Partagez|

Comme au bon vieux temps {Pv la plus belle, Aileen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Comme au bon vieux temps {Pv la plus belle, Aileen Lun 24 Sep - 20:04



✖Cassie & Aileen✖
« Comme au bon vieux temps ! »

Cela faisait six mois que la belle blondinette n’était plus vraiment elle-même. Avoir à nouveau perdu le seul être vraiment essentiel à sa vie n’y était pas étranger. Oh ! Cela faisait des années que Cassie connaissait la solitude et elle s’y était faite. Pourtant, depuis qu’elle avait rencontré Aileen, elle ne supportait plus la solitude. Et depuis six mois, elle devenait folle à ne penser qu’aux courbes de son ex, à son sale caractère et à l’amour qu’elle lui portait. Cassie ne s’expliquait pas son départ, elle était partie sans un mot comme si elles n’étaient rien l’une pour l’autre. Cassandra avait eu mal quand elle avait disparu mais en plus, son égo en avait pris un sacré coup. Souvent, la chasseuse avait pensé qu’Aileen s’était vengée du coup que lui avait fait la belle humaine en lui rendant la pareille. La sorcière était assez manipulatrice pour en arriver là. Pourtant, la blonde aurait cru que sa moitié avait plus de respect pour la chasseuse que pour le reste du monde… Malgré le mal et le vide qu’elle ressentait en l’absence de sa bien-aimée, Cassie ne lui pardonnerait pas aussi facilement, elle avait trop d’orgueil pour cela. Néanmoins, en face de sa belle, aurait-elle assez de forces que pour résister ? Elle n’en savait rien mais cela faisait six mois que la belle Ail n’était pas revenue ou n’avait tenté de reprendre contact avec elle alors, ça n’était pas un souci… Ce qui était clair, c’est que blondie n’aurait pas passé son temps à se morfondre au téléphone pour avoir des nouvelles de sa bien-aimée….

Alors, Cassie avait continué à chasser, elle avait continué sa vie en espérant qu’un jour cette douleur s’estomperait. Aujourd’hui, sa blessure était moins grande mais elle était toujours là. Alors, elle se déchainait sur les démons en tout genre, les faisant souffrir comme jamais, la chasseuse n’avait jamais été aussi sadique qu’à présent. Qu’importait leur souffrance, ce qu’ils faisaient aux humains étaient bien pire parfois…. Ce soir, elle avait entendu parler d’un gang de démons qui sévissaient le soir dans les rues de San Francisco. Ils avaient déjà tué quelques humains en deux jours, chose qui avait éveillé la curiosité de la jeune blonde et de la BIS surtout. Depuis deux jours donc, la chasseuse cherchait des indices sur qui ils étaient et comment les tuer. Il fallait qu’elle soit prête, un gang de démons, ça voulait dire plus d’ennemis sur le dos, il fallait être prêt…. Ce soir, elle l’était et elle allait leur foutre la raclée de leur vie à ces démons. Elle allait enfin pouvoir se défouler sur quelqu’un…

La chasseuse prit ses armes, ses protections et les clés de sa moto. Elle enfourcha celle-ci et se rendit directement dans le quartier le plus mal famée de la ville où les démons avaient installé leur QG. Arrivée sur place, elle observa d’abord leurs habitudes pour mieux les cerner, plusieurs passaient et repassaient et elle sut où elle devait se mettre pour mieux arriver à son but. Elle se plaça dans la ruelle à côté et attendit le passage de l’un ou l’autre. Elle les attaquerait les uns après les autres, c’était le plus sûr pour elle. Après en avoir eu cinq, un groupe de trois démons se présenta. Bon, ça n’était pas prévu dans le plan mais elle s’était doutée qu’à un moment, plusieurs démons sortiraient en même temps. Cassie tira sur le premier, le deuxième s’approcha d’elle et l’envoya valser contre le mur. Mais, elle se releva vite et lui envoya un coup de pied dans le ventre. Il se releva et lui flanqua une gifle quand elle reprit ses esprits, elle prit l’arme qu’elle avait dans le dos et lui tira dans la tête… Evidemment, les deux démons n’étaient pas morts mais prenant son couteau, elle profita que le deuxième démon était à terre pour lui couper la tête. Le premier était toujours à terre, il devait être un démon inférieur pour qu’une balle lui fasse autant d’effet… Le troisième s’approcha d’elle, elle lui tira également dessus pour le ralentir un peu, le temps d’aller tuer le premier. Ce qu’elle eut le temps juste avant que le troisième démon ne la plaque au mur et l’étrangle par la pensée. Elle suffoquait, cherchant à trouver une échappatoire grâce à une arme qu’elle aurait à portée de main…

code by shiya.



