Partagez|

Tel fils (Wyatt Halliwell)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Tel fils (Wyatt Halliwell) Lun 24 Sep - 13:29

On ne rentrait pas comme ça dans le bureau du Directeur Maître-Sorcier Miller. C'était un homme important ; enfin, c'était un vampire qui voulait paraître important et donc inaccessible ; depuis qu'il passait à la télévision, qu'on connaissait son visage et qu'on associait ce dernier au Tournant, il jouait le rôle de celui qui n'a pas de temps à vous accorder. En réalité, ce n'était pas qu'il manquait de temps, c'était qu'il ne voulait pas gâcher ce dernier. Son temps était destiné à faire cohabiter les deux mondes, celui des humains et celui des créatures magiques, et à réaliser ainsi son rêve et la promesse qu'il avait faite à un ancien amour : apporter dans de la magie au commun des mortels. Il rencontrait les sommités des deux mondes, les médias, etc., mais quand il avait un peu de temps à s'accorder à lui-même, il ne voulait pas laisser ces gens, dont les avis ne l'intéressaient pas, l'importuner avec leurs blablas.

Il restait tout de même relativement disponible. Déjà, ses collaborateurs du Bureau Fédéral de l'Outremonde pouvaient évidemment venir le voir ; cela faisait parti de son travail ; que ce fussent les autres directeurs ou de simples agents, ils avaient besoin de s'échanger des informations, de confronter leurs points de vue, etc. Évidemment, les chaines de télévision, les politiques, les maîtres-vampires, les Fondateurs, etc., pouvaient tous le joindre et le rencontrer facilement, ça aussi ça faisait parti de son travail. Et puis, il y avait les Halliwell ; pas que ces gens-là fussent particulièrement intéressant, ce n'était que des sorciers, des guerriers qui ne pensaient qu'à leurs batailles contre le mal et passaient à côté de tout ce que le Tournant avait de fabuleux à offrir, du point de vue Nolan ; mais il les recevait parce que c'était toujours l'occasion de les interroger sur Sasha...

Le bureau de Nolan n'était pas fermé à clé ou magiquement. Il suffisait d'en ouvrir les portes. Mais il fallait d'abord passer le gardien. Miss Dada était une centaurette (mi-cheval mi-secrétaire) à qui Nolan déléguait sa paperasse, la gestion de son agenda et ce genre de chose, ainsi que l'accueil des gens qui le demandaient ; le haut de son corps était celui d'une jeune femme portant un taille strict et le bas était celui d'une jument. Elle occupait un bureau de standardiste devant les portes de celui de Nolan. Elle ne disposait pas d'autre pouvoir que celui de vous repousser avec ses sabots si vous essayiez de pénétrer dans le bureau sans rendez-vous. Mais pour sûr, c'était tout de même plutôt intimidant.

Nolan ne travaillait pas pendant la journée. Parce qu'il était un vampire, il menait une vie nocturne. Ce n'était pas toujours pratique pour prendre rendez-vous mais il n'allait pas s'excuser d'être une créature de la nuit. Il préférait généralement forcer les gens à s'adapter à son mode de vie et faisait rarement des exceptions. Cette nuit-là, il préparait un entretien avec le chef d'une puissante meute de loup-garou qui viendrait un peu avant l'aube. Nolan portait un costume gris impeccable, il l'était toujours pour recevoir les gens importants. Ils allaient sans doute parler des mœurs anthropophages des lycans et Nolan allait devoir négocier avec eux pour qu'ils ne profitèrent pas du Tournant pour se remettre à bouffer de l'humain. Il était bien placé pour traiter de ce sujet, lui-même se nourrissant de sang humain. Préparer cet entretient lui donnait d'ailleurs faim.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Wyatt M. Halliwell
Wyattosaurus-Rex

Voir le profil de l'utilisateur

✘ messages : 153
✘ Your job : Professeur
✘ Puissance : 275
✘ Your Mood : Charmante


The Book of Shadows
X Pouvoirs:
X Mes objets:
X Links & RP:
MessageSujet: Re: Tel fils (Wyatt Halliwell) Lun 24 Sep - 16:13

« Je t’en foutrais des mondes meilleurs ! » s’exclama Wyatt à Nolan. Et il vociféra des tas de maladresses orales pour exprimer sa colère sans que le minuscule vampire en face ne l’interrompe. Le Halliwell trouvait à redire à chaque argument du beau discours de l’orateur qu’il ne pouvait désormais plus encadrer, à défaut d’en avoir des séquelles charnelles régulières. Il leva son arme face au directeur en se disant qu’il écoutait encore juste trente secondes, des fois que la créature nocturne dise une seule chose censée mais rien ne vint. Tout dans sa petite tête de diablotin sonnait faux aux oreilles délicates de notre sorcier et ce dernier n’en pouvait plus. D’autant plus que dans sa position, Nolan ne pouvait rien contre lui et Wyatt était dans sa posture d’imperturbable. Dans un élan de courage il fit ce qu’il aurait dû faire depuis le début pour rendre ce vampire muet. Il éteignit la télévision. La seconde décision de Wyatt Halliwell fut beaucoup moins sage puisqu’il décida de visiter directement le suceur de sang en espérant secrètement que le bouton off de sa télécommande puisse fonctionner dessus aussi. Si par ailleurs la touche retour en arrière pouvait se faire dans la réalité, il en serait beaucoup plus détendu et l’utiliserait excessivement jusqu’à user les piles.

