la douleur sortit de sa gorge tandis que son frère se tournait vers elle. Tout de suite, elle voulut demander ce qui s’était passé et ce qu’elle faisait là mais il n’y a que quelques mots qui sortirent également de sa gorge. Mel n’arrivait pas à prononcer une phrase complète et cohérente. Elle devait encore être sous le choc et incapable de faire une phrase qui avait du sens. Pourtant, son frère comprit tout de suite qu’elle était réveillée et il se tourna vers la jeune femme, on pouvait voir sur son visage le soulagement se peindre alors que quelques minutes plus tôt, ses traits étaient tirés par l’inquiétude.

« Ne bouge pas ! »

L’intima-t-il tandis qu’il préparait des cachets et un verre d’eau pour la jeune femme. Il les tendit à sa petite sœur qui les prit sans discuter. De toute façon, elle n’en aurait pas la force de se rebeller contre lui là tout de suite. Elle laisserait Chris jouer son rôle de grand-frère prenant soin de sa petite sœur sans rien dire et en suivant les consignes qu’il lui donnait. Elle ne bougea donc plus, acquiesçant d’un signe de la tête et la blondinette prit les cachets qu’elle avala tout de suite en buvant tout le verre d’eau qu’il lui avait apporté.

« Prends ça ! Ce sont des anti-douleurs ! Ca te fera du bien ! »

Melinda avala ses cachets puis regarda le jeune homme près d’elle. Combien de fois lui avait-elle demandé de la laisser tranquille, qu’elle était une grande fille ? Bien des fois mais ce soir, elle n’avait aucune envie de jouer la maligne et de ne pas lui faire confiance. Malgré tout, elle était heureuse de voir qu’elle pouvait compter sur ses frères pour l’aider quand elle en avait besoin. C’était un peu paradoxal de voir qu’elle pouvait à la fois vouloir se détacher d’eux et qu’ils la laissent faire et que de l’autre, elle voulait pouvoir se reposer sur eux si elle avait des soucis. Là, c’était exactement ce qui se passait.

« Merci ! »

Dit-elle simplement tandis qu’elle finissait de boire le verre et de le reposer sur la table de nuit à côté d’elle. Melinda resta assise où elle était, elle continuait à suivre les conseils de son grand-frère. Pourtant, elle était incapable encore de parler et de lui demander ce qui s’était passé après l’attaque de démons. Elle n’arrivait toujours pas à se souvenir de la fin de soirée et de savoir comment elle s’était retrouvée au manoir au final… Un silence s’installa entre le frère et la sœur, Melinda cherchant à retrouver la mémoire et ce fut Chris qui reprit la parole :

« Les démons qui t'ont attaquée ne seront plus un problème ! »

La rassura-t-il tandis qu’elle lui faisait un sourire sincère. Ca n’était pas tous les jours que la belle blondinette laissait faire ses grands-frères, qu’elle les laissait la couver, Chris devait en profiter. Puis, elle se demanda si cela voulait dire qu’il avait vu la scène et comment cela serait-il possible. Elle était si loin du manoir quand ils l’avaient attaquée, ce n’était plus possible qu’elle soit rentrée d’elle-même au manoir s’il avait mis fin à leur vie. Elle savait qu’elle était en mauvais état quand elle avait perdu connaissance et elle n’aurait pu revenir chez elle sans se faire attraper par les démons qui l’auraient suivie. Ca y est, les événements lui revinrent par brides, elle se souvenait avoir reçu un coup dans le ventre. Instinctivement, la cadette de Piper baissa le regard vers son ventre et posa sa main sur le pansement qu’avait fait son grand-frère quand celui-ci reprit la parole :

« Quand tu seras remise, tu me raconteras quand même ce qu'il s'est passé ! Au cas où ! Mais pour l'instant, il va falloir que tu te reposes ! Et pas de mouvement brusque, sinon tu risques de déchirer les si jolis points que je t'ai faits ! »

C’était rare de voir Melinda si peu bavarde et encore plus de voir son frère sourire dans une telle situation. Quand il s’agissait de sa petite sœur, il avait tendance à s’inquiéter un peu vite et elle était certaine que ce sourire cachait sa réelle inquiétude. Levant les yeux vers le jeune homme, elle répondit :

« Comment j’ai atterri ici ? »

Demanda-t-elle sans même répondre à sa question sur ce qui s’était passé. Elle le lui dirait mais elle voulait d’abord savoir ce qui se passait. Puis, pensant qu’il était plus correct de lui donner une explication quant à sa question, elle rajouta :