Dernière édition par Cassie J. Gray le Mar 9 Oct - 15:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Comme au bon vieux temps {Pv la plus belle, Aileen Dim 7 Oct - 11:51



✖Cassie & Aileen✖
« Comme au bon vieux temps ! »


« Ne sois pas désolée, c’est ton petit cul qui sera le plus désolé de tout San Francisco dés demain matin ! »

C’est sous un rire tout aussi malsain que pervers que le démon observait son nouveau morceau de chair fraiche ramper sur le sol. Manque de prudence, manque d’attention, Aileen venait de se faire mettre à terre dans les règles de l’art ! Et autant dire que cette espèce de pourriture qui lui servait d’adversaire n’avait aucunement démérité pour la peine ! La tête face au bitûme, les mains tentant de pousser vers l’avant afin de se redresser, notre sulfureuse sorcière sentit le pied du démon s’abattre en plein milieu de sa colonne vertébrale, la clouant encore plus solidement au sol. Sa mâchoire se resserra, elle grimaçait d’avantage de colère et de frustration que de véritables douleurs. Elle s’était comportée comme une véritable bleue en sous-estimant, par ailleurs, son ennemi plus que de raisons. A croire que sa trop grande assurance et son audace finiraient toutes deux par lui jouer un tour on ne peut plus mortel un de ces quatre. En même temps, pour le peu qu’elle avait à perdre, elle n’était plus à ça près…

« T’en fait pas gueule de vomis, la défonce sera pour toi et c’est moi qui prendrai mon pied ! »

Elle claqua des doigts et, en plein milieu de ce paysage nocturne, une forme de cri fin et strident retentit. Redressant la tête dans la direction lui faisant face, le démon n’eut le temps de percevoir qu’une fine lueur argenté se diriger à toute vitesse vers lui. C’était comme… Comme un aigle ! Comme un petit aigle en acier se ruant avec tout autant de rage que de ferveur vers le torse de sa cible. Le choc, la rencontre, l’instant où tout se percuta ! Sous cette agression directe, la créature des enfers trébucha en arrière, touchant le sol au même moment où l’agile disparu comme si de rien n’était, se volatilisant dans la nuit qui lui avait donné naissance. Si elle n’avait pas été prudente, Aileen avait fort heureusement plus d’un tour dans son sac et, en cela, elle se voulait déterminer à ne pas rendre la tâche si facile que cela à son opposant ! Sans doute se pensait-il dans une position de force et de supériorité ? Mais ce ressenti n’était qu’une conséquence de l’esprit contradictoire de notre ravissante blonde. En effet, le problème d’Aileen était qu’elle n’avait plus rien, mais vraiment plus rien à perdre depuis plusieurs mois maintenant. Elle avait fait un choix, elle s’était imposée une décision qui paraissait être la bonne… Mais tout en partageant le ressenti de la plus grosse connerie jamais réaliser durant sa jeune et frêle existence. Oui, notre sorcière avait trouvé ce que tout le monde recherche, ce que tout le monde espère et attend dans une vie : l’Amour, celui avec un grand A. Celui qui vous apporte les teintes d’un bonheur et d’un épanouissement sans limites. La chaleur qui fait battre votre cœur, qui vous donne une véritable raison d’exister et de demeurer en vie. L’inspiration d’un chemin à poursuivre sans crainte, sans peur, sans abandon. Le plaisir de se sentir complet, unis, puissant et inébranlable ! La profondeur d’une osmose dont importe peu la perfection mais dont la force représente sa seule et véritable raison d’être. C’est une quête souvent impossible pour beaucoup de personnes. Une quête que tout le monde ne peut réussir, le tout dépendant d’une dose de chance et d’un grand bon-vouloir du Destin. Et comme une abrutie de première catégorie, Aileen, elle, avait tourné capricieusement le dos à cette montagne de merveilles et au destin en lui-même. Elle avait tout renié, tout balayé d’un simple revers de la main. Et pour quelle raison ? Oui, parce qu’elle était plus amoureuse, plus aimante et plus demanderesse que jamais !