Le sorcier regarda l’heure et jugea qu’il n’était pas assez tard pour se déplacer. Il passa donc le reste du temps à photocopier et enregistrer des nouvelles preuves écrites qu’il avait rassemblé. Il conservait les originales dans un immense dossier à son nom là où personne ne penserait jamais à fouiller : Le tiroir principal du meuble principal du couloir principal à l’entrée du manoir principal. Qu’ils sont couillons ces Halliwell. Une fois vingt-trois heures passées, l’homme se doucha et s’habilla d’un costume entièrement noir pour ne pas être refoulé à l’entrée du bureau. La cravate aussi sobre et ennuyeuse que le costume parce qu’il ne voulait pas avoir l’air de faire des efforts pour venir, il se mit ensuite en route – je sais pas comment parce que j’ai toujours pas compris où c’était – chez les maîtres-sorciers. En passant, quel nom idiot ! Si Wyatt en était le maître il renommerait ça « crétins d’sorciers » ou encore « sorciers branleurs ». C’est beau et propre comme un sous neuf qu’il s’y rendit. Il ne redoutait même pas sa future rencontre avec le vampire, persuadé comme toujours que ça allait se passer comme il se l’imaginait et qu’il ne repartirait pas d’ici avant de lui avoir gueulé dessus et, au préalable, fait changer d’avis. Cela faisait plusieurs jours que Wyatt n’était pas venu ici et son corps en pâtissait : toutes les traces de morsures avaient cicatrisé et étaient en voie de disparition ! Elles n’étaient plus que des marques discrètes que l’on pouvait prendre pour de simples écorchures.

« Et revoilà petit poney. » grommela le sorcier lorsqu’une espèce de femme à six pattes lui affirma qu’il ne pouvait pas passer parce qu’il n’avait pas pris de rendez-vous. Et connaissant le bonhomme, elle prit ses dispositions pour se mettre entre la porte du bureau de Nolan et lui. Wyatt leva les bras et laissa retomber ses mains sur ses hanches en signe de résignation. Il fit alors demi-tour et sortit de la pièce. Mais les centaures sont loin d’être idiots et Nolan avait bien choisi sa secrétaire lorsqu’elle décida de garder position des fois qu’un dinosaure défoncerait la porte et foncerait sur le bureau de son chef avant qu’elle n’ait le temps de réagir. Wyatt tapa de nouveau à la porte puis rentra sous un air timide. Elle lui répondit calmement qu’il ne pouvait pas passer. Il tenta d’insinuer qu’elle avait de jolis yeux, elle garda le silence. Il rajouta qu’elle avait de solides sabots, elle garda le silence. Il voulut vanter son chignon mais elle lui montra la sortie du doigt. Qu’on ne lui reproche pas d’avoir essayé de négocier !

Wyatt invoqua son bouclier qu’il éleva au-dessus de lui en ignorant les questions de son interlocutrice. Les parois touchèrent rapidement le plafond et plus particulièrement les ampoules qu’elles écrasèrent. En un rien de temps ils se retrouvèrent dans le noir. Elle sentit bien quelque chose effleurer ses pattes arrière mais donna un coup de sabot dans le bouclier sans érafler ce dernier. Et Wyatt se précipita sur la port*SCHBONK* non la port*SCHBAFF* la porte j’ai dit ! qu’il finit par trouver et qu’il ouvrit pour rentrer dans le bureau de Nolan non sans râler à propos de ces endroits non éclairés la nuit.


Trouvant que l’entrée n’avait pas été assez fracassante, afin de prouver qu’il n’était pas content, Wyatt rouvrit la porte rien que pour la refermer en la claquant bien. Mais c’était sans compter sur la secrétaire qui rentrait à son tour en lui criant de sortir. Il remit son col en place, réajusta sa cravate, et s’avança d’un pas décidé vers le satanée vampire sans aucune pitié pour le boucan et le bazar qu’il mettait en arrivant ici. Il gardait son bouclier actif pour pas que le centaure ne l’attrape.

« T’es fier de toi j’espère, ta nouvelle apparition aux médias a encore fait mouiller des pucelles ! » s’exclama-t-il rageusement en brandissant ses « preuves ». « Cette fois tu vas écouter ce que j’ai à te dire ! »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Skylar P. Halliwell
► S k y l a r | It's a kind of magic

Voir le profil de l'utilisateur

✘ messages : 170
✘ Where are you ? : San Francisco
✘ Your job : Etudiante en art
✘ Puissance : 271
✘ Your Mood : Occupée


The Book of Shadows
X Pouvoirs:
X Mes objets:
X Links & RP:
MessageSujet: Re: Tel fils (Wyatt Halliwell) Dim 11 Nov - 16:54

Sujet archivé, perte d'un participant.



❝HUMMINGBIRD HEARTBEAT❞
You give me the hummingbird heartbeat, Spread my wings and make me fly, The taste of your honey is so sweet, When you give me the hummingbird heartbeat.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Here you come
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tel fils (Wyatt Halliwell)

Revenir en haut Aller en bas

Tel fils (Wyatt Halliwell)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed, the ultimate Battle. ::  :: 
Archives 2nde Version
 :: 
Topics Finis
 :: 
Topics Abandonnés
-