« Je ne me rappelle plus ce qu’il s’est passé après avoir reçu un coup de couteau dans le ventre ! Je me souviens que je suis sortie pour téléphoner quand j’ai été attaquée par surprise ! »

Dit-elle avant de se souvenir de ses amis. Un peu confuse, elle haussa la voix et dit :

« OH ! Il faut les prévenir que je vais bien, ils doivent se demander où j’ai disparu ! »

Les yeux un peu horrifiés, elle se demandait s’ils ne se faisaient pas trop de sang d’encre pour elle. Puis, reposant ses yeux sur son frère, elle se rappela sa question et ce qu’elle lui disait :

« Comment m’as-tu trouvée ? »

Finit-elle par dire en penchant légèrement la tête sur le côté.

code by shiya.

Revenir en haut Aller en bas

avatar


✘ messages : 59
✘ Puissance : 279


The Book of Shadows
X Pouvoirs:
X Mes objets:
X Links & RP:
MessageSujet: Re: You can count on me - Melinda&Chris Jeu 8 Nov - 19:22




Melinda&Chris - You can count on me


    Il était plutôt rare pour Chris de pouvoir s'occuper ainsi de sa petite sœur, et il en avait parfaitement conscience. Elle restait silencieuse. Réveillée oui, mais toujours aussi silencieuse. Probablement sous le choc. Après tout, même si ce n'était pas rare dans la famille Halliwell de se faire attaquer, cela n'en restait pas moins une chose désagréable et parfois grave. Et là, sans que cela ne soit grave – auquel cas, Chris aurait emporté Melinda à l'hôpital – cela restait relativement traumatisant. Surtout que le demi-sorcier ne possédait pas le pouvoir de guérison. Parfois, il enviait son grand frère qui lui, était capable de soigner les membres de sa grande famille. Alors, il s'était contenté de recoudre sa petite Melinda, comme il le pouvait, et de lui faire un joli pansement. Comme lorsqu'elle était petite, et qu'il insistait auprès de leur mère pour lui poser ses pansements sur ses divers bobos d'enfant. Pas difficile de comprendre d'où venait sa vocation d'infirmier !

    Après avoir observé un instant la plaie cachée par la bande blanche, la petite blondinette leva son regard vers son aîné. Comment avait-elle atterri ici ? Christopher leva un sourcil surpris. Ne s'en souvenait-elle donc pas ? Peut-être sa tête avait-elle heurté le sol plus violemment que ce qu'en avait pensé le jeune Halliwell, et qu'il allait falloir qu'il vérifie cela... Ou tout simplement, attendre le retour de Wyatt pour qu'il la soigne. Ou aller chercher Wyatt. Il ne serait pas bien compliqué de déterminer où il se trouverait, soit à l'école, soit au bureau fédéral de l'outremonde, à hurler contre tout le monde, pour leur prouver combien exposer la magie était une mauvaise idée...
    Mais pour en revenir à l'instant présent, sans doute en voyant la mine étonnée de notre Chris, Melinda se sentit comme obligée d'étoffer sa question. Il acquiesça doucement, et s'apprêtait à lui répondre, lorsqu'elle sembla se souvenir de quelque chose. Son regard horrifié, son ton paniqué firent remonter l'inquiétude de l'aîné, qui fronça les sourcils et perdit toute trace de son sourire, qui servait plus à le rassurer lui qu'elle. Il lui posa la main sur le bras, doucement, et d'une simple pression, l'intima au calme.

    « Ne t'affole pas, Mel'. Je les préviendrai. Mais pour le moment, tu dois te reposer. » Sa voix ne souffrait aucune répartie ou rébellion. Melinda devait rester au calme pour le moment. Il s'inquiéterait de ses amis après s'être assuré qu'elle allait bien. Et puis, ne la trouvant pas, ils se douteraient bien qu'elle était repartie vers le manoir, seule ou pas, d'ailleurs. Au mieux, ils ignoreraient l'attaque et penseraient qu'elle serait rentré avec un quelconque type.