Se redressant, celle devenue une traqueuse aujourd’hui se lança en toute ferveur vers le corps encore allongé du démon. Violente et outrageusement sensuelle, sa vivacité s’accompagna d’un déhanchement félin et plus que séduisant pendant qu’elle prit place sur le corps de l’ennemi. Un sourire aux lèvres, une caresse du bout des doigts sur le visage de sa cible. Elle avait le contrôle, elle retrouvait le pouvoir et rien ne semblait alors plus jouissif pour elle ! Oui, Dieu que c’était bon…

« Tu devrais pas traiter les femmes de la sorte mon mignon, ça finira par te jouer des tours… »

Souffla-t-elle en rapprochant son visage, pour le plus grand plaisir de cet abruti de première catégorie. Le désir dans son regard ? Oh, bien sûr qu’elle l’avait ressenti ! Dès lors qu’elle avait fait apparaître sa silhouette, les perceptions lubriques de cet être infernal se percevaient tel le nez au milieu du visage. Et joueuse comme elle l’était, ce n’en n’était qu’un pur bonheur de pouvoir renforcer ce désir et cette attirance induite dans cet esprit dangereux. Dans une position propice à un échange de baiser, elle posa ses mains de part et d’autres de son visage, étira une dernière fois son sourire et, d’un geste brusque et bien senti, vint lui briser la nuque sans retenue aucune.

« Abruti ! »

Son visage retrouva les douces allures d’une note satisfaite au même titre qu’une forme de calme, de sérieux et de neutralité désarmante. Un démon de moins, un ! Une victime de plus à rajouter à sa longue liste de victimes. Venait-elle de sauver des humains d’une future fureur démoniaque ? Venait-elle de mettre en péril une alliance de paix passée entre différentes créatures magiques et ensorcelées ? A vrai dire, elle se moquait ouvertement des conséquences. Son radar lui avait indiqué : démon ! Cela lui avait suffit pour sortir les armes. Aileen s’était offerte sa petite distraction nocturne, ni plus, ni moins. En même temps, son agence mettait du temps à se lancer et, en absence de contrats, il fallait bien entretenir la forme et les vieux réflexes pour demeurer au top de sa forme, pas vrai ? Sans oublier que, se livrer à corps perdu dans la bataille avait le mérite de ne pas faire la faire réfléchir, de ne pas la faire penser et de ne pas la confronter sans cesse à ses remords et ses innombrables états d’âmes. Sans doute était-ce pour là que, sans un mot, elle quitta le corps de sa nouvelle victime pour regagner sa vieille Harley Davidson et partir en quête de nouveaux adversaires. La nuit serait longue, très longue… Et encore plus si elle n’avait rien à se mettre sous la dent !

Roulant à travers rues et ruelles, son esprit demeurait en alerte, aux aguets. La moindre présence suspecte, le moindre cri de terreur dans la nuit, la moindre provocation lancée serait suffisante pour la faire s’arrêter et la distraire. Elle ne demandait rien de bien compliquer tout de même ? Et pourtant, c’est à croire que la population tant civil que mystique de San Francisco était en berne ce soir. C’est limite si même le chat noir jouant les acrobates sur les gouttières n’avait pas oublié de pointer le bout de son nez. Quel ennui… Quelle galère… Quelle… Quelque chose là-bas ? Abords d’une ruelle voisine… Un corps suspendu dans les airs, plaqué contre un mur, suffoquant… Une chevelure blonde, un être tout entier paralysé et entravé. La grandeur d’un être suspect prenant plaisir de cette situation et, surtout, un visage que notre Aileen reconnaîtrait entre mille !

« Putain de merde ! »

En moins d’une seconde, notre investigatrice vit rouge. Sa capacité de réflexion devenait totalement absente. Seule l’impulsivité prit possession de chacun de ses membres. Ses mains s’agitèrent sur l’accélérateur de sa moto demeurant au point mort. Dans un crissement de pneus caractéristiques, le moteur rugit et une fumée commença à se former de par les tuyaux d’échappements. Elle laissait sa haine grandir, sa rage s’enflammer… Et, boum ! Elle relâcha les gaz ! Sa vieille Harley fonça à vive allure vers les lieux de l’agression. Les corps se rapprochaient grandement de secondes en secondes jusqu’à cet instant fatidique ! Instant fatidique où Aileen usa de sa grâce féline naturelle pour sauter du véhicule et atterrir face au corps de la blondinette pendant que le corps de son agresseur alla valdinguer plus loin en compagnie de cette bonne Harley enragée.