    Mais heureusement pour lui et pour sa santé à elle, parfois Melinda avait autant de concentration qu'un bébé hamster. Sitôt qu'il lui avait répondu, elle tournait un peu la tête, la penchant à la manière d'un chat, et lui demandait comment il l'avait trouvée. Oui, ça, c'était une question qui méritait que l'on s'attarde dessus. Assis sur le bord du lit, il reprit sa main sur ses genoux, et fronça légèrement les sourcils, signe de sa réflexion. « Mhm... » commença-t-il par faire. « Ben, c'est assez étrange. J'étais là, et je me sentais bizarre, comme si quelque chose clochait. Et puis, d'un coup, j'ai ressenti que tu n'allais pas bien. Comme si au fond de moi, d'un seul coup, quelque chose avait hurlé Melinda ne va pas bien ! Et d'instinct, je savais où te trouver. » Oui, c'était étrange. Il reporta son regard sur sa petite sœur, les sourcils toujours froncés, et au fond du regard, quelque chose qui ressemblait à de la tristesse, mais qu'il chassa très vite. « Et heureusement que c'est arrivé. Parce qu'à quelques minutes, je crois qu'ils te tuaient, et que je n'aurais rien pu faire pour toi. » Sa voix devint plus faible lorsqu'il envisagea la possibilité de n'avoir pas pu sauver sa sœur.

    Des trois enfants de Piper Halliwell, Chris était celui qui semblait vraiment avoir le mieux vécu la perte de sa mère. Wyatt s'était donné cette espèce de mission de sauver l'humanité, Melinda avait vécu dans la tristesse un temps, et parfois se sentait encore déprimée, et Chris... Chris avait juste continué de vivre. Tout avait été enfoui, au plus profond de lui même, et jamais il ne laissait paraître quoique ce soit. Mais l'idée de perdre sa petite sœur en plus de sa mère le plongeait dans une détresse incomparable à toute autre. Chris posa sa main sur celle de sa petite sœur, la serrant légèrement entre ses doigts. Il ne disait rien, mais elle s'en doutait forcément, il était encore sous le choc, et la peur qui lui avait glacé les sangs était encore là...

    Un instant de flottement passa, puis Chris planta de nouveau son regard dans les yeux bleus de sa sœur. « Comment tu te sens ? Tu as mal à la tête ? » Vérifier s'il n'y avait pas de commotion cérébrale. « J'irai m'occuper de ceux qui t'ont attaquée quand tu iras mieux. Ils n'étaient sûrement pas que deux, il doit y en avoir plus... » Il réfléchissait à voix haute plus qu'il ne lui parlait, à vrai dire... Quels qu'ils soient, ces démons allaient passer un sale quart d'heure, foi de Halliwell !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: You can count on me - Melinda&Chris Lun 19 Nov - 15:56



✖Chris & Melinda✖
« you can count on me »

La blondinette regarda tout autour d’elle, Melinda se trouvait enfin en sécurité, auprès des siens, dans la chambre de son frère. Elle ne le comprit pas tout de suite, elle se sentait encore dans les vapes quand elle s’était levée. Elle avait juste senti qu’elle était en sécurité, qu’elle n’avait plus froid. Et que la douleur qu’elle ressentait se résorbait doucement, il lui semblait qu’elle avait de moins en moins mal à mesure que la soirée se passait. Melinda était persuadée qu’elle avait changé de place depuis qu’elle était dans la ruelle de la boîte de nuit mais elle ne savait pas tellement ce qui lui était arrivé, ni où elle était ni comment elle avait changé de place. Quelqu’un avait dû venir à son secours parce que la dernière chose que la sorcière se rappelait était qu’elle s’était faite attaquée. Alors, perdue, elle l’était mais elle se savait à l’abri parce qu’elle avait reconnu une odeur familière. Très vite, elle se rendit compte qu’elle était au manoir, l’odeur était celle du manoir Halliwell. Ce fut, donc, étonnée qu’elle se réveilla auprès de son grand-frère qu’elle ne vit pas tout de suite. Elle regarda d’abord sa blessure et comprit qu’elle n’était pas passée loin puis, elle leva la tête vers celui qui parlait et découvrit son frère Chris. Quand elle lui demanda ce qu’elle faisait là et ce qu’il se passait, il fronça des sourcils, ce qui l’incita à préciser sa pensée. La jolie gérante musicale ne lui laissa pas le temps de répondre qu’elle se mit à paniquer : elle avait des brides de souvenirs de sa soirée et elle se souvint d’un seul coup qu’elle était accompagnée de ses amis à cette soirée. Ceux-ci allaient s’inquiéter de ne pas la voir revenir, elle ne partait jamais sans rien dire, elle savait qu’ils pouvaient parfois se montrer inquiets connaissant son histoire. Après avoir balbutié quelques mots, Chris posa sa main sur l’épaule de sa sœur avant de lui dire :

« Ne t'affole pas, Mel' ! Je les préviendrai ! Mais pour le moment, tu dois te reposer ! »

Melinda se calma légèrement et reposa sa tête contre l’oreiller avant de pencher la tête, se demandant comment il avait réussi à la retrouver. Elle n’avait appelé personne, enfin, elle ne se souvenait pas d’avoir eu le temps d’appeler quelqu’un et surtout, elle n’avait vu personne alentours quand elle s’était fait attaquée par derrière, à part les démons. Chris reposa sa main sur ses genoux alors qu’il lui répondit :

« Mhm... Ben, c'est assez étrange ! J'étais là, et je me sentais bizarre, comme si quelque chose clochait ! Et puis, d'un coup, j'ai ressenti que tu n'allais pas bien ! Comme si au fond de moi, d'un seul coup, quelque chose avait hurlé Melinda ne va pas bien ! Et d'instinct, je savais où te trouver ! »

La belle sorcière resta pensive, ça n’était pas tous les jours qu’on entendait parler de ce genre d’histoire sauf si vous aviez ce pouvoir-là mais clairement ni Mel ni Chris n’avait un tel pouvoir… Alors, ça n’était pas commode.

« A croire que le lien familial des Halliwell est plus fort que tout ! »

Lâcha-t-elle avec un léger sourire tandis qu’elle se releva un peu pour s’asseoir. Elle réprima une grimace alors que Chris avait toujours son air sérieux, il avait vraiment eu peur pour elle et miss Halliwell s’en voulait légèrement.

« Et heureusement que c'est arrivé ! Parce qu'à quelques minutes, je crois qu'ils te tuaient, et que je n'aurais rien pu faire pour toi ! »

La voix de son frère se cassa, cela confirma la peur qu’il avait dû ressentir et la blondinette baissa la tête. Elle ne voulait pas qu’il puisse ressentir encore la perte de quelqu’un de sa famille, perdre leur mère avait été déjà une grande épreuve et elle ne voulait pas que ses frères et cousins doivent faire le deuil de Melinda. Pourtant, elle ne pouvait pas s’empêcher de vouloir jouer les casse-cou, d’autant plus qu’ici, elle n’avait rien fait de mal. Un silence s’installa, Mel ne sachant pas quoi rajouter à ce qu’il venait de dire. Chris posa sa main sur celle de la jeune femme, il la serra un peu puis, après quelques minutes, son frère planta son regard dans celui de sa petite sœur et demandant :

« Comment tu te sens ? Tu as mal à la tête ? »

La jeune femme, toujours un peu hébété – elle qui est si souvent bavarde et surexcitée, c’était vraiment inhabituel – porta sa main à la tête et secoua la tête légèrement :

« Non, ma tête ça va ! J’ai super mal au ventre mais ma tête va bien ! »

Dit-elle avec un petit sourire, espérant réellement rassurer son frère. Elle était là maintenant et elle n’avait plus rien à craindre, elle était sauve avec une petite blessure – petite était une euphémisme.

« J'irai m'occuper de ceux qui t'ont attaquée quand tu iras mieux ! Ils n'étaient sûrement pas que deux, il doit y en avoir plus... »

La jeune femme ne savait pas de qui il s’agissait ni pourquoi ils lui voulaient du mal. Peut-être était-de motiver par le fait qu’elle était une Halliwell ou peut-être était-ce une attaque au hasard. Quoi qu’il en soit, la jolie blondinette voulait savoir de quoi il retournait.

« Il faudra d’abord que tu les retrouves, je ne sais pas qui ils étaient et je ne suis même pas sûre qu’ils savaient qui j’étais ! Je me demande pourquoi ils m’ont attaquée, je ne les ai vraiment pas venus venir ! »

Dit-elle en secouant la tête, sachant qu’elle n’arriverait pas à le convaincre d’abandonner. Parce qu’elle ne le voulait pas vraiment et parce qu’ils étaient dangereux pour les humains. Et puis, têtu comme il était, il ne laisserait pas ce crime impuni. D’un large sourire – son plus grand depuis qu’elle s’est réveillée – elle dit :

« Tu me laisseras venir ! Je veux botter les fesses de ceux qui ont cru qu’ils pouvaient me tuer ! »

Mel était pratiquement sûre qu’il ne prendrait pas bien cette boutade mais elle avait envie de lui montrer qu’elle allait de mieux en mieux à mesure que le temps passait, qu’il n’avait plus à s’inquiéter pour elle maintenant qu’elle était là, avec lui, en sécurité au Manoir, entourée des siens.

code by shiya.

Revenir en haut Aller en bas


Here you come
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: You can count on me - Melinda&Chris

Revenir en haut Aller en bas

You can count on me - Melinda&Chris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed, the ultimate Battle. ::  :: 
HABITATIONS
 :: 
Alamo Square
 :: 
Manoir des Halliwell
 :: 
Les Chambres
-