« La prochaine fois que tu veux me voir, passe-moi un coup de fil au lieu de te foutre dans la merde ! »

Sourit la principale intéressée, comme si de rien n’était, tout en venant récupérer le corps de sa moitié contre le sien. Il y aurait-il par là une sensation de déjà vu ?

code by shiya.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Comme au bon vieux temps {Pv la plus belle, Aileen Mar 9 Oct - 16:40



✖Cassie & Aileen✖
« Comme au bon vieux temps ! »

Suffoquant, Cassie était incapable de bouger ni même de réagir, elle était prise au piège. Ce n’était pas comme si elle n’avait jamais été dans une situation aussi critique mais chaque fois, elle arrivait à s’en sortir. Ici, la belle blondinette n’avait aucune idée de la façon dont elle allait se sortir de là… Et au bord du précipice, elle n’avait qu’un seul visage en tête, celui de sa belle Aileen. Comment avait-elle pu gâcher leur histoire à ce point-là ? Comment n’avait-elle pas profité un peu mieux de la présence de celle qu’elle aimait le plus au monde ? Parce qu’elle avait peur de s’attacher un peu trop à la sorcière ? Dès leur première rencontre, c’était déjà foutu, la belle Cassandre était déjà folle du corps de cette belle inconnue. Son doux visage angélique lui apparut devant elle, magnifique comme à son habitude et dans ses rêveries, au bord de la suffocation, elle sentit les lèvres douces de celle qu’elle avait toujours aimé se poser sur les siennes. Sans s’en rendre compte, alors qu’elle était au bord de la mort, miss Gray se mit à sourire mais ses yeux se fermaient déjà. Elle n’avait qu’une envie, s’abandonner dans les bras de sa bien-aimée qui venait la chercher pour l’emporter vers un monde meilleur où elles seraient réunies. Et où elles s’entendraient parce que s’il était clair que les deux femmes se portaient un amour réel et sincère, il n’en restait pas moins qu’aucune des deux n’arrivaient à mettre de l’eau dans son vin et les disputes éclataient sans cesse et souvent sans fondement. Un rien était sujet à des éclats de voix, des cris et des objets qui volaient dans toute la pièce. Si les deux femmes en étaient arrivées à se quitter, ce n’était pas pour rien mais parce qu’elles n’arrivaient plus à supporter une telle situation. En tout cas, ce fut la raison pour laquelle était partie Cassie mais ce fut surtout la façon dont elle le fit qui n’était pas correct… Laisser un simple mot n’était pas digne d’Aileen, elle méritait mieux comme rupture. Néanmoins, la peur de ne pas réussir à dire à la belle sorcière qu’elle voulait mettre fin à leur relation lui avait dicté sa conduite de lâche…

Alors qu’elle partait, qu’elle divaguait et se sentait tanguer, elle entendit un bruit perçant l’arracher à son flottement, à sa dérivation. Difficilement, la blondinette ouvrit les yeux et vit une moto foncer droit sur eux. Elle ne pourrait pas la toucher, Cassie était toujours dans les airs mais son assaillant se prit la moto en pleine figure tandis qu’une silhouette gracieuse sautant de la moto en marche. La silhouette atterrit juste devant la blondinette qu’elle récupéra dans ses bras. Encore dans les vapes, elle ne remarqua pas de qui il s’agissait, elle mit quelques secondes à réaliser que le visage qui la regardait était le même que celui qu’elle avait vu dans ses rêves quelques minutes avant. Peut-être ne réalisa-t-elle pas tout de suite qu’elle venait d’être sauvée et qu’elle n’avait pas atteint le paradis aux côtés d’Aileen.

« La prochaine fois que tu veux me voir, passe-moi un coup de fil au lieu de te foutre dans la merde ! »

Cette voix, ce pouvoir… Était-ce vraiment Aileen qui était venue à son secours ? Ou était-ce son imagination qui souhaitait que ce soit bien la sorcière qui soit là ? Il fallait qu’elle s’en assurer, peut-être avait-elle donné à la personne qui venait de l’aider la voix de son ex parce qu’elle avait repensé à elle lorsqu’elle était sur le point de mourir ? Bien que la belle blonde ne fût jamais très loin dans sa tête, elle était toujours dans un coin de sa tête, de son cœur et de son corps… Relevant la tête, elle tomba nez à nez avec sa belle sorcière, celle qui a fait et fait toujours battre son cœur. D’ailleurs, en la voyant, la chasseuse ouvrit légèrement la bouche de surprise, elle ne s’attendait certainement pas à tomber sur celle qui l’avait laissée tomber quelques mois plus tôt. Cassie resta bouche-bée ne pouvant dire un seul mot pour l’instant tandis que Leen sourit à son ex. La surprise se mua en colère et la chasseuse repoussa la jeune femme qui l’avait recueillie dans sa chute. Elle se rappela de la colère qu’elle avait ressentie lorsqu’elle avait découvert le mot de sa petite amie qui la quittait exactement comme la blondinette l’avait quittée quelques années plus tôt… Cette colère qu’elle ressentait chaque fois que la chasseuse se sentait seule et incomplète. Parce que clairement, Cassandre avait l’impression d’avoir perdu la moitié d’elle-même depuis le départ de la sorcière…. Le bonheur de revoir le beau visage de son ex-petite amie, de revoir son corps parfait et ses courbes qui la rendaient folle fit très vite place à la colère qui remontait peu à peu. Toujours sans voix – chose difficile à croire lorsqu’on connaissait Cassie – la blondinette ne prit pas de suite la parole, se demandant ce qu’elle pourrait bien dire à la femme qu’elle aimait plus que tout mais qu’elle détestait tout autant là tout de suite…. Cassie se rapprocha de la jeune femme, l’attraction la poussait vers elle sans qu’elle ne puisse rien y faire…. Les deux femmes étaient à quelques mètres l’une de l’autre et la tension était palpable. Une tension faite de désir mais également de colère… Cassandre ne savait pas quoi faire : l’embrasser ou la frapper ? En attendant de se décider, la blonde s’approcha d’Aileen, elles étaient maintenant à quelques centimètres et Cassie la regardait avec des flammes dans les yeux. Puis, la chasseuse attrapa les cheveux d’Aileen et l’embrassa férocement, avec toute la haine et le désir qui se disputaient la place dans son cœur… Après quelques secondes d’un baiser plus que passionné, elle s’arrêta et ne put s’empêcher de gifler la jeune femme en face d’elle…

« Je te hais !!! Tu ne sais même pas à quel point je te hais à cet instant ! Mais, putain, qu’est-ce que tu es belle et qu’est-ce que je peux t’aimer ! »

Pour toute réponse à son accueil, elle ne trouva que cela. Sa voix était pleine de colère et d’amertume. Elle se tourna pour ne plus voir le visage si angélique de son ex… La voir lui retournait toujours autant le cœur et si elle ne se retournait pas, elle l’embrasserait ou la frapperait encore… Elle ne voulait plus de cela, elle voulait avancer mais elle avait l’impression qu’elle n’en serait pas capable...

code by shiya.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Here you come
Skylar P. Halliwell
► S k y l a r | It's a kind of magic

Voir le profil de l'utilisateur

✘ messages : 170
✘ Where are you ? : San Francisco
✘ Your job : Etudiante en art
✘ Puissance : 271
✘ Your Mood : Occupée


The Book of Shadows
X Pouvoirs:
X Mes objets:
X Links & RP:
MessageSujet: Re: Comme au bon vieux temps {Pv la plus belle, Aileen Dim 11 Nov - 16:52

Sujet archivé, perte d'un participant.



❝HUMMINGBIRD HEARTBEAT❞
You give me the hummingbird heartbeat, Spread my wings and make me fly, The taste of your honey is so sweet, When you give me the hummingbird heartbeat.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Here you come
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Comme au bon vieux temps {Pv la plus belle, Aileen

Revenir en haut Aller en bas

Comme au bon vieux temps {Pv la plus belle, Aileen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed, the ultimate Battle. ::  :: 
Archives 2nde Version
 :: 
Topics Finis
 :: 
Topics Abandonnés